Live now
Live now
Masquer
danse-avec-les-stars
Télé

On s’improvise jurée de Danse avec les stars, voici notre avis garanti 0% mauvaise foi

Il manquait un cinquième juré dans Danse avec les stars. Heureusement, Madmoizelle a choisi sa meilleure théoricienne de la danse pour noter les candidats de manière résolument objective.

Si François Alu, le nouveau juré de Danse avec les stars, a fait le beau gosse à coup de pirouettes académiques vendredi dernier sur le parquet de DALS, c’était loin d’être le cas de notre bon Jean-Paul Gaultier qui n’est pas un danseur, ni dans l’âme, ni manifestement nulle part ailleurs.

Qu’à cela ne tienne, puisqu’il n’est plus nécessaire d’être triple champion du monde en Paso Doble pour donner son avis sur le déhanché d’untel ou unetelle, me voilà jurée auto-proclamée de Danse avec les stars, pour rétablir les injustices de l’émission. Je ne saurai me taire plus longtemps.

Madmoizelle, jurée auto-proclamée de Danse avec les stars

En effet, le jury « officiel » — puisqu’il en va apparemment ainsi de son appellation par opposition à la mienne — a manifestement développé une sévère cataracte car certains candidats n’ont pas joui de la clémence qu’ils méritaient quand d’autres ont été encensés pour ce qui n’était autre que de la poudre aux yeux.

Et ça, je peux vous l’affirmer en ma qualité de théoricienne de la danse ! Titre dont vous ne pourrez plus douter après avoir consulté mon historique Internet où figurent des centaines de spectacles, Tango Fire, Soy de Cuba ou Salsa Danse en tête (et aussi, j’ai pris un cours de tango en gueule de bois une fois).

Je crois désormais que ma légitimité de théoricienne professionnelle de la danse est assise. Il est l’heure de commencer.

Les performances des artistes, sous l’œil clément de Madmoizelle

danse-avec-les-stars

Cette année, la production a mis la barre très haut (ou haute selon l’intégralité du casting des Marseillais), avec un panel de célébrités flamboyantes — parmi lesquelles Bilal Hassani, Dita von Teese, Jean-Bapstiste Maunier, Michou, Aurélie Pons, Lucie Lucas, Tayc et consorts — dont l’objectif est simple : une semaine pour apprendre une choré de deux minutes + un pas particulièrement compliqué pour une épreuve collective + une autre choré pour sauver leur peau au cas où ils se retrouveraient en bas du podium.

Autant dire la mer à boire pour la plupart des candidats dont certains, à l’image de Gérémy Crédeville, n’ont jamais esquissé le moindre entrechat.

Heureusement, pour les aider à maîtriser les danses sportives, ils sont accompagnés de la crème de la crème du gratin des danseurs et danseuses : Fauve Hautot, Christian Millette, Candice Pascal, Adrien Caby ou encore Joël Luzolo.

Des artistes extraordinaires dont le talent de pédagogie ne suffit pas toujours à attirer des commentaires positifs et des bonnes notes à leur moitié. J’ai donc relevé quelques injustices qu’il m’incombe, en ma qualité de jurée, de réparer.

Michou, le nouveau king du jive

Ce n’est pas la peine d’insister : je ne reviendrai pas sur la performance (spectaculaire) de Billal Hassani, dont on a tous compris qu’il était de loin le meilleur danseur de cette saison avec Dita Von Teese. Il est génial, elle est fantastique, leur travail de pieds est inouï et ils vont tout rafler.

Oui mais Danse avec les stars, si vous voulez mon avis, c’est une émission qui devrait flatter le progrès et l’acharnement plutôt que le talent de gens qui savent déjà se contorsionner dans tous les sens ! Désolée de dire les vrais bails.

Alors parlons plutôt de Michou — dont j’ai appris l’existence la veille de l’émission, car j’ai 102 ans et aucune connaissance en « jeunes de YouTube », comme je l’ai encore répété ce matin à la machine à café.

Michou, c’est donc un vidéaste star qui doit crever de douleur aux zygomatiques à force de sourire toute la journée, car il a globalement la bonne volonté d’un golden retriever.

