Live now
Live now
Masquer
hugo-decrypte-revenu-universel
Société

Hugo Décrypte… le revenu de base (et les candidats à la présidentielle qui y pensent)

08 déc 2016 3
Le revenu universel, ou revenu de base, est sur de plus en plus de bouches… y compris sur celles de candidat•es aux élections présidentielles. HugoDécrypte fait le point sur cette allocation.

Aux commandes de la chaîne YouTube HugoDécrypte, se trouve Hugo Travers, 19 ans et étudiant en sciences politiques. Le principe de sa chaîne est d’expliquer en 5 minutes des évènements politiques et/ou des sujets de société.

Il a ainsi décortiqué le programme du président Trump, les conséquences du Brexit, ou encore le 49.3, avec beaucoup de pédagogie pour les moins expert•es d’entre nous.

Cette fois-ci, il fait le point sur le revenu universel, aussi appelé revenu de base, dont on avait déjà pu parler dans notre article Libérons-nous du sacro-saint CDI et passons au revenu de base et que Nepsie avait également présenté dans sa BD.

FAUT-IL UN REVENU UNIVERSEL ? - PRÉSIDENTIELLE 2017

La nouveauté, c’est qu’il y a quelques années encore, le revenu universel était considéré comme une utopie, très nettement orientée à gauche du point de vue politique.

Or, Hugo revient sur ses origines en nous démontrant que des grands penseurs y avaient déjà pensé il y a longtemps… et qu’ils n’étaient pas nécessairement tous de gauche.

La vidéo rappelle aussi que revenu universel et salaire à vie sont deux idées distinctes, et si tu souhaites en savoir plus sur le sujet, je t’invite à (re)voir la vidéo d’Usul.

Enfin, Hugo en profite pour passer en revue les quelques candidat•es à la présidentielle (de gauche ET de droite) qui pensent à appliquer un revenu de base, universel ou pas… Ce qui est une fort bonne nouvelle : le monde avance !

Ce qui ne semblait être qu’un projet un peu fou il y a quelques années est aujourd’hui envisagé comme une vrai solution, et moi ça me fait bien plaisir. Et toi qu’est-ce que tu en penses ?


Construisez avec nous l’avenir de Madmoizelle en répondant à ces questions !

Les Commentaires
3

Avatar de Selinde
5 mars 2017 à 13h58
Selinde
Le revenu de base est un sujet complexe. Il y a différents points de vue à son propos ; une vision plus à gauche, et à l'opposé à droite et donc plus libérale qui ne serait pas en faveur des personnes dans les besoins et irait dans le sens de la politique actuelle.
Il y a beaucoup d'articles et c'est bien de faire la différence entre les différentes visions.
Un article parmi tant d'autres : http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/revenu-de-base-la-fausse-bonne-176402
1
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Société

DNK, le quatrième album d’Aya Nakamura est sorti le 27 janvier 2023
Musique

Pourquoi Aya Nakamura est-elle si méprisée en France ?

eric dupond moretti loi protection mineurs crimes sexuels
Actu en France

Eric Dupond-Moretti : son fils Raphaël accusé de violences conjugales

[Site web] Visuel horizontal Édito (15)
Livres

« Une Place », l’essai-illustré brillant d’Eva Kirilof qui explique l’absence des femmes de l’histoire de l’art

1280px-FIBD2018LuciaBiagi – papmetoobd
Société

Alors que le festival d’Angoulême vient de s’ouvrir, le monde de la BD va-t-il enfin se remettre en question ?

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l'alcool dans un podcast décomplexant
Actu en France

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l’alcool dans un podcast décomplexant

Anthony Vincent

26 jan 2023

Capture d’écran 2023-01-25 à 10.19.09
Actu en France

Condamné pour « corruption de mineurs », le président de la Ligue nationale de handball démissionne

darmanin
Actu en France

Le non-lieu pour viol de Gérald Darmanin a été confirmé en appel

Manon Portanier

24 jan 2023

1
women-protesting-together-for-their-rights
Société

L’accès à l’IVG est loin d’être acquis dans les campagnes françaises

Élodie Potente

24 jan 2023

1
pexels-markus-spiske-3671136
Société

Le sexisme a encore de beaux jours devant lui en France, selon le HCE

[Site web] Visuel horizontal Édito (20)
Livres

Dans « Nos absentes », la journaliste Laurène Daycard redonne une voix aux victimes de féminicides

La société s'écrit au féminin