Ad Astra, la fiction spatiale avec Brad Pitt qui m’éblouit déjà

James Gray revient cette année avec plusieurs projets ambitieux, dont le Space Opera Ad Astra, future étoile de la science-fiction qui enchante déjà Kalindi.

Ad Astra, la fiction spatiale avec Brad Pitt qui m’éblouit déjà

James Gray fait partie des réalisateurs dont je scrute le travail à la loupe.

James Gray, créateur soigneux

J’attends chaque année de voir si son nom est accolé à un projet, parce que de tout ce qu’a façonné l’Américain de 50 ans, rien ne m’a jamais déçue.

Pas même le controversé (au sein de mon entourage) The Lost City of Z, un film d’aventure sublime et élégant avec Charlie Hunnam. 

Je suis restée bouche bée du début à la fin devant la beauté des images de Gray et la noblesse des sentiments de Percy Fawcett, un colonel britannique chargé de cartographier les frontières entre le Brésil et la Bolivie. 

Sans doute mon film préféré du réalisateur, dont j’aime pourtant avec un amour égal tous les autres films (La Nuit nus appartient, Little Odessa, Two Lovers pour ne citer qu’eux).

Cette année, le cinéaste revient avec plusieurs projets faramineux (dont l’adaptation du roman Je suis Pilgrim aka le bouquin le plus haletant de l’univers), notamment Ad Astra, fiction spatiale, avec à son bord un casting d’étoiles comme on en fait peu.

Ad Astra, de quoi ça va parler ?

L’astronaute Roy McBride s’aventure jusqu’aux confins du système solaire à la recherche de son père disparu et pour résoudre un mystère qui menace la survie de notre planète.

Lors de son voyage, il sera confronté à des révélations mettant en cause la nature même de l’existence humaine, et notre place dans l’univers.

Voici ce que l’on sait pour l’instant du synopsis de Ad Astra, aventure humaine sur fond de grande épopée à la Battlestar Galactica.

Ad Astra, un casting sublime

Comme à l’accoutumée, le réalisateur ne s’entoure que des meilleurs. Son casting comprend notamment Brad Pitt, Tommy Lee Jones et Ruth Negga. De très gros noms du cinéma américain en somme. 

J’ai hâte de découvrir Brad Pitt dans ce registre, et n’ai aucun doute sur la qualité de sa performance, l’acteur se dépassant d’année en année.

Je suis ravie également que ce soit Ruth Negga qui lui donne la réplique.

Lumineuse dans Loving, badass dans Preacher, la jeune femme qui a déjà à son actif un beau pécule de films retrouvera Brad Pitt pour la seconde fois sur grand écran puisqu’elle avait déjà tourné avec lui sur World War Z.

Bref, cette tête d’affiche renforce encore mon désir de foncer au cinéma dès le 2 octobre, découvrir la nouvelle merveille intergalactique de Gray.

À lire aussi : Wonder Woman 2 se dévoile dans une première affiche colorée !

Commentaires

Fekete Macska

Captain coquille: "La nuit nous appartient" et non "nus" ;)

J'adore ce réal mais j'avais un peu perdu de vue ses films. Du coup, James Gray, de la SF, Brad Pitt, Tommy Lee Jones? N'en dites pas plus!!
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!