Live now
Live now
Masquer
Source : Canva
Société

Être aidant appauvrit davantage les femmes, selon cette nouvelle étude

« Peut-on aider sans compter ? » s’interroge la Fondation des femmes, dans une nouvelle note de son Observatoire de l’émancipation économique des femmes, publiée ce jeudi 20 juin 2024.

Jeudi 20 juin 2024, la Fondation des femmes a publié la nouvelle note de son Observatoire de l’émancipation économique des femmes, qui s’intéresse aux « femmes aidantes et aux obstacles économiques qu’elles rencontrent ». Le constat est sans appel : 80% des aidant•es au foyer sont des femmes, et le coût de l’aidance est plus lourd pour elles.

Un impact psychologique et des répercussions financières

Comme le souligne la Fondation des femmes, en tant qu’aidantes, les femmes endossent « des tâches plus difficiles que les hommes (activités domestiques, suivi médical, toilette et habillage) et sont plus nombreuses à trouver la charge mentale “trop importante” ». Leur rôle d’aidante, et les pressions qui en découlent, ont « des conséquences fortes sur leur carrière quand elle ne les éloigne pas complètement du marché du travail ». En effet, 25 % d’entre elles sont contraintes d’être à temps partiel, contrairement à 10% en moyenne des salarié•es.

De fait, l’aide qu’elles apportent pèse lourd sur leur budget financier, et elles compensent par leur investissement personnel, analyse la Fondation. À l’inverse, les hommes aidants parviennent davantage à « s’extirper de certaines de ces contraintes » financières, grâce à leur pouvoir d’achat. Résultat, seules 43 % des femmes aidantes trouvent cette aide « supportable » contre 55 % des hommes aidants.

Cette étude met en lumière une nouvelle fois le travail gratuit des femmes et « les conséquences économiques des stéréotypes de genre ». Elle insiste aussi sur la quasi-inexistence de solutions adaptées pour accompagner « les femmes aidantes face au défi réel du vieillissement de la population », arguant que « les femmes sont encore la variable d’ajustement des insuffisances des politiques publiques, au détriment de leur propre émancipation ».


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

Source : Brooke Lark / Unsplash
Travail

Faire face aux harceleurs de ma boite : mon histoire

9
femme-course
Société

Comment atteindre une égalité femmes-hommes dans le sport ?

1
Source : unsplash
Psycho

On a testé cette appli anti-addiction qui promet de se libérer des réseaux sociaux

1
Source : Madmoizelle
Société

« Être gros, ce n’est pas facile dans l’espace public », dans le quotidien de Virginie Grossat, influenceuse grande taille

boire-plus-deau
Santé

La boisson qui hydrate le plus n’est pas l’eau

5
Source : Canva
Société

Violences conjugales et JO : « Si on veut isoler les agresseurs, il faut que toute la population se mobilise »

1
Crèmes solaires pour peaux noires SPF50
Santé

J’ai testé et approuvé sur peau noire 8 crèmes solaires SPF50 parfaites pour toutes les carnations

16
Canva
Société

Arnaques sur l’étiquette : 4 produits de l’été à éviter

1
laver-visage-douche
Lifestyle

Voici l’heure exacte à laquelle vous devriez vous doucher pour vous sentir moins stressé

1
Source : Pexels
Santé

J’ai fait un AVC à 33 ans : « Il ont négligé tous mes symptôles, pour eux c’était une migraine »

12

La société s'écrit au féminin