Live now
Live now
Masquer
Migs Reyes / Unsplash
Règlement de comptes

Sarah, son mari et leurs 3 enfants, 5 301 € par mois : « Moi, c’est les factures, lui, c’est les crédits et les grosses dépenses »

Peut-on partager tous ses revenus, même au sein du mariage ? Combien coûtent trois enfants d’âges différents ? Voici quelques-unes des questions auxquelles nous nous attaquons dans Règlement de comptes !

Parler d’argent, en France, c’est encore tabou. Pourtant, c’est un sujet passionnant, et par certains aspects… féministe ! Dans Règlement de comptes, des personnes viennent éplucher leur budget, nous parler de leur organisation financière (en couple ou en solo) et de leur rapport à l’argent. Aujourd’hui, c’est Sarah qui a accepté de répondre à nos questions.

  • Prénom :  Sarah
  • Âge : 34 ans
  • Métier : gestionnaire en assurance
  • Salaire net : 2 483 € net par mois après prélèvement à la source et 2 500 € pour son conjoint
  • Lieu de vie : un pavillon dont ils sont propriétaires en banlieue parisienne
  • Vit avec : son mari et leurs 3 enfants

Les revenus de Sarah et de son époux

Sarah est gestionnaire en assurance en CDI depuis 5 ans, et gagne 2 483 € nets par mois après prélèvement à la source. Un salaire qui lui convient :

 « Je m’estime bien payée surtout dans mon secteur d’activité, mais je dirais que notre situation financière est dans la moyenne au vu du coût de la vie en région parisienne. »

Son mari est commerçant, et son salaire fluctue selon les mois.

« En moyenne, son revenu mensuel est de 2 500 € net. Certain mois il peut être extrêmement bien payé et d’autre beaucoup moins. »

Ils sont mariés depuis 13 ans, sous le régime de la communauté universelle des biens et ont 3 enfants, de 21 mois, 10 ans et 12 ans. Ils ont droit à 318 € mensuels d’allocations familiales, et gèrent un budget total de 5 301€ pour leur famille de 5.

RDC_Sarah_Revenus

L’organisation financière de Sarah et son mari

Pour Sarah et son époux, qui gagnent en moyenne des salaires très similaires, l’organisation financière passe par la répartition des dépenses sur deux comptes courants.

« Tout est à nos deux noms, mais nous gérons chacun un compte. Moi, je gère celui du quotidien avec des dépenses régulières sur lequel tombe mon salaire, et lui, il gère le compte qui prend en charge le crédit de la maison, les travaux, la déco, les très grosses dépenses… »

Elle raconte que cet arrangement s’est fait naturellement, sans vraiment en discuter.

« De toute façon, les dépenses s’équilibrent : personne n’économise « aux frais » de l’autre. Nous avons tous les deux accès à tous les comptes, mais je ne regarde pas souvent ce qu’il fait : on fonctionne à la confiance. Et le régime de notre mariage fait qu’on partage tout à 50/50 quoi qu’il arrive ! »

Elle explique gérer la grande majorité des dépenses pour leurs enfants, qui sont donc prélevées sur son compte.

Les dépenses de Sarah et sa famille

Le premier poste de dépense de la famille ? Le remboursement de leur prêt immobilier, qui s’élève à 990 € par mois, grâce auquel ils ont acheté un pavillon de 142 m² en banlieue parisienne.

« Nous sommes propriétaires depuis juillet 2018. Nous économisions depuis un moment pour avoir un apport conséquent. La maison a coûté environ 400 000€, et nous remboursons notre prêt sur 25 ans.

Nous sommes dans un endroit très bien desservi par les transports, où les loyers ne sont pas les plus élevés d’Île-de-France, mais restent assez chers. »

À cette somme s’ajoutent 319 € de factures qui comprennent le gaz, l’électricité, l’eau courante, ainsi que la taxe sur les ordures ménagères.

