Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Arts & Expos

Les barbes à l’honneur dans une exposition londonienne

L’exposition Beard de Brock Elbank fait la part belle aux barbes, du 5 au 29 mars au Somerset House à Londres.

beard-day

Article initialement publié le 15 décembre 2014

Le photographe Brock Elbank (alias MrElbank) présentera Beard, son exposition au Somerset House, du 5 au 29 mars 2015. Autant te dire que si tu es fan de mentons poilus et que tu as l’occasion d’être à Londres à ce moment-là, ce serait tout de même bien dommage de rater ce évènement qui semble être fait sur mesure pour ton petit coeur.

Tu pourras y trouver plus de 80 photos qui feront la part belle aux barbes, une pilosité à nouveau en expansion depuis maintenant quelques années. L’occasion de constater que la barbe n’est pas une tendance réservée à un type de personnes issu d’un même environnement, puisqu’on pourra trouver dans l’exposition des photographies mettant en scène le mannequin Ricki Hall, le tatoueur Miles Better, John Hurt (qui incarne entre autres M. Ollivander dans les films Harry Potter) (ENTRE AUTRES en majuscules, oui, parce qu’il a tout de même une carrière tout à fait dingue), ou encore Harnaam Kaur.

Ce dernier nom ne te dit peut-être rien, mais il y a fort à parier que tu ne sois pas passée à côté du plaidoyer de cette jeune femme pour l’amour de soi : elle souffre d’un syndrome des ovaires polykystiques, qui s’accompagne dans son cas d’une pilosité importante, et a décidé d’assumer son apparence après avoir longtemps complexé.

À lire aussi : Une femme à barbe nous donne une leçon d’amour de soi

Cet intérêt pour la barbe n’est pas nouveau pour Brock Elbank : il avait déjà travaillé sur le #Project60, dans lequel il a photographié 60 personnes barbues pour mettre en lumière l’initiative de Jimmy Niggles et son association Beard Season. Jimmy se laissait pousser la barbe après la mort d’un de ses amis proches des suites d’un cancer. Une initiative qui avait pour but de « démarrer la conversation », et ainsi commencer à raconter l’histoire de son ami afin de faire la lumière sur cette maladie, particulièrement répandue en Australie.

Le #Project60 a connu un tel succès qu’il a rempli sa mission : encourager le plus de personnes possibles à faire vérifier leur peau. Et ça, c’est beau.

À lire aussi : La beauté des hommes roux mise à l’honneur dans de superbes photos


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

1
Avatar de Zgu
15 décembre 2014 à 18h12
Zgu
owant: je veux du barbuuuu. Pourquoi c'est pas chez moi
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Arts & Expos

Source : ildipapp / Canva
Culture

La culture de la diaspora maghrébine célèbre sa richesse au salon du monde arabo-amazigh

Lifestyle

Fête des Mères : 5 idées d’activités cocooning pour se faire plaisir

Humanoid Native
« Cosmic Latte se demande à quoi ressemblerait le monde sans racisme » : Sonya Lindfors, chorégraphe // Source : Uwa Iduozee / Zodiak - center for new dance, UrbanApa, Sonya Lindfors
Arts & Expos

« Cosmic Latte se demande à quoi ressemblerait le monde sans racisme » : Sonya Lindfors, chorégraphe

Le photographe de mode Paolo Roversi s’expose au Palais Galliera, et c’est hypnotique
Mode

Comment l’expo photo de Paolo Roversi au Palais Galliera va vous hypnotiser

Dolorès Marat, "La femme aux gants", 1987. Tirage pigmentaire Fresson Collection MEP, Paris, acquis en 2006. // Source : © Dolorès Marat
Arts & Expos

Annie Ernaux, en textes et en photos, s’expose à la MEP jusqu’au 26 mai 2024

MAD paris
Arts & Expos

Paris : Avant les Jeux Olympiques 2024, 5 expos autour du sport, au musée et ailleurs

Berthe MORISOT (1841-1895) Autoportrait, 1885 Huile sur toile, 61 x 50 cm Paris © musée Marmottan Monet, Paris
Culture

Berthe Morisot : à la découverte de la peintre invisibilisée du mouvement impressionniste

Rocky 6 sera joué du 31 janvier au 4 février 2024 au Lavoir Moderne Parisien // Source : Madeleine Delaunay
Culture

« Pour sortir l’intersexuation du seul champ de l’intime, j’ai écrit la pièce de théâtre Rocky 6 » : Alice Etienne

Giselles Photo Pascal Elliott 7
Arts & Expos

Trois raisons de découvrir Giselle(s), le ballet romantique remis au goût du jour

Source : affiche officielle de l'expo avec une oeuvre d'Annette Messager
Culture

L’exposition Affaires personnelles explore les liens entre art contemporain et solidarité

Léa MKL // Source : Cactussand
Culture

Léa MKL : « C’est important d’exprimer ce qu’on a sur le cœur et d’en faire des archives »

La pop culture s'écrit au féminin