Live now
Live now
Masquer
"@CC BY-SA 3.0 / Georges Biard"
Société

Roman Polanski sera de nouveau devant la justice en 2025

La victime présumée, qui souhaite rester anonyme, a porté plainte en juin 2023 contre Roman Polanski, pour des faits qui remontent à cinquante ans plus tôt, en 1973, alors qu’elle était mineure.

Cinquante-et-un ans après les faits présumés, Roman Polanski devra répondre devant la justice. En août 2025, il comparaitra devant un tribunal de Californie pour des accusations de « viol sur mineur », datant de 1973, a annoncé l’avocate de la victime présumée, mardi 12 mars.

À lire aussi : « Une merde à Venise »« un doigt d’honneur géant » : le nouveau film de Polanski détruit par les critiques

C’est en 2017 que la plaignante avait rendu publiques ses accusations, pour ensuite porter plainte en juin 2023. Par le biais de son avocat, le réalisateur de 90 ans « contestait fermement toute accusation de viol ».

Surnommée un temps « Robin » et présentée comme Jane Doe dans sa plainte, la plaignante, dont l’âge n’est pas connu, souhaite rester anonyme. Aujourd’hui, elle est défendue par Gloria Allred, figure du mouvement #MeToo et représentante de victimes du producteur Harvey Weinstein, multiplement condamné à 23 et 16 ans de prison pour viols.

Peu de chance que Roman Polanski soit présent au procès

Selon la plainte consultée par l’Agence France Presse, Roman Polanski aurait emmené dîner la jeune femme qui était à l’apoque adolescente dans un restaurant de Los Angeles un soir de 1973. Il lui aurait fait boire de la tequila puis l’aurait ramenée chez lui avant de la violer.

« Elle lui a dit ‘s’il te plaît, ne fait pas ça’», a déclaré son avocate à la presse. « Elle soutient qu’il a refusé ses demandes. Elle soutient aussi que l’accusé Polanski a retiré les vêtements de la plaignante et l’a ensuite agressée sexuellement, provoquant chez elle des douleurs et des souffrances physiques et émotionnelles immenses. »

Le cinéaste franco-polonais avait fui la justice américaine en 1977 à la suite d’une condamnation dans une autre affaire où il était inculpé là aussi pour viol sur mineur. Après quarante-deux jours de prison, il avait été brièvement libéré, puis avait fui en cavale, à Paris. Il est depuis parvenu à échapper à toute demande d’extradition. Il y a donc peu de chance que le réalisateur accusé de viols et d’agressions sexuelles par une dizaine de femmes au total soit présent lors du procès.


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

Source : Ted Eytan // Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License
Actualités mondiales

La Suède adopte une loi qui autorise les transitions de genre à partir de 16 ans

football // Source : Unsplash / Emilio Garcia
Actualités

PSG-Barça : Les supportrices parisiennes agressées sexuellement lors des fouilles ?

Source : Canva
Société

En Seine-Saint-Denis, 51 femmes enceintes dorment à la rue

La mairie de Paris décroche les pubs pour le livre transphobe des TERF les plus célèbres de France // Source : Capture d'écran Twitter
Actualités France

La mairie de Paris décroche les pubs pour le livre transphobe des TERF les plus célèbres de France

1
Source : Canva
Féminisme

Comment l’autodéfense féministe a changé ma vie

1
manifestation-IVG-etats-unis
Société

Le saviez-vous : l’IVG est illégale en Allemagne… mais ça pourrait bientôt changer

2
Deux femmes en blouse blanche devant un microscope // Source : Alena Shekhovtsova de corelens
Politique

Être intelligent rendrait de gauche, d’après une étude qui n’étonnera que les gens de droite

17
3 novembre 2021 9h33 inegalites salariales les glorieuses
Société

Ces domaines sont les plus touchés par les inégalités salariales, selon une étude

Source : Midjourney
Déclic

Célia, 24 ans : « J’ai compris l’importance du féminisme en jouant au Trivial Pursuit »

femme médecin
Société

Violences sexistes et sexuelles à l’hôpital : « 78 % des femmes médecins en subissent » (Interview)

La société s'écrit au féminin