MICHOU GÂTÉ PAR ELSA 🎁 POUR SON ANNIVERSAIRE ! L’ENTRAÎNEMENT DE DANSE AVEC LES STARS

Il n’avait JAMAIS dansé avant DALS, même si j’imagine qu’il a déjà dû, à l’instar de tout le monde, au moins se secouer l’échine sur un titre de Drake ou whatever son qu’écoutent les personnes de son âge.

Mais apprendre une chorégraphie, maîtriser une rythmique, gérer l’applique de ses pieds sur le sol en fonction des différentes danses standards, tenir un cadre, dissocier le haut du corps du bas du corps, c’est tout nouveau pour lui.

Et après un premier prime où on lui a collé une valse, c’est à dire la danse la plus chiante que personne, il est temps de le dire, n’a jamais envie d’apprendre, il a eu droit cette semaine à ce qui est selon moi la deuxième danse sportive la plus relou : le jive. Une espèce de truc à rebonds dont l’apprentissage de trois pas suffit à envoyer une personne normale à l’hôpital pour tachycardie.

Mais force est de constater que même si ce bon Michou a fait montre de quelques maladresses et quelques mollesses musculaires, il a tout de même livré un spectacle qui a dû faire sacrément zouker dans les Ehpad !

Sérieusement, la performance de Michou est tout ce qu’on devrait attendre d’un programme comme Danse avec les stars : montrer qu’à cœur vaillant, rien n’est impossible. Une leçon de vie qui enfonce des portes ouvertes mais dont on a foutrement besoin en octobre, quand l’heure est globalement à la dépression généralisée.

Évidemment, en bon casseur d’ambiance qu’il est, Chris Marques ne l’a pas entendu de cette oreille et a critiqué sévèrement la seconde partie de la chorégraphie du youtubeur, qui n’était prétendument « pas en rythme ». Mouais.

Moi, je mets un 9 à Michou pour sa persévérance et sa pugnacité.

Wejdene, la belle surprise de Danse avec les stars

wejdene-dals

J’ai beau avoir 102 ans, je n’avais quand même pas pu passer à côté de Wejdene, dont les caleçons sales se sont malheureusement invités à toutes mes soirées de 2020.

Vous connaissiez Wejdene la chanteuse, mais laissez-moi vous dire que Wejdene la danseuse n’a rien à envier à ses adversaires de l’émission. Bien au contraire !

Après une première performance qui aurait dû, selon moi, la propulser en haut du top, elle n’a eu droit qu’à des encouragements timides de la part des membres du jury (surtout Chris Marques, mon némésis adoré) qui préfèrent encenser ceux qui sont déjà au top du game.

Rappelons que la jeune femme croyait qu’elle allait obtenir quatre buzz d’immunité et n’en a obtenu… aucun. Voilà qui apprendra l’humilité à notre apprentie danseuse.

Bref, cette semaine, c’est sur un american smooth, à savoir l’une des danses les plus boring du monde (ça ne tiendrait qu’à moi, l’émission s’appellerait : Danse le tango avec les stars de toute façon), que la chanteuse a virevolté et n’a, ma foi, pas remporté les hommages qui lui étaient dus.

En effet, gracieuse, légère et surtout fine interprète, elle a redonné ses lettres de noblesse à une danse qui n’intéresse à peu près personne.

Je lui mets un 8 pour son élégance, le cadre qu’elle a su maintenir de bout en bout de la chorégraphie, et la délicatesse de ses pas aériens.

Tayc, calme-toi, tu nous fatigues !

tayc

En voilà un qui a les faveurs du tout un chacun : Tayc, le partenaire de Fauve Hautot, part déjà quasiment gagnant dans cette aventure.

Excellent danseur, il a beau arguer que sa maîtrise du hip-hop est un handicap pour l’apprentissage des danses sportives, je lui demanderais bien de ranger sa mauvaise foi au placard, car il part avec infiniment plus d’avance que Gérémy Crédeville ou Michou — qui n’ont, je le rappelle, sans doute jamais fait de pas chassé, même en cours d’EPS !

Il est vrai qu’avec Fauve, Tayc forme un binôme réjouissant d’individus résolument nés pour faire le show.