Sarah et son mari s’occupent des courses et paient chacun à leur tour. Ils dépensent 500 € par mois pour leur famille de 5 personnes. « Je peux aller en hard discount comme en supermarché selon mes besoins et le plus pratique. J’essaie de privilégier les drive, pour ne pas être tentée par des dépenses inutiles » explique-t-elle.

Elle fait entrer ses dépenses dites « féminines » (maquillage, protections menstruelles, rasage ou épilation…) dans le budget courses quand elle en a besoin, mais précise que les sommes en question sont très basses.

Chaque mois, elle paie 260 € d’assurances pour sa maison, sa voiture, ainsi que des complémentaires santé. Pour se déplacer, elle compte 255 € mensuels d’essence et de frais de transports en commun.

Les dépenses liées aux enfants

Pour la cantine de ses enfants les plus grands, Sarah paie 150 € par mois. Le plus jeune est gardé à la crèche la semaine, pour 289 € mensuels. Le couple n’en paie toutefois que 104 €, le reste étant subventionné par l’allocation de complément de libre choix du mode de garde (CMG), qui verse 182 € directement à la structure d’accueil.

Elle compte aussi chaque mois 43 € environ de frais liés à la scolarité de ses deux enfants à l’école.

Enfin, elle raconte dépenser 150 € par mois pour les vêtements de ses trois enfants.

« Les loisirs ne sont pas très importants pour moi »

Les deux ainés de Sarah sont inscrits dans un club de foot, pour lequel elle paie 200 € de licence chacun. Cela représente environ 34 € par mois lissés à l’année.

« Entre les entraînements et les compétitions le samedi, cela nous occupe déjà pas mal ! Pour le reste, nous allons souvent nous balader au parc ou en forêt le week-end, nous passons du temps avec leurs grands-parents ou en famille. »

Elle compte environ 50 € par mois de dépenses pour le reste de leurs loisirs en famille :

« Nous n’avons pas de loisirs réguliers, mais j’essaie de prévoir une activité par mois avec les enfants (karting, bowling, cinéma…). Ça se fait au feeling. Une fois de temps en temps, on peut aussi aller à Disneyland ou dans un parc d’attraction et dans ce cas-là, je tente d’anticiper la dépense.

Je n’ai pas de budget loisir « personnel », ce n’est pas très important pour moi. »

RDC_Sarah_Depenses

Le rapport à l’argent de Sarah et de son mari

Sarah se décrit comme une personne qui « ne regarde pas trop à la dépense près », à l’inverse de son mari :

« J’ai vécu seule avec ma mère qui faisait attention, mais nous n’avons jamais manqué de rien. Je fonctionne comme elle : je calcule l’ensemble de mes charges, et ensuite, j’épargne et je dépense ce qu’il reste.

Pour mon conjoint, c’est assez différent : sa famille a pas mal manqué, et il fait attention au quotidien. »

Pour eux, l’argent n’est jamais un sujet de conflit : ils ont chacun leur part du budget familial à gérer (« Moi, c’est les factures, lui, c’est les crédits et les grosses dépenses, et pour les courses, on alterne »), et se font confiance.

Sur les craquages, la tendance s’inverse : « Je craque rarement, contrairement à mon mari. La dernière en date, c’est qu’il vient d’acheter deux tablettes aux enfants pour 450 € »

Elle explique qu’elle aimerait réduire les dépenses de repas à l’extérieur. « On a tendance à commander souvent, et c’est un sacré budget. »

RDC_Justine_salaire

Les projets et l’épargne de Sarah

Sarah épargne chaque mois des sommes variables, qu’elle verse sur des livrets A :

« J’ai un livret A sur lequel j’épargne 200 € par mois pour les vacances, ou pour des sorties coûteuses par exemple. Certains mois, il me reste 50 ou 100 € supplémentaires sur lequel j’économise en cas de dépense imprévue.

Ensuite, j’ai des livrets A pour chacun de mes enfants, sur lequel je place 25 € par mois pour les aider à payer leur permis de conduire ou autre. »

Son conjoint, quant à lui, épargne sur son compte courant.

