Live now
Live now
Masquer
facebook-jeunes
Culture Web

Facebook drague les jeunes avec cette nouvelle fonctionnalité

Facebook tente de reconquérir les plus jeunes avec une nouvelle fonctionnalité. Mymy n’est pas vraiment convaincue…

Les jeunes désertent Facebook. Seulement 51% des 13-17 ans utilisent ce qui était autrefois le plus populaire des réseaux sociaux, lui préférant Snapchat, Tik Tok ou Instagram.

La firme de Mark Zuckerberg teste donc une nouveauté dans l’espoir de reconquérir les ados…

LOL, la fonctionnalité de Facebook pour les jeunes

Stratégies présente cette nouveauté dénichée par TechCrunch : Facebook LOL.

Il s’agit d’un flux spécifique, séparé de la timeline classique, alimenté par des pages et dédié aux contenus viraux — gifs, mèmes, animaux mignons, fails

Les réactions sont spécifiques à ce flux : au lieu des traditionnels « J’aime » ou « Grr », il y a « Funny », « Alright » et « Not Funny ».

La fonctionnalité est actuellement en test chez 100 ados américains.

Facebook LOL en 2019, vraiment ?

Je ne vais pas vous mentir, je suis loin d’être convaincue par cette tentative de rajeunir Facebook.

Déjà le truc s’appelle LOL. En 2019. Je n’ai pas vu une personne de moins de 25 ans utiliser le terme « lol » de façon non-ironique depuis des lustres.

Ensuite, j’ai du mal à croire que Facebook peut suivre le rythme effréné des Internets.

Les mèmes, en 2019, naissent sur Tik Tok, Twitter, Imgur ou YouTube, et meurent en quelques jours maximum, souvent quelques heures.

La culture du LOL est ultra-protéiforme et évolue à une vitesse folle. Les mèmes deviennent des méta-mèmes, des vannes sur les mèmes, de l’absurde à 100%…

Va expliquer @yugnat999 à un internaute de 2002, tiens.

Le temps où les gens chopaient leurs mèmes avec 5 jours de retard sur 9Gag est révolu, maintenant Internet me donne du rire en intraveineuse et J’AIME ÇA.

Si Facebook LOL devient un flux de blagues périmées qui feraient rire ta daronne, ce sera bien raté. À voir ce qu’en pensent les ados qui testent la fonctionnalité…

À lire aussi : Qu’est-ce qu’on fout encore sur les réseaux sociaux, honnêtement ?


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

4
Avatar de skippy01
24 janvier 2019 à 17h01
skippy01
C'est typique des tentatives de reconquête d'un public dont on n'a qu'une vision caricaturale, voire méprisante (qui est, comme par hasard, très souvent les jeunes), comme on en voit aussi dans le monde politique (du genre «regardez, j'aime bien un truc à la mode, votez pour moi»).
1
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Culture Web

Source : Cedrick Lorenzen / TikTok
Société

« Thirst eating trap », où quand les hommes sexualisent la cuisine sur TikTok

8
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

Source : Canva
Culture Web

Les femmes se sentent-elles plus en sécurité avec les hommes ou avec les ours ? La réponse n’est pas si surprenante

1
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-02T175930.223
Culture

Amy Winehouse : 3 ressources bien meilleures que Back to Black pour comprendre Amy

Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Chloë Gervais // Source : URL
Société

Squeezie, Chloë Gervais et Abrège Frère : c’est quoi cette histoire de cyberharcèlement ?

14
Source : Capture écran Instagram
Culture Web

« Abrège frère » : des Tiktokeuses dénoncent cette tendance aux relents misogynes

12
Copie de [Image de une] Horizontale (3)
Culture

« Le goût des fraises » : 3 bonnes raisons de découvrir ce délicieux manga

So baby girl
Culture

C’est quoi un mec « so baby girl » ? On vous explique pourquoi Jacob Elordi a attendri tout Internet

6
Copie de [Image de une] Verticale (1)
Culture

De la fiction Young Adult en bande dessinée : c’est le pari du nouveau label Combo

La pop culture s'écrit au féminin