Seulement voilà, à force d’en faire trop, on finit par se cramer les ailes. Et si j’ai souvent du mal avec les jugements un peu vénères de Chris Marques, il me faut reconnaitre que je suis d’accord avec lui concernant la dernière performance de Tayc : ça n’était pas une vraie rumba.

Certes, il y avait de la hanche à gogo, mais où sont les autres marqueurs de cette danse latine, qu’on appelle non sans raison « la danse de l’amour » ?

À force de vouloir montrer qu’il est un showman, Tayc nous a livré un beau hors-sujet dont le verdict de Chris, François Alu et moi le fera j’espère redescendre de son piédestal.

L’humilité, on a dit Tayc, l’humilité !

Pour lui apprendre la vie, je lui mets un 5.

Voilà, ce qui est dit n’est plus à dire, et il est temps pour moi de retourner à mes autres (nombreuses) spécialités.

Avant, j’aimerais toutefois préciser que mes pensées les plus sincères vont à la pauvre Aurélie Pons, qui n’a jamais droit à trop de clémence alors qu’elle fait montre d’un niveau quasiment égal à celui de la chouchoute du jury, j’ai nommé Lucie Lucas.

De là à dire que TF1 fait du préférentisme parmi les poulains de sa propre écurie, il n’y a qu’un pas… Que je ne franchirai pas car je ne suis qu’une théoricienne de la danse, pas de la télé.

Aussi, ma note ultime revient à Camille Combal, auquel je mets illico presto un 10/10 pour sa performance globale d’animateur qui parvient à réveiller un programme plutôt classique et porte encore mieux le boa que Dita von Teese.

Comme quoi, on vous l’a dit : à cœur vaillant, rien d’impossible !

Danse avec les stars est en replay sur TF1

À lire aussi : C’est une première : Bilal Hassani aura un homme pour partenaire dans Danse avec les stars !

Les Commentaires
9

Avatar de pikalovescoke
20 octobre 2021 à 19h51
pikalovescoke
@Cellie J'irais avec GRAND plaisir mais la production ne considère visiblement pas que je sois assez une star pour ça
0
Voir les 9 commentaires

Plus de contenus Télé

grey’s
Pop culture

Après 19 saisons, Ellen Pompeo (Meredith Grey) quitte Grey’s Anatomy

Maya Boukella

18 nov 2022

sexo
Sponsorisé

Enflammez les fêtes de fin d’année avec ce calendrier de l’Avent érotique

Humanoid Native
the crown
Série télé

« Une telenovela trash », « ennuyeux », The Crown a du mal à convaincre les médias anglophones

Maya Boukella

10 nov 2022

1
cory monteith
Série télé

Glee n’aurait pas dû continuer après la mort de Cory Monteith (Finn) selon le créateur de la série

Maya Boukella

08 nov 2022

3
kit connor heartstopper netflix
Série télé

Le coming-out de Kit Connor montre que le concept de queerbaiting a été vidé de son sens

Maëlle Le Corre

02 nov 2022

8
Série télé

Face à la polémique The Crown, Netflix finit par ajouter un avertissement à la série

Maya Boukella

24 oct 2022

capture-décran-YouTube-dun-extrait-de-ANTM
Télé-réalité

Il faut qu’on parle des dingueries décomplexées d’America’s Next Top Model

Anthony Vincent

22 oct 2022

5
tier-list-personnages-buffy-contre-les-vampires
Série télé

Notre classement (pas) très scientifique des persos de Buffy, du pluis cool au plus naze !

Manon Portanier

20 oct 2022

31
the-crown-saison-5-600
Série télé

The Crown saison 5 : les photos officielles viennent de sortir !

Manon Portanier

14 oct 2022

netflix-films-courts
Série télé

Vous n’en pouvez plus des pubs Youtube ? Netflix s’y met aussi

Maya Boukella

14 oct 2022

27
5
Mode
Sponsorisé

Les vêtements peuvent-ils impacter la créativité ? Rencontre avec l’artiste et comédienne Claire Romain

Oscar Staerman

09 oct 2022

La pop culture s'écrit au féminin