À l’avenir, le couple compte bien continuer à fignoler les travaux de leur logement, dans lequel ils refont les deux salles de bain et l’extérieur.

« Nous aimerions aussi acheter une voiture plus grande, car nos deux voitures personnelles sont trop petites pour y faire tenir toute la famille. »

Merci à Sarah d’avoir répondu à nos questions !

Si jamais vous souhaitez commenter cet article, rappelez-vous qu’une vraie personne est susceptible de vous lire, merci donc de faire preuve de bienveillance et d’éviter les jugements.

Participez à la rubrique

Pour participer à Règlement de comptes, envoyez-nous un mail à [email protected] avec une petite présentation, et pour objet : Règlement de comptes !

Quand on aime on compte, notre nouvelle rubrique sur l’argent !

Combien d’enfants avez-vous ? Combien dépensez-vous juste pour eux, tous les mois ? Quelles sont vos astuces pour faire des économies ? « Quand on aime, on compte » la rubrique budget des familles. Chaque semaine, nous vous proposerons d’éplucher les comptes de familles d’un ou plusieurs enfants, que vous soyez en solo ou en couple. Tous les profils sont étudiés ! Pour participer, envoyez un mail à [email protected]

Crédit photo de Une : Migs Reyes / Pexels

Les Commentaires
39

Avatar de Pelagique
28 octobre 2022 à 15h49
Pelagique
je trouve toujours les commentaires sur les articles financiers très enrichissants. et en écoutant cette chanson j'ai fortement pensé à votre discussion :
0
Voir les 39 commentaires

Plus de contenus Règlement de comptes

Femme avec une afro vue d'en bas
Règlement de comptes

Allyson, 2 010 € par mois : « Je suis tous les mois à découvert »

Aïda Djoupa

01 déc 2022

Lifestyle
Sponsorisé

J’ai découvert trois films féministes géniaux grâce à un VPN

Humanoid Native
Kevin Wolf Unsplash
Règlement de comptes

Marine, 2 257€ par mois : « Pour les courses, je fais les poubelles »

Aïda Djoupa

24 nov 2022

51
Jeffery Erhunse / Unsplash
Règlement de comptes

Aimée, 2 422€ par mois : « Je donne de l’argent à ma mère pour qu’elle se fasse plaisir »

Aïda Djoupa

17 nov 2022

14
Chad Madden / Unsplash
Règlement de comptes

Cynthia, 2 044 € par mois en Angleterre : « Avec l’inflation à 9,4 %, j’ai réduit tout ce que je pouvais »

Aïda Djoupa

10 nov 2022

14
Tran Mau Tri Tam / Unsplash
Règlement de comptes

Marine, 1 845 € par mois à deux « Je paie environ un tiers de nos dépenses communes »

Aïda Djoupa

13 oct 2022

19
Brooke Cagle / unsplash
Règlement de comptes

Justine, 1 630 € par mois : « Les métiers du social ne sont pas reconnus à leur juste valeur »

Aïda Djoupa

06 oct 2022

11
Roselyn Tirado Unsplash
Règlement de comptes

Fiona, 2 100 € par mois en micro-entreprise : « Mon objectif n’est pas de me tuer au travail »

Aïda Djoupa

29 sep 2022

15
Andrea Piacquadio / Pexels
Règlement de comptes

Tiphaine, 4 475 € par mois : « Je vois une psy pour parler d’argent »

Aïda Djoupa

22 sep 2022

214
femme en train de conduire
Règlement de comptes

My-Lan, 2 168 € par mois : « Mon célibat contribue au fait que je n’économise pas »

Aïda Djoupa

08 sep 2022

35
Karolina Grabowska / Pexels
Règlement de comptes

Bravo, 3 070 € par mois : « Je ne comprends rien aux impôts »

Aïda Djoupa

01 sep 2022

74

Témoignages

1 2 3 4 5 6 7 8 9