Live now
Live now
Masquer
samhain 7
Cinéma

Flippant, mystérieux et profond, Samhain est le meilleur film de la semaine

07 déc 2022
Vous avez une envie de cinéma mais ne savez pas quoi choisir parmi les sorties en salles ? Dans Premier Rang, Maya Boukella, journaliste pop culture chez Madmoizelle, vous recommande un film à l’affiche. Cette semaine, Samhain nous a fascinés et fait frissonner.

La période d’Halloween a trop vite été remplacée par Noël à votre goût ? Vous n’êtes pas rassasié de films d’horreurs ?

Ça tombe bien.

Dénicheurs de petites pépites horrifiques, amateurs de films de genre dans lesquels on a pas peur des séances de sorcellerie et des monstres du quotidien que l’on préfère ignorer, Samhain est votre film de la semaine.

Voici pourquoi il faut le voir, le tout garanti sans spoilers.

visuel_PremierRang
© Madmoizelle

Samhain, de quoi ça parle ?

C’est la semaine précédant Halloween, Angela, la mère de Char, a inexplicablement disparu. Tout ce qui reste, c’est sa voiture abandonnée.

Lorsqu’elle revient chez elle sans explication le soir suivant, Char et sa grand-mère comprennent que quelque chose ne va pas. Elle a beau avoir la même apparence et la même voix, le comportement d’Angela est de plus en plus effrayant.

Lorsque arrive Halloween, une nuit imprégnée de mythes et de légendes anciennes, Char réalise qu’elle est la seule à pouvoir la sauver, même si elle risque de la perdre à jamais.

Samhain (2022) |BANDE ANNONCE VOSTFR|

Un film d’horreur original

Chez Madmoizelle, on est plusieurs à avoir vu Samhain. Et à chaque fois, on y a perçu des choses différentes. Même si vous avez lu mon article et celui de Kalindi, il est certain que le film vous surprendra tant il est riche, ouvert aux interprétations et difficile à enfermer dans quelques lignes.

Autant le dire d’avance : Samhain est loin d’être de ces films d’horreur conventionnels et prévisibles. C’est un film très étrange, à commencer par ce rythme de montage si particulier. La première partie du métrage prend tout son temps pour installer son ambiance absolument mystérieuse et morbide. À l’inverse, la fin, sommet d’horreur et d’émotions, se clôt en une poignée de minutes.

Certains pourraient considérer que ces particularités sont des imperfections. Ce serait dommage, car ce sont précisément elles qui font le charme étrange, envoûtant et rempli de sens de Samhain. Préparez-vous à regarder un film original, pluriel, fait de tâtonnements, d’expérimentations, ce qui se traduit par un mélange entre de longues scènes de suspens et l’irruption d’images complètement terrifiantes.

samhain 6

De la santé mentale aux tensions entre rationalité, démons et sorcellerie

Si le film a de quoi déstabiliser son spectateur, c’est parce qu’il traite de sujets extrêmement opaques et mystérieux. D’abord, il construit son intrigue entre quatre femmes, ce qui est encore rare au cinéma, tous genres confondus.

Ensuite, il est rare de voir une telle richesse de thèmes dans un métrage d’horreur.

Peut-on toujours croire les membres de sa famille ?

Cherchent-ils à nous faire du mal ou au contraire, à nous protéger sans que l’on en ait forcément conscience ? 

Que faire quand on a l’impression de ne plus les reconnaître et que l’on ne les comprend plus ?

Le film de Kate Dolan est tout à la fois une histoire de fantômes, l’exploration de la douleur de la dépression ou encore, un portrait cru du harcèlement scolaire et de la lesbophobie. Ce quatuor de femmes situe le thème de la maternité, de la sororité et de l’amour lesbien au centre de cet affrontement entre les forces rationnelles et mystiques.

Chaque thème se nourrit au lieu de s’exclure. En tant que spectateur, on est autant fasciné par les images que stimulé par toutes les interprétations qui s’offrent à nous.

samhain-critique-film-gerardmer
© Cait Fahey

Croire en sa famille ou croire au paranormal ?

Par-dessus tout, la plus grande qualité du film est sans doute sa manière de questionner le thème de la croyance. Ce dernier renvoie au fait que parfois, il semble impossible de ne pas croire en la piste du paranormal. Mais la croyance, c’est aussi le fait d’avoir confiance en ses proches. Peut-on toujours croire les membres de sa famille ? Cherchent-ils à nous faire du mal ou au contraire, à nous protéger sans que l’on en ait forcément conscience ? Que faire quand on a l’impression de ne plus les reconnaitre et que l’on ne les comprend plus ?

Le film a presque une dimension de thriller tant, jusqu’à la dernière minute, on se demande qui (ou quoi ?) est l’origine du Mal.

Où commencent les limites de la maladie puis de la folie ? Celles de la manipulation entre une fille, sa mère et sa grand-mère ? Celles de l’intrusion d’entités malveillantes dans le monde des vivants ?

À vous de juger…

samhain
© Cait Fahey

Premier Rang, c’est la chronique sans langue de bois de Maya Boukella, journaliste pop culture chez Madmoizelle, dans laquelle elle vous conseille le film à voir au cinéma cette semaine. Un rendez-vous hebdo pour dénicher les pépites du grand écran, en ne gardant que le meilleur des films à l’affiche et des sorties de la semaine.

À lire aussi : « La famille, c’est terrifiant », Kate Dolan nous raconte Samhain, son coup de maître

Crédit de l’image à la Une : © Cait Fahey

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

jessica chastain iran
Pop culture

Pour Jessica Chastain, les médias US taisent la révolte iranienne car elle est menée par des femmes

Maya Boukella

06 fév 2023

1
Lifestyle

5 conseils pour une Saint-Valentin sous le signe de l’amour de soi

Humanoid Native
titanic fin 2
Pop culture

Dans Titanic, « un seul pouvait survivre » : James Cameron le prouve avec une étude scientifique

Maya Boukella

05 fév 2023

9
aftersun 1
Pop culture

Charlotte Wells : « avec Aftersun, je voulais dépeindre la dépression de manière authentique, désordonnée, compliquée »

Maya Boukella

04 fév 2023

films famille
Cinéma

4 films à regarder en famille

Maya Boukella

03 fév 2023

1
PR_V
Pop culture

Un petit frère : rencontre avec Léonor Serraille, la réalisatrice qui filme ceux qu’on ne voit jamais au cinéma

Maya Boukella

01 fév 2023

disney +
Pop culture

Les 8 meilleurs films à voir sur Disney+

Maya Boukella

29 jan 2023

jared-leto-et-la-methode
Cinéma

Le « Method Acting » des comédiens n’excuse pas le fait d’être un gros con, et ça commence à se savoir

Kalindi Ramphul

28 jan 2023

21
aftersun
Pop culture

Une bande-annonce magnifique et intrigante pour Aftersun de Charlotte Wells avec Paul Mescal

Maya Boukella

27 jan 2023

1
the whale
Cinéma

The Whale : Darren Aronofsky répond que les accusations de grossophobie n’ont « aucun sens »

Maya Boukella

26 jan 2023

14
everything leonine
Cinéma

Aux Oscars, aucune femme nominée dans la catégorie meilleure réalisation

Maya Boukella

25 jan 2023

10

La pop culture s'écrit au féminin