Live now
Live now
Masquer
RDC_Orlane_H
Règlement de comptes

Orlane, son mec et leur futur bébé, 6031€/mois pour 3 : « Je me permets d’être un peu dépensière car j’ai de l’argent de côté »

Combien gagnez-vous par mois ? Comment dépensez-vous cet argent ? Qui paye quoi dans votre couple ? Voici quelques-unes des questions auxquelles nous nous attaquons dans notre nouvelle rubrique Règlement de comptes !

Parler d’argent, en France, c’est encore tabou. Pourtant, c’est un sujet passionnant, et par certains aspects féministes. Dans notre rubrique Règlement de comptes, des femmes viennent éplucher leur budget, nous parler de leur organisation financière en couple et de leur rapport à l’argent. Aujourd’hui, c’est Orlane qui a accepté de nous ouvrir ses comptes.

  • Prénom : Orlane
  • Âge : 29 ans
  • Métier : Chargée de clientèle grands comptes
  • Revenus mensuels : 2 226 euros net par mois
  • Famille : Elle, son conjoint, et bientôt un bébé qu’ils attendent pour avril
  • Lieu de vie : Une maison de ville en banlieue parisienne

Revenus d’Orlane et son conjoint

Orlane vit avec son conjoint dans une maison en banlieue parisienne. Ils sont ensemble depuis deux ans.

Elle est en CDI, en tant que chargée de clientèle grands comptes, dans le domaine de l’agro-alimentaire. Elle gagne 2 226 euros (nets, après prélèvements) par mois — dont, lissé sur l’année, 66 euros de chèques vacances. Son compagnon est ingénieur pour 3 000 euros par mois.

Orlane touche également 730 euros de loyer (charges comprises) pour un investissement locatif qu’elle a fait dans la région d’où elle est originaire. Elle vend également pour environ 75 euros par mois sur le site Vinted.

RevenusOrlane

L’organisation financière du couple

Les deux amoureux suivent les comptes mais c’est le compagnon d’Orlane qui s’occupe de la gestion des impôts.

Ils ont chacun un compte personnel et un compte commun, pour tous les deux. Leurs salaires sont versés sur leurs comptes personnels, ensuite ils mettent certaines dépenses à venir sur le compte commun : 

« Le versement pour le remboursement du prêt pour la maison. 550 euros pour moi et 1 000 euros pour mon compagnon.

Un versement de 191 euros chacun pour les impôts.

Ensuite, pour toutes les factures et diverses dépenses communes que l’on fait, on verse chacun la moitié de la somme nécessaire à la fin du mois car les prélèvements sont en différés. »

Pour les autres dépenses, les dépenses « plaisir », chacun utilise son compte. Et cette organisation leur convient parfaitement ! Ils ne se disputent jamais à propos d’argent et ne se cachent aucune dépense.

La maison et ses aménagements

Le compagnon d’Orlane a fait bâtir la maison dans laquelle ils habitent avant leur rencontre. Elle a racheté un tiers des parts en 2021 et participe donc au remboursement du prêt à hauteur de 500 euros par mois. Son compagnon, lui, débourse 1 000 euros. Orlane a également le prêt de son investissement locatif à rembourser : 550 euros.

Depuis qu’elle a acheté la maison, son épargne réduit :

« Avant d’acheter notre maison, j’avais environ 58 000 euros de côté, que j’ai cumulés depuis que j’ai commencé à travailler (avec mon job étudiant), et surtout grâce aux participations et intéressements de mon ancien employeur qui étaient d’environ 10 000 euros par an.

Ensuite, j’ai utilisé une partie de cette somme pour mettre un apport de 22 000 euros dédié à notre résidence principale et j’ai également participé à différents aménagements extérieurs pour notre maison. L’année dernière, nous avons fait la terrasse et nous avons pavé la grande allée de  notre maison. Pour cette année, nous avons prévu de construire un garage collé à notre maison. Les dépenses seront à diviser par deux.

