Live now
Live now
Masquer
Source : Capture écran Franceinfo
Société

Pourquoi la sortie de Carole Delga sur l’immigration, Mbappé et Noah ne passe pas

Invitée mercredi 7 juin sur Franceinfo, la présidente socialiste de la région Occitanie a fait un raccourci dangereux en assimilant la couleur de peau de Kylian Mbappé et de Yannick Noah à l’immigration. Or, ces deux personnalités sont nées en France, et sont donc Françaises…

« Je pense qu’il faut arrêter de véhiculer cette image de l’immigration qui ne représente qu’une menace. L’immigration, c’est une richesse pour la France. Qui a fait fonctionner les hôpitaux, les maisons de retraite pendant le Covid ? Beaucoup d’immigrés. Qui sont les personnalités préférées des Français ? C’est Kylian Mbappé, c’est Yannick Noah, c’est Omar Sy. »

Malaise en direct

Cette sortie, Carole Delga s’en souviendra longtemps. Invitée mercredi 7 juin sur la matinale de Franceinfo, la présidente socialiste de la région Occitanie a été interrogée par les journalistes Salhia Brakhlia et Marc Fauvelle sur la future loi immigration préparée par le gouvernement.

Mais alors qu’elle voulait défendre la richesse qu’apporte la population immigrée à la France, Carole Delga s’est plantée dans les grandes largeurs, et s’est par la même occasion attirée (à juste titre) les foudres d’une partie de la gauche.

« Mais ce sont des Français, attention, il y a une différence », lui font alors remarquer les journalistes. « Oui, tout à fait, mais ils sont originaires d’autres pays, ce sont des fruits d’autres pays », poursuit la socialiste. Malaise.

Car comme le souligne immédiatement Salhia Brakhlia, Kylian Mbappé ou Yannick Noah sont tous les deux Français, nés en France, le premier en 1998 à Paris, le second à Sedan, dans les Ardennes, en 1960. Leurs mères aussi sont Françaises, comme l’ont d’ailleurs rappelé des internautes sur Twitter.

« Confondre couleur de peau et nationalité, ça ne ressemblerait pas à du racisme ? »

Sur les réseaux sociaux, les réactions à cette sortie plus que maladroite n’ont pas tardé. Pour Jean-Luc Mélenchon, la présidente de la région Occitanie « affiche ses préjugés sur la nationalité de Français d’après leur couleur de peau », ce qui relève d’une « consternante contamination par les clichés de l’extrême droite ».

« Confondre couleur de peau et nationalité, ça ne ressemblerait pas à du racisme ? », s’interroge quant à elle la députée EELV du Bas-Rhin Sandra Regol. 

« Au bout de combien de générations Mme Delga nous autorise-t-elle, nous qui sommes noirs, à être considérés comme Français ? Lutter contre la stigmatisation, dit-elle !

Non merci, pour lutter, on se passera des biais racistes de ceux qui disent ‘j’ai un ami noir’ ou ‘j’aime Noah’ », juge sur Twitter la députée LFI Nadège Abomangoli.

« Des représentations qui font qu’être blanc est la référence et être racisé·e la différence. »

De son côté, la sénatrice écologiste des Français•es de l’étranger Mélanie Vogel s’est fendue d’un long thread Twitter, dans lequel elle n’excuse ni n’accable Carole Delga mais pose une question concernant toute personne non-racisée en France : quels sont nos biais racistes et comment nous en défaire ?

Carole Delga « ne cherche pas à stigmatiser, mais le fait malgré tout. Cela révèle donc qu’il y a là un impensé, un imaginaire qui est là, tapis, au fond, en dessous même des idées défendues – je ne conteste pas que Carole Delga porte des valeurs, un projet de lutte contre le racisme et les discriminations. Mais en deçà de ces valeurs, du projet politique, il existe des représentations du monde autour desquelles nous nous sommes construit·es quand on blanc. Des représentations qui font qu’être blanc est la référence et être racisé·e la différence. »

Face à l’avalanche de réactions qu’a suscité sa sortie, Carole Delga a fini par s’exprimer elle aussi. Sur Twitter, elle a assuré que l’immigration était « une richesse, une contribution au génie et aux succès de notre pays » et a dit « regretter s’est mal exprimée ».


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

1
Avatar de Ariel du Pays Imaginaire
8 juin 2023 à 20h06
Ariel du Pays Imaginaire
Bon ben on en est encore là
Mais concernant les réactions je trouve que celle de Mélanie Vogel est bien plus intéressante que les autres.
Un peu HS mais Mélanchon j'ai envie de lui dire que ces dernières déclarations sur les VSS prouvent une "consternante contamination" par les idées du patriarcat. Et la gauche mérite mieux.
2
Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

Source : BootEXE
Société

Jordan Bardella s’adresse à « toutes les femmes de France » : ce détail qui en dit long sur la stratégie du RN

Elon Musk // Source : SpaceX Launches SpaceX Falcon Heavy Rocket
Actualités mondiales

Elon Musk accusé de harcèlement sexuel par d’ex-employées de SpaceX

5
Source : © Katya Konioukhova
Société

La crise agricole, une crise de la masculinité ? Repenser la place des agricultrices avec Julie Francoeur

Toute l’année, Ruban Rose se donne pour missions de soutenir les femmes atteintes d’un cancer du sein, d'informer sur l’importance du dépistage et d’encourager la prévention. Une détection rapide permet d’alléger les traitements, et augmente les chances de guérison. // Source : Nathan Cowley / Pexels
Société

Voici la région la moins sportive de France, et ce n’est pas une surprise

7
Source : Getty Images Pro
Actualités

On sait quand sera versée l’Allocation de rentrée de scolaire (ARS) récemment revalorisée

Gabriel Matzneff // Source : capture d'écran Youtube
Société

Un réseau pédocriminel composé de célèbres intellectuels français mis en cause dans « Libération »

10
Source : Canva
Actualités mondiales

Aux États-Unis, la Cour suprême annule l’interdiction de la pilule abortive

Corvées // Source : Annie Spratt
Société

Dans ce pays d’Europe, les femmes font 3 heures de tâches ménagères quotidiennes de plus que les hommes

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Bruno Barde, à la tête du festival de Deauville, accusé de violences sexuelles par 7 ex-collaboratrices

Pexels
Actualités France

Après la victoire du Rassemblement National, des militants d’extrême droite condamnés pour une agression homophobe

12

La société s'écrit au féminin