Joker, avec Joaquin Phoenix, a été sacré au festival de Venise

Le Joker est la star de son propre film, une fiction noire qui fait l'unanimité auprès des critiques et vient de remporter le plus convoité des prix de la Mostra de Venise.

Joker, avec Joaquin Phoenix, a été sacré au festival de Venise

Mise à jour du 9 septembre 2019 — 

Alors que je croyais beaucoup à Ad Astra, le nouveau bébé de James Gray, c’est bel et bien un film de l’univers DC qui a remporté le gros lot à la Mostra de Venise.

Joker, avec Joaquin Phoenix, a remporté le Lion d’or à Venise

Finalement ça n’est pas si étonnant.

Les critiques américains ont acclamé le nouveau film de Todd Phillips, tout comme les festivaliers de Venise. La Mostra s’est achevée le 7 septembre et a attribué son prix ultime, le Lion d’or, à Joker.

Une récompense bien méritée si l’on en croit les avis des professionnels du cinéma, que tu pourras lire un peu plus loin dans cet article.

Article initialement publié le 4 septembre 2019 — 

Je ne l’ai jamais caché sur ce site ni même en société : je ne suis pas fan des super-héros.

Il n’y en a qu’un qui est parvenu à gagner mon cœur. C’est Batman.

Plus sombre que ses collègues d’autres comics, plus brisé, violent et double, il m’a séduit dans chacune des moutures ciné qui l’adaptait.

Pourquoi j’aime le personnage du Joker

Mais le volet que j’ai préféré fait partie de la saga initiée et entièrement réalisée par Christopher Nolan. Il s’intitule, tu l’auras deviné, The Dark Knight.

Dedans, il y a sans doute le meilleur antagoniste de tout l’univers de Batman : le Joker. 

Un personnage diabolique au sourire dessiné à coups de lames, maquillé comme un clown, plein de tics et bien pervers…

L’homme qui lui a donné vie et a été ovationné pour cela. C’était Heath Ledger, un acteur ultra-talentueux décédé l’année de la sortie du film.

Depuis, le Joker a été interprété par Jared Leto dans le très critiqué Suicide Squad, et l’image du personnage en a pris un coup.

Joker avec Joaquin Phoenix, un film très attendu

Mais c’était sans compter le travail considérable de Todd Phillipps qui a bossé sur un film dédié à ce personnage, sobrement intitulé… Joker. Avec Joaquin Phoenix dans le rôle-titre.

Joker revient sur les origines de l’antagoniste de Batman.

Ce personnage s’appelle en réalité Arthur Fleck et c’est un homme moqué par la société, forcé de vivre en marge et qui finit par développer des idées noirs, avant de sombrer dans la criminalité.

Si tu cliques sur la bande-annonce, tu pourras voir le Joker sombrer du côté du côté obscur de la force. 

Et perso, moi ça me donne envie !

D’autant que cette année, c’est Joaquin Phoenix qui prête ses traits au personnage… Un acteur que j’aime d’amour pour savoir notamment sauter d’un rôle à l’autre avec l’agilité d’un cabri.

À ses côtés tu pourras retrouver Robert De Niro et Zazie Beetz, autant dire de jolis partenaires.

Ce film, tu pourras le découvrir le 9 octobre 2019, mais tu peux déjà te faire un avis à travers celui des critiques qui ont eu la chance de le voir.

Joker, des critiques dithyrambiques

Le film a été projeté à la Mostra de Venise il y a quelques jours et a été, d’après ce que rapporte le magazine Variety, acclamé pendant quelques 8 minutes.

L’incursion au cœur de la psychologie tourmentée du personnage est apparemment édifiante.

Warner a confié à The Hollywood Reporter que pour le rôle, Joaquin Phoenix a perdu 23 kilos et qu’une telle perte de poids « affecte votre psychologie et vous rend vraiment dingue »…

Les critiques américains sont dithyrambiques au sujet de ce nouveau Joker.

