Gitanjali Rao, inventrice de 16 ans, est sacrée enfant de l’année par le magazine « Time »


Pour sa première édition, le magazine Time a élu Gitanjali Rao « Enfant de l'année ». La jeune scientifique et inventrice est récompensée pour ses innovations sur l'eau et la cybercriminalité.

Gitanjali Rao, inventrice de 16 ans, est sacrée enfant de l’année par le magazine « Time »

Retenez bien ce nom : Gitanjali Rao. À tout juste 15 ans, l’adolescente vient d’être élue « enfant de l’année » par le prestigieux magazine Time. 

La jeune scientifique a été choisie, ce jeudi 3 décembre, parmi une liste de 5000 candidatures. Une belle récompense pour celle qui utilise les nouvelles technologies pour résoudre des problèmes liés à l’eau potable ou encore la cybercriminalité

 

L’adolescente et militante écologiste a une vraie passion pour le savoir :

« Je suis une personne très curieuse. C’est une chose que vous devez savoir sur moi. Tout est tellement intéressant pour moi. J’aime juste apprendre en général, donc aller à l’école est vraiment très amusant », affirme-t-elle à Time.

Une invention sur les eaux contaminées

Gitanjali Rao aime « apprendre davantage sur l’écologie et sur l’environnement ». Dans une interview virtuelle menée par l’actrice Angelina Jolie, elle confiait à l’actrice « ne pas pouvoir imaginer un monde de gentillesse sans science et technologie ».

Engagée, son objectif est de mettre son savoir au service des causes qui lui tiennent à cœur.

À 11 ans, Gitanjali Rao s’intéresse DÉJÀ à la pollution de l’eau dans sa ville, à Denver dans le Colorado. Elle réussit à mettre au point un outil permettant de détecter le plomb dans l’eau. Un premier succès pour l’inventrice qui ne s’arrête pas là. 

Afin de lutter contre le cyberharcèlement, elle crée Kindly, une extension de Chrome. Celle-ci permet à l’utilisateur d’écrire son message avant de l’envoyer et ainsi de détecter des mots ou des phrases qui relèvent du harcèlement.

Une adolescente engagée pour changer le monde

En 2019, l’adolescente figurait au classement des 30 personnalités de moins de 30 ans les plus remarquables, établi par le magazine Forbes

Brillante, la jeune scientifique veut faire passer le message que rien n’est impossible 

 « Il est vrai que je ne ressemble pas à votre scientifique typique. Tout ce que je vois à la télévision, c’est un homme plus âgé, généralement blanc, dans le rôle du scientifique. C’est comme si des gens avaient assigné des rôles au sexe, à l’âge, à la couleur de peau. Or, d’expérience personnelle, je peux témoigner qu’il n’est pas facile de ne voir personne qui vous ressemble dans votre domaine », déclare Gitanjali Rao au Time.

Un discours essentiel qui balaie tous les clichés. « Je veux changer le monde et j’espère que je suis en train de la changer », souhaite-t-elle. Et nous aussi !

Après Greta Thunberg, le parcours Gitanjali Rao est une belle lueur d’espoir d’une nouvelle génération engagée et volontaire qui va faire changer les choses. La note positive dont on avait besoin pour finir 2020.

À lire aussi : Lettre aux vieux cons qui ont boycotté Greta Thunberg à l’Assemblée

Hassiba Hadj

Hassiba Hadj


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!