Aujourd’hui, je suis à environ 35 000 euros d’épargne. »

L’épargne reste conséquente : elle permet à Orlane d’envisager d’autres projets.

Orlane se dit dépensière mais vigilante

Bien que faisant attention à ses dépenses, Orlane dit être dépensière, dans certains domaines. Elle fait attention et n’est jamais dans le rouge mais s’accorde des plaisirs, surtout dans le domaine du shopping.

« Je ne suis jamais à découvert. Je suis dépensière mais tout en faisant attention tout de même.

Depuis toujours, j’ai peur de manquer d’argent un jour et de devoir me priver. Pourtant, je n’ai jamais eu de problèmes financiers ni même mes parents, plutôt classe moyenne.

Je me permets d’être un peu dépensière car je sais que j’ai pas mal d’argent de côté, donc je suis sereine. »

Les dépenses « plaisir » d’Orlane sont calculées par rapport à ses revenus et à son épargne. Son conjoint dépense un peu moins qu’elle.

« Nous avons à peu près le même rapport à l’argent, à quelques différences près. Mon compagnon dépense un peu moins.

Moi j’aime le shopping et aussi les accessoires de luxe (sacs et chaussures), une fois tous les ans ou deux ans. C’est pour cela que je préfère que l’on ait chacun un compte personnel. »

Chacun effectue ses dépenses sur son compte, suivant ses envies. Même si Orlane aime acheter des habits et des accessoires, elle se rend compte que cela a moins de sens pour elle depuis la pandémie, notamment car elle est plus souvent chez elle. Elle a donc freiné ce type d’achats.

« Depuis le Covid, je fais beaucoup moins de shopping qu’avant — mais j’en fais tout de même, surtout sur Internet.

Je souhaiterais moins dépenser dans ce domaine car avec le Covid et la grossesse, je ne vais plus au bureau. Je reste toute la journée à la maison et j’ai donc un dressing beaucoup trop rempli par rapport au nombre de fois où je m’habille.

Mon dernier gros craquage était un sac à main de marque de luxe à l’été 2021, d’une valeur de 1 500 euros. »

Les dépenses vont s’accroître après l’arrivée du bébé, mais Orlane et son compagnon ont anticipé et ont déjà effectué certains achats.

Les dépenses pour le bébé à venir

Pour le matériel nécessaire au bébé, le couple a anticipé, avec l’aide de leur famille.

« Nous avons acheté au fur à mesure tout l’équipement nécessaire : meubles, équipements, décoration, doudou… Aujourd’hui, tout est prêt. Nous avons partagé les dépenses mais nos familles respectives ont également tenu à participer à ces achats. »

Pour l’habillement aussi, le couple a déjà effectué des achats, mais c’est surtout Orlane qui s’en est chargée.

« Pour les vêtements, j’achète également beaucoup de choses avec mon compte personnel car ça fait partie de mes achats plaisir, et j’ai basculé une partie de mon budget shopping sur le budget shopping du bébé. »

Pour le reste des dépenses courantes du bébé, ils verront une fois qu’il sera là.

« Pour les dépenses du quotidien — les couches et la nourriture — nous savons que notre budget courses va fortement augmenter. Ça sera de l’épargne en moins pour nous. »

Un poste de dépenses important habituellement est la garde de l’enfant. Orlane et son compagnon n’ont pas de place en crèche, ils ont donc décidé de s’organiser autrement pour l’instant mais feront des économies certaines.

« Pour la garde, n’ayant pas trouvé de place en crèche, nous avons décidé de nous débrouiller avec mes beaux-parents qui habitent dans le coin et nous la garderons également assez souvent, étant donné que nous avons la possibilité de faire du télétravail et on avisera par la suite. »

DépensesOrlaneOK

Les dépenses courantes du couple

Pour les courses, le couple dépense 300 euros par mois environ en courses.

