Live now
Live now
Masquer
masturbation-femmes-comment
Sexo

À quoi pensent les femmes quand elles se masturbent ?

Se toucher, en voilà une saine activité. Beaucoup le font, mais peu en parlent. Heureusement des études sont là pour savoir comment les autres se tripotent. C’est toujours rassurant.

Joyeux Mois International de la Masturbation à toutes et à tous !

Il faut le savoir, mai est officiellement placé sous le signe du plaisir solitaire depuis qu’un vendeur de sex-toys américain a décidé d’instaurer un National Masturbation Day en 1995.

À quoi pensent les femmes quand elles se masturbent ?

Cette bonne âme souhaitait rendre hommage à Joycelyn Elders qui fût cheffe de la santé publique aux États-Unis dans les années 90. La pédiatre libérale avait créé la controverse en proposant d’inclure la masturbation dans les programmes d’éducation sexuelle.

Une proposition qui lui valu d’être virée par Bill Clinton.

Trente ans plus tard, se toucher reste un sujet touchy. La masturbation féminine est particulièrement taboue et peu de femmes osent parler de leur pratique.

Pour en savoir plus et fêter dignement le mois de la pignole, le fabricant britannique de sex-toys TENGA a interrogé 13 000 personnes de 18 à 74 ans et dans 18 pays.

Cette grande étude sur la masturbation confirme que les femmes se masturbent moins que les hommes.

34% d’entre elles ont déclaré se toucher quelques fois par mois, 22% le font chaque semaine.

L’étude met en évidence les « routines » des sondées, autrement dit ce qui excite les meufs quand elles se touchent. 


Un GIF très littéral

Utiliser son imagination pour se masturber

Le truc le plus utilisé pour s’auto-envoyer en l’air restent notre bonne vieille imagination. 54% des participantes s’immergent dans un fantasme pour se mettre dans le bain, contre 44% des hommes.

D’après une étude américaine de 2017, les fantasmes les plus communs sont l’amour à plusieurs et coucher avec une célébrité.


Et tout devient possible 

Regarder du porno pour se masturber

Les fantasmes sont suivis de près par le porno, support de masturbation pour 35% des femmes interrogées. Les hommes utilisent deux fois plus (66%) les « contenus adultes » pour se toucher le kiki.

L’essor du porno féministe et autres alternatives au X mainstream permettra peut-être de rétablir l’équilibre à terme.

Utiliser des sex-toys pour se masturber

En troisième position, les jouets pour grandes personnes séduisent plus d’un quart des femmes (28%).

La pratique est plutôt féminine. Seulement 12% des hommes disent utiliser des sex-toys pour se masturber.

Penser à une expérience passée pour se masturber

La nostalgie gagnent les hommes comme les femmes dans des proportions similaires (respectivement 26% et 24%) lorsqu’il s’agit de s’exciter solo.

Aaah les bons souvenirs… C’est gratuit et illimité, que voulez-vous.


J’ai tout là-dedans ! 

Des histoires érotiques pour se masturber

La littérature érotique fait partie de la routine branlette de 15% des femmes (contre 10% des hommes). L’étude ne détaille pas la consommation de podcasts bandants qui fleurissent ces derniers temps sur les Internets.

En bas du tableau, regarder des photos et écouter de la musique pour se mettre dans le mood sont les techniques les moins plébiscitées.

Et vous, vous inventez des scénarios de ouf, vous dégainez YouPorn ou vous pensez à votre ex ? Allez dites-moi tout, ça sort pas d’ici. 

À lire aussi : OMGYes, le site qui montre des vraies techniques de plaisir féminin

Les Commentaires
22

Avatar de Peutwishia
25 octobre 2020 à 11h14
Peutwishia
@Khyra
Pourquoi tu jugerais très fort une personne qui admettrait avoir des fantasmes pédophiles/zoophiles si elle n'est jamais passée à l'acte ?
Je pense qu'au contraire elle mériterait toute notre considération d'avoir appris à réfréner ses pulsions pour ne blesser personne. La misère sexuelle est un sujet bien réel et je trouve personnellement hyper violent de se retrouver seul avec des besoins qu'on ne pourra jamais assouvir parce qu'ils sont criminels. Nous ne sommes pas responsables de nos fantasmes, et pour certains ils sont même issus d'un trauma (les pédophiles par exemple ont souvent été eux-mêmes abusés durant leur enfance), donc il me semble, de mon point de vue, assez malvenu de les juger pour ça unno:
3
Voir les 22 commentaires

Plus de contenus Sexo

L'orgasme de la gorge ne serait pas un mythe, mais bien une rare réalité — Getty Images via Canva
Actu sexe

L’orgasme de la gorge ne serait pas un mythe, mais bien une rare réalité

Anthony Vincent

01 déc 2022

Sexo
Sponsorisé

Parlons sans complexe de vaginettes

Humanoid Native
lelo-sextoy-illustration-dessin-vertical
Sexo
Sponsorisé

La table de chevet, cette fenêtre sur l’intime, revisitée par des illustratrices

Oscar Staerman

27 nov 2022

L'équipe du podcast sexo Hot Line
Conseils sexe

Le podcast sexo « Hot Line » déconstruit avec humour notre éducation sexuelle et intime bancale

Anthony Vincent

27 nov 2022

1
BF_sexo_V
Sexo

Black Friday : 5 sextoys à (s)’offrir à moins de 100 €

La Rédaction

25 nov 2022

womanizer-og-sextoy-orgasme-senkys
Sexo
Sponsorisé

Accrochez-vous à vos draps, le nouveau Womanizer vient de sortir !

Madmoizelle Brand

22 nov 2022

lelo-sextoy-promo-black-friday
Sexo
Sponsorisé

Cinq sextoys hauts de gamme à prix réduits pour que budget rime avec plaisir

Madmoizelle Brand

19 nov 2022

calendrier-de-l-avent-sextoy-couples-adam-et-eve
Sexo
Sponsorisé

Enflammez les fêtes de fin d’année avec ce calendrier de l’Avent érotique

Oscar Staerman

17 nov 2022

3
lelo-vertical-orgasmesmultiples
Sexo
Sponsorisé

Quatre choses à savoir sur les orgasmes multiples

Madmoizelle Brand

14 nov 2022

5
Sexo
Sponsorisé

Le calendrier de l’Avent érotique Dorcel est disponible en édition limitée

Oscar Staerman

07 nov 2022

36
sextoys-masculins-masturbateur-vaginettes-fleshlight-lovehoney-comment-utiliser
Sexo
Sponsorisé

Parlons sans complexe de vaginettes

Oscar Staerman

30 oct 2022

La sexualité s'écrit au féminin