Live now
Live now
Masquer
Tess Holliday – instyle
Société

Les médias adorent montrer des personnes grosses en train de manger : Tess Holliday dénonce cette habitude grossophobe

La mannequin plus-size Tess Holliday a tenu à réagir à la publication de plusieurs photos la montrant en train de manger. Ce choix éditorial n’a rien d’anodin et contribue à la propagation de clichés grossophobes.

Mannequin, autrice, influenceuse, Tess Holliday est une figure du mouvement body-postive. En mai dernier, elle évoquait pour la première fois souffrir d’anorexie.

Cette semaine, deux tabloïds, le Daily Mail et le Mirror, ont jugé qu’il était d’utilité publique de poster plusieurs photos de la mannequin alors qu’elle passait une journée à Disney World avec ses proches.

Ce que critique Tess Holliday, c’est le fait que les deux médias ont publié des photos de paparazzi prises aux moments où elle est « le plus fatiguée » et privilégié les clichés sur lesquels elle est spécifiquement « en train de manger ».

« Vous avez déjà remarqué à quel point les personnes moins corpulentes peuvent manger ce qu’elles veulent et finalement tout le monde s’en fiche ou trouve ça mignon ? [Ces médias] montrent la version de moi qu’ils veulent que le monde voie : une personnes grosse qui mange et qui est fatiguée. »

Tess Holliday estime en outre que ces médias savent tout à fait ce qu’ils font en la jetant en pâture et en l’exposant à du harcèlement.

« Tout en plaçant un terreau pour les commentaires faisant du body shaming, ils ont aussi créé un terrain fertile où la haine des autres et d’eux-mêmes peut croître. Ce n’est tout simplement pas productif – si on veut vivre dans un monde meilleur et plus bienveillant, nous devons rejeter ce genre de comportement nocif. »

discriminations-et-obesite-odoxa-2020
Sondage Odoxa – La Ligue contre l’obésité

Des images qui entretiennent la stigmatisation des personnes grosses

Les images publiées par les deux tabloïds semblent anodines, mais l’analyse de Tess Holliday montre au contraire qu’elle participe à l’infantilisation et à la déshumanisation des personnes grosses.

Ces images entretiennent l’idée négative qu’une personne grosse qui se nourrit est une goinfre et une insatiable, tandis qu’une personne mince est gourmande et bonne vivante.

Elles donnent un permis de se moquer à tous ceux qui les voient.

Et les conséquences dépassent la personne de Tess Holliday.

Derrière ce thread, d’autres personnes ont témoigné que par peur des regards, elles rechignent à manger en public ou au restaurant. Parce qu’elles sont grosses, elles savent qu’elles vont recevoir des œillades au mieux désapprobatrices, au pire des remarques sur ce qu’elles devraient ou non ingurgiter.

Pour se prémunir de toute humiliation, elles s’empêchent tout simplement de vivre.

En évoluant dans une société grossophobe, les personnes grosses n’ont donc pas droit à l’insouciance et à la tranquillité, elles sont épiées, scrutées pour voir si elles mangent, ce qu’elles mangent et en quelle quantité.

Il serait largement temps de leur lâcher la grappe.

À lire aussi : Will Smith et son dadbod instrumentalisent-ils la grossophobie à des fins marketing ?

Crédit photo : InStyle (capture Youtube)

Les Commentaires
5

Avatar de Ariel du Pays Imaginaire
1 octobre 2021 à 15h56
Ariel du Pays Imaginaire
Le Thread est important mais ce qui serait encore plus intéressant ce serait un article de madmoizelle avec une analyse plus globale. Parceque juste une célébrité et 2 médias concernés ça prouve pas que ce soit systémique alors que je pense que ça l'est...
0
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Société

Actualités
manifestation soutien iran Mahsa Amini – melbourne – Matt Hrkac

Face à la répression violente en Iran, que peut-on faire pour aider les Iraniennes ?

Maëlle Le Corre

27 sep 2022

SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Psychologie
Megan Thee Stallion a ouvert un site pour la prise en charge de la santé mentale

Megan Thee Stallion crée un site pour une meilleure prise en charge de la santé mentale

Anthony Vincent

27 sep 2022

Actualités
giorgia meloni grazie italia – euronews

Italie : le parti post-fasciste de Giorgia Meloni remporte les législatives

Maëlle Le Corre

27 sep 2022

2
Actu mondiale
Todd Cravens / Unsplash

Autour de New York, les baleines reviennent après des décennies de travail de préservation

Aïda Djoupa

27 sep 2022

Daronne
[Site web] Visuel horizontal Édito

935 millions pour revaloriser l’enseignement : mesures engagées ou simple effet d’annonce ?

Chloé Genovesi

27 sep 2022

Société
20210819_julienbayou_greenbow wikimedia commons

Après sa démission, Julien Bayou se défend en dénonçant une instrumentalisation des violences sexistes et sexuelles

Maëlle Le Corre

26 sep 2022

Développement personnel
pexels-koolshooters-attente waiting mode – format vertical

Un rendez-vous à 14h, et bloquée dès le matin ? Pas de panique, c’est le waiting mode

Pop culture
Interview d’Elsa Miské, co-créatrice du jeu Moi c’est Madame

Lutter contre le sexisme dès l’adolescence, c’est la promesse du jeu de cartes Moi c’est Madame

Anthony Vincent

25 sep 2022

Actu en France
livres unplash

Fin de la quasi-gratuité des frais de livraison de livres : mauvaise nouvelle pour le marché du livre ?

Maya Boukella

23 sep 2022

21
Actu mondiale
giorgia meloni vox – vertical

En Italie, la possible arrivée au pouvoir de Giorgia Meloni fait craindre le pire aux féministes

La société s'écrit au féminin