« Pour les courses, nous y allons à deux, toutes les deux semaines en général, et on achète à la petite supérette du coin quand il nous manque un ou deux produits. On paie avec notre carte commune. »

Orlane s’accorde également environ 44 euros par mois d’achats de cosmétiques et de soins.

Les factures courantes sont de 126 euros, pour l’eau et l’électricité. En ce qui concerne les abonnements, le couple débourse 60 euros : pour Internet (35 euros), le téléphone (16 euros) et Netflix (9 euros).

L’assurance de la voiture est de 66 euros. Pour l’essence, ils paient 50 euros, ce qui est moins qu’avant, en raison du télétravail.

Le couple paie 423 euros d’impôts (en dehors de ceux qui sont prélevés à la source) : 209 euros d’impôts fonciers, 173 euros d’impôts locaux, et 41 euros pour l’investissement locatif d’Orlane, qui est donc à sa charge uniquement.

Pour leur Boston Terrier, ils dépensent en moyenne 28,3 euros par mois pour les croquettes et les frais de vétérinaire.

Loisirs et vacances

Pour ses loisirs, le couple dépense en moyenne par mois 631 euros : 100 euros en restaurants, 366 euros en vacances et 165 euros en décoration et équipements pour la maison.

Le couple va de temps à autre au restaurant, surtout lorsque les amoureux sont en vacances.

« Nous allons au restaurant une à deux fois par mois, beaucoup plus souvent lorsque nous sommes en vacances ou lorsqu’on se fait des week-ends dans d’autres villes.

Ensuite, on mange souvent aussi au fast-food. Je me restreints à une fois par semaine mais pour mon compagnon, c’est plutôt une à trois fois par semaine. »

Pour les vacances, le couple se fait plaisir.

« Notre modèle établi pour les vacances serait de faire une fois par an un beau voyage sur un autre continent et de partir minimum trois semaines au Portugal chaque été.

Et également de faire quelques week-ends dans l’année en Europe ou en France. Nous partons également régulièrement en week-end dans le Nord de la France pour voir ma famille, environ une à deux fois par mois. »

Leurs envies et projets ont été quelque peu modifié par la pandémie.

« Nous avions acheté des billets pour le Mexique en avril 2021 mais nous avons dû les annuler au dernier moment à cause de la fermeture des frontières donc on s’est rabattus sur le Portugal. »

Pour financer les voyages, les revenus et l’épargne peuvent être utilisés :

« De mon côté, j’utilise en premier lieu l’argent que j’ai à disposition sur mon compte courant pour ce budget vacances.

Si je dépasse le montant disponible, je me sers de mes économies. Depuis que je travaille, j’ai toujours voyagé et ne me suis jamais trop fixé de limites financières.

Le voyage est ma plus grande passion. Mon plus grand souhait est de ne jamais me priver pour cette dépense, quitte à me restreindre pour d’autres. » 

Orlane dépense donc beaucoup pour les voyages. Mais elle a également un budget pour les cadeaux qu’elle fait à ses proches : environ 112 euros par mois.

Épargne et projets

Certains mois, Orlane parvient à épargner jusqu’à 500 euros, et d’autres mois, elle n’arrive pas à mettre de côté. Pour ce qui est des sommes mises de côté, plusieurs possibilités sont envisagées par Orlane.

« J’économise pour l’instant cet argent sur différents comptes d’épargne mais je pense prochainement en investir une partie en crypto-monnaie. C’est risqué, je pense investir 500 euros et voir par la suite. »

Orlane souhaiterait peut-être effectuer un deuxième investissement locatif.

« Cette année, j’ai pour projet également de faire un deuxième investissement locatif,  si bien sûr je trouve un bien qui correspond à mes critères. Soit un appartement T2 ou T3 , que j achèterai seule ou bien une grande maison à rénover pour une colocation que nous achèterions à deux, dans une ville étudiante.

J’ai une vision très long terme en ce qui concerne l’argent. »

Le couple épargne aussi pour la sécurité, en cas de frais imprévus ou de changement de situation.