IndieWire écrit par exemple :

« Joker, de Todd Phillips est sans aucun doute la plus audacieuse des réinventions de la figure du « super-héros » depuis The Dark Knight. »

Le magazine Collider, de son côté, raconte :

« Phillips fait l’étude intime, inédite et influencée par une autre ère cinématographique du Joker. […]

Croyez-moi, vous n’avez jamais vu un film inspiré de l’univers d’un comics comme Joker et je ne suis pas sûr que vous soyez jamais amené à en revoir un de la sorte. »

Terri Schwartz, journaliste pour IGN a quant à elle tweeté :

 

« J’ai vu Joker et je soutiens complètement la décision de Jim Vejvoda de lui donner notre première note de 10/10 de l’année 2019. Depuis que j’ai vu le film, je n’ai pas cessé d’y penser. »

Du côté du L.A Times, le ton est toujours à l’éloge :

« Phœnix fait mieux que n’importe quel acteur américain actuellement en service. »

L’avis du Monde sur le Joker avec Joaquin Phoenix

Les critiques françaises sont toutefois plus réservées (c’est souvent le cas).

Le Monde a par exemple écrit au sortir de la Mostra de Venise :

« Au-delà de la virtuosité de son interprète principal, des ambitions [ou des prétentions] du réalisateur et coscénariste [avec Scott Silver] Todd Phillips, derrière l’hommage appuyé – à la limite du pastiche – au cinéma de Martin Scorsese, Joker ne dissimule pas beaucoup plus qu’une collection de clichés, certains empruntés à l’un des plus grands cinéastes de son temps, d’autres aux almanachs désuets dont les comics tirent leur morale. »

Ce que Le Monde déplore (à savoir le « pastiche de Scorsese»), c’est justement le gros point fort que soulignent les médias américains en comparant Joker à Taxi Driver !

Alors que penser de ce nouveau film, et de la performance de son acteur principal, qui souffrira forcément la comparaison avec Heath Ledger ?

Le personnage du Joker, de Heath Ledger à Joaquin Phœnix

À la Mostra de Venise, le nouvel interprète de l’anti-héros de l’univers DC a rendu un hommage vibrant à celui qui l’a précédé, un ami cher à son cœur.

« Le Joker de Heath n’a pas d’égal. Je vais honorer sa mémoire. Sur le tournage, c’était comme s’il était à mes côtés. Je t’aime Heath, mon ami et mon frère. Tu me manques. »

En effet, Heath manque à Joaquin comme il manque au cinéma, mais si l’on en croit la plupart des critiques, la relève est assurée, en tout cas en ce qui concerne le Joker, un personnage qui pourrait emmener Phœnix jusqu’aux Oscars.

Voilà douce lectrice, pour ce qui est du film le plus attendu de cette fin d’année.

Personnellement je ronge mon frein mais ai la conviction intime que je n’aurais pas patienté en vain !

À lire aussi : Quels films Netflix ont leur chance aux Oscars ?

Commentaires

Chess Fenrir

J'avoue m'être énormééééééément lassée des films de super-héros ces dernières années, Marvel m’écœurant à sortir des films à tire larigot. Je n'ai donc pas prêté attention à Joker lorsqu'on a parlé de la sortie de ce film.
Mais entre-temps, je me suis un peu éloignée des films, j'ai fait autre chose... Et lorsque je me suis enfin penchée sur la bande-annonce, j'ai été très agréablement surprise : c'est maintenant un film que j'attends avec impatience !
Joaquin Phonenix est un excellent acteur, j'aime beaucoup l'atmosphère qui se dégage de la B.A, et le Joker est un de mes personnages préférés de l'univers de Batman (même si je ne connais pas cet univers très bien). J'espère que ce film va me réconcilier avec les films de ce genre ;) ! (Ainsi que la série The Boys, il faut que je m'y mette !)
Dans les Joker, je suis évidemment fan de Heath Ledger (IL ME MANQUE, BOUDIOU !), mais j'apprécie aussi Jack Nicholson, parce que c'est mon premier. Et la version de la série télévisée de 1992 m'a énormément marquée ! Bon, Jared Leto ne m'a pas convaincu du tout, mais c'est à cause de la réalisation du film, qui est ultra-mauvaise et qui a transformé ce film en gros caca bien fumant. L'acteur ne peut pas rattraper les erreurs du réalisateur, malheureusement...
Bref, j'attends Joker avec impatience !
Désolée pour le pavé ^^
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!