Live now
Live now
Masquer
I’m your man film
Cinéma

L’homme idéal est-il un robot ? On décrypte le film I’m your man

21 juin 2022
Dans I’m Your Man, son film sur un robot créé pour être l’homme parfait, Maria Schrader explore les relations amoureuses à l’ère des algorithmes et des applis de rencontre.

I’m Your Man est un film de la réalisatrice allemande Maria Schrader. On y découvre Alma, une brillante chercheuse célibataire âgée d’une quarantaine d’années. Elle est choisie pour tester une innovation censée révolutionner l’amour.

Pendant trois semaines, elle doit vivre avec Tom, un robot conçu pour être son homme idéal. L’humanoïde a été programmé sur mesure en fonction de la personnalité, des désirs et des goûts d’Alma, afin de la rendre heureuse…

Le mascu idéal

À première vue, on peut trouver le scénario de I’m Your Man assez prévisible. Alma est d’abord exaspérée par cet homme-robot tellement parfait qu’il en est agaçant. Mais progressivement, elle se prend au jeu et semble éprouver un certain attachement pour lui.

Il faut dire que le film réussit à proposer un personnage d’androïde original et intéressant. Paradoxalement, c’est la perfection de Tom qui le rend maladroit, amusant et touchant. Il y a une forme de naïveté gauche dans sa façon de performer les codes de la séduction masculine avec beaucoup trop de sérieux. Par exemple, il explose le baromètre de ringardise dès sa rencontre avec Alma quand il lui déclame : « Tes yeux sont comme un lac alpin dans lequel je veux me noyer. »

I’m your man
© Majestic

Féminisme et science-fiction

Malgré une situation de départ qui relève de la science-fiction, le film soulève des thèmes actuels et bien réels. L’entreprise qui fabrique des robots apparait comme un vrai Tinder 2.0. L’algorithme ne se contente plus de choisir les profils qui « nous correspondent le mieux » comme sur une application de rencontre : il leur donne vie en les créant de toute pièce.

I’m your man Maria Schrader
© Majestic

Or, I’m your man montre comment une situation présentée comme innovante n’est que le prolongement du patriarcat. En cela, le film a une puissante portée féministe. Le buisness qui fleurit autour du partenaire tellement parfait renvoie à l’injonction faite aux femmes d’être en couple. Personne ne semble la comprendre puisque Tom a tout pour être parfait. Pourtant, Alma est confrontée à un malaise et des questionnements existentiels face à cette injonction à l’épanouissement.

D’ailleurs, on voit que l’expérience des hommes est très différente. Le film montre un autre testeur, qui se déclare comblé par sa relation avec un robot. Il s’agit d’un soixantenaire accompagné par une androïde mince, blonde et deux fois plus jeune que lui

I’m your man
© Majestic

En définitive, I’m Your man offre une réflexion passionnante sur les relations amoureuses à l’ère où les algorithmes choisissent à notre place ce(ux) qui nous convien(nen)t… tout en étant attentifs à ne pas mettre en péril le patriarcat.

À lire aussi : La masculinité toxique fait toute la terreur de MEN, nouveau film d’horreur d’Alex Garland

Crédit de l’image à la Une : © Majestic

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

titanic fin 2
Pop culture

Dans Titanic, « un seul pouvait survivre » : James Cameron le prouve avec une étude scientifique

Maya Boukella

05 fév 2023

9
aftersun 1
Pop culture

Charlotte Wells : « avec Aftersun, je voulais dépeindre la dépression de manière authentique, désordonnée, compliquée »

Maya Boukella

04 fév 2023

films famille
Cinéma

4 films à regarder en famille

Maya Boukella

03 fév 2023

1
PR_V
Pop culture

Un petit frère : rencontre avec Léonor Serraille, la réalisatrice qui filme ceux qu’on ne voit jamais au cinéma

Maya Boukella

01 fév 2023

disney +
Pop culture

Les 8 meilleurs films à voir sur Disney+

Maya Boukella

29 jan 2023

jared-leto-et-la-methode
Cinéma

Le « Method Acting » des comédiens n’excuse pas le fait d’être un gros con, et ça commence à se savoir

Kalindi Ramphul

28 jan 2023

21
aftersun
Pop culture

Une bande-annonce magnifique et intrigante pour Aftersun de Charlotte Wells avec Paul Mescal

Maya Boukella

27 jan 2023

1
the whale
Cinéma

The Whale : Darren Aronofsky répond que les accusations de grossophobie n’ont « aucun sens »

Maya Boukella

26 jan 2023

14
everything leonine
Cinéma

Aux Oscars, aucune femme nominée dans la catégorie meilleure réalisation

Maya Boukella

25 jan 2023

10
retour à séoul 9
Pop culture

Rencontre avec Park Ji-min, l’actrice féministe de Retour à Séoul, chef d’œuvre sur l’adoption

Maya Boukella

25 jan 2023

La pop culture s'écrit au féminin