Live now
Live now
Masquer
viola davis mark ruffalo gal gadot reactions palestine
Société

Les stars condamnent les violences commises au Proche-Orient (pas toujours adroitement)

Sur les réseaux sociaux, les réactions de stars affluent pour appeler à la fin des violences au Proche-Orient… mais elles ne sont pas toujours bien formulées, ni bien informées.

Montrer que l’on est attentif à ce qui se passe dans le monde. Que l’on n’est pas indifférent, pas insensible. Que l’on peut mettre sa notoriété mondiale au service d’une juste cause, avec l’espoir d’avoir un impact. 

C’est ce qu’ont fait plusieurs personnalités ces derniers jours en se joignant au mouvement mondial de réactions pour dénoncer les violences commises par Israël contre le peuple palestinien.

On dénombre plus de 120 personnes tuées depuis le début de la semaine dans la bande de Gaza : 119 Palestiniens, dont 31 enfants, et huit Israéliens, après des attaques perpétrées par l’armée israélienne et par le Hamas.

Malgré les appels au cessez-le-feu de la part de la communauté internationale, l’escalade de violence ne semble pas près de se calmer au Proche-Orient.

Dénoncer les atrocités, et dénoncer le silence

D’origine palestinienne elles-mêmes, les sœurs Gigi et Bella Hadid ont rappelé les bases :

« On ne peut pas défendre l’égalité raciale, les droits des femmes et des LGBT, condamner des régimes corrompus et abusifs et autre injustices, et pourtant ignorer l’oppression palestinienne. Ce n’est pas possible. On ne peut pas choisir quel droit humain compte le plus. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gigi Hadid (@gigihadid)

Connu pour ses nombreux engagements, l’acteur Mark Ruffalo n’a pas dérogé à la règle, relayant informations et appelant à des sanctions pour mettre la pression sur le gouvernement israélien :

En finir avec les équivalences et les discours selon lesquels les violences seraient symétriques entre la Palestine et Israël. C’est le message qu’a voulu transmettre l’actrice Susan Sarandon en relayant les mots de l’activiste Janaya Khan :

« Il n’est pas possible pour les Palestiniens de combattre à égalité une puissance nucléaire soutenue par l’Occident qui a déplacé par la force le peuple palestinien pendant des décennies. Tout effort pour suggérer que la violence est des deux côtés échoue à comprendre le colonialisme, le racisme et l’islamophobie. »

L’actrice Viola Davis a elle aussi voulu alerté sur les violences perpétrées dans le quartier de Cheikh Jarrah à Jerusalem avec un rappel historique sur les évictions forcées que subissent les Palestiniens présents sur ce territoire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par VIOLA DAVIS (@violadavis)

De son côté, l’acteur britannique Will Poulter a demandé à son gouvernement de condamner explicitement ces violences :

La chanteuse Halsey a quant à elle rendu hommage à une des nombreuses victimes des assauts israéliens, la journaliste Reema Saad :

Quand les stars se prennent les pieds dans un tapis de bonnes intentions

Mais certains posts passent mal. À vouloir montrer sa solidarité sans trop se mouiller, on finit parfois par être à côté de la plaque.

C’est ce que certains reprochent à Rihanna, qui a posté une courte réaction pour montrer son effroi, en évoquant notamment les « enfants israéliens et palestiniens innocents cachés dans des abris anti-bombes ».

Un peu trop objectif, très « all lives matter », et trop loin de la réalité pour une partie de ses followers qui ne se sont pas privés de lui faire remarquer son ignorance du sujet :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par R I H A N N A (@ririgalbadd)

Du côté de Gal Gadot, pas de neutralité. L’actrice israélienne a servi dans l’armée de son pays (le service militaire y est obligatoire) avant d’incarner Wonder Woman à l’écran et a déjà publiquement fait part de son soutien aux soldats israéliens.

Son message élude donc subtilement toute mention du peuple palestinien :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gal Gadot (@gal_gadot)

S’engager sur des sujets liés aux droits humains par un post ou par un tweet, la démarche est de plus en plus attendue des stars, qu’elles soient issues du divertissement, de la musique, ou encore du milieu de la mode.

Encore faut-il savoir de quoi l’on parle… et être prêt à essuyer des critiques, ou à décevoir une partie de ses fans pour qui ce sera trop militant, ou au contraire trop frileux !

À lire aussi : Comprendre la « cancel culture », cette violence au nom d’un monde « meilleur »

Les Commentaires
3

Avatar de Gargouillette
16 mai 2021 à 08h56
Gargouillette
Article intéressant...

Petite coquille : L’actrice Viola Davis a elle aussi voulu alerté > alerter
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Société

Actualités
manifestation soutien iran Mahsa Amini – melbourne – Matt Hrkac

Face à la répression violente en Iran, que peut-on faire pour aider les Iraniennes ?

Maëlle Le Corre

27 sep 2022

1
SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Psychologie
Megan Thee Stallion a ouvert un site pour la prise en charge de la santé mentale

Megan Thee Stallion crée un site pour une meilleure prise en charge de la santé mentale

Anthony Vincent

27 sep 2022

Actualités
giorgia meloni grazie italia – euronews

Italie : le parti post-fasciste de Giorgia Meloni remporte les législatives

Maëlle Le Corre

27 sep 2022

2
Actu mondiale
Todd Cravens / Unsplash

Autour de New York, les baleines reviennent après des décennies de travail de préservation

Aïda Djoupa

27 sep 2022

Daronne
[Site web] Visuel horizontal Édito

935 millions pour revaloriser l’enseignement : mesures engagées ou simple effet d’annonce ?

Chloé Genovesi

27 sep 2022

Société
20210819_julienbayou_greenbow wikimedia commons

Après sa démission, Julien Bayou se défend en dénonçant une instrumentalisation des violences sexistes et sexuelles

Maëlle Le Corre

26 sep 2022

Développement personnel
pexels-koolshooters-attente waiting mode – format vertical

Un rendez-vous à 14h, et bloquée dès le matin ? Pas de panique, c’est le waiting mode

Pop culture
Interview d’Elsa Miské, co-créatrice du jeu Moi c’est Madame

Lutter contre le sexisme dès l’adolescence, c’est la promesse du jeu de cartes Moi c’est Madame

Anthony Vincent

25 sep 2022

Actu en France
livres unplash

Fin de la quasi-gratuité des frais de livraison de livres : mauvaise nouvelle pour le marché du livre ?

Maya Boukella

23 sep 2022

23
Actu mondiale
giorgia meloni vox – vertical

En Italie, la possible arrivée au pouvoir de Giorgia Meloni fait craindre le pire aux féministes

La société s'écrit au féminin