« Nous épargnons premièrement pour être serein, pour la sécurité. Si un jour il nous arrive un problème qui serait coûteux. Nous savons pertinemment que dans la vie, rien n’est acquis et que du jour au lendemain notre situation financière peut évoluer négativement. »

Le couple prépare également l’arrivée de leur fille, et pense mettre de l’argent de côté pour elle.

« Nous avons ouvert un compte pour notre future fille, sur lequel nous allons verser chacun 50 euros par mois pour qu’elle puisse avoir une épargne à ses 18 ans, ce qui devrait lui faire 21 600 euros. »

D’autres projets sont également dans les esprits et ils nécessitent de l’argent.

« Ensuite, nous économisons pour utiliser cet argent pour les projets de travaux de la maison (la construction du garage) ou d’autres dépenses liées au voyages.

Personnellement également, pour peut-être un jour l’organisation de notre mariage, si mon compagnon le veut. »

Merci à Orlane d’avoir accepté de répondre à nos questions !

Si jamais vous souhaitez commenter cet article, rappelez-vous qu’une vraie personne est susceptible de vous lire, merci donc de faire preuve de bienveillance et d’éviter les jugements.

Envie de participer à la rubrique ?

Pour participer à la rubrique, écrivez-nous à l’adresse : jaifaitca[at]madmoizelle.com en indiquant en objet « Règlement de comptes » et en vous présentant en quelques lignes.

Source image à la une : Unsplash / Jonathan Borba

Les Commentaires
328

Avatar de L'Oeil de la Lune
25 avril 2022 à 12h53
L'Oeil de la Lune
Tu parles de la France ? Ou d'autres pays ?
D’autres pays
0
Voir les 328 commentaires

Plus de contenus Règlement de comptes

Règlement de comptes
Andrea Piacquadio / Pexels

Tiphaine, 4 475 € par mois : « Je vois une psy pour parler d’argent »

Aïda Djoupa

22 sep 2022

149
SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Règlement de comptes
femme en train de conduire

My-Lan, 2 168€ par mois : « Mon célibat contribue au fait que je n’économise pas »

Aïda Djoupa

08 sep 2022

35
Règlement de comptes
Karolina Grabowska / Pexels

Bravo, 3 070 € par mois : « Je ne comprends rien aux impôts »

Aïda Djoupa

01 sep 2022

74
Règlement de comptes
Caleb Oquendo / Pexels

Manon, 2 500 € à deux : « Je suis constamment à découvert »

Aïda Djoupa

25 août 2022

45
Règlement de comptes
Soroush Karimi / Unsplash

Clémentine, 4 460 € par mois à deux : « Je rachète déjà des trimestres de retraite »

Aïda Djoupa

18 août 2022

7
Règlement de comptes
Nhi Dham / Unsplash

Delphine, 1 805€ par mois : « Je gère mon budget comme une pro »

Aïda Djoupa

11 août 2022

8
Règlement de comptes
Tran Mau Tri Tam / Unsplash

Laure, 2 188 € par mois : « En ce moment, j’ai des grosses galères de budget »

Aïda Djoupa

04 août 2022

31
Règlement de comptes
Jimmy Dean / Unsplash

Camélia, 2 563 € par mois à deux : « J’économise pour ne pas me retrouver sans rien en cas de séparation »

Aïda Djoupa

28 juil 2022

31
Règlement de comptes
femme devant des plants de tomate

Maodana, 931 € par mois : « Beaucoup de gens pensent que je profite du RSA, que je suis assistée »

Aïda Djoupa

21 juil 2022

8
Règlement de comptes
Crédit photo : Charles Parker / Pexels

Manon, 2 142 € par mois : « J’ai peur de ne pas réussir à assumer l’achat de mon appartement »

Aïda Djoupa

14 juil 2022

76

Témoignages

1 2 3 4 5 6 7 8 9