La douleur de l’endométriose rendue visible sur des photos brutales

Une jeune femme a décidé de rendre visible la douleur de l'endométriose, grâce à du maquillage d'effets spéciaux. Le résultat ? Des photos qui font mal au bide.

La douleur de l’endométriose rendue visible sur des photos brutalesAndrea Baines (photo Emma Wilson)

Merci à Anouk, la madmoiZelle qui a attiré mon attention sur cette actualité

L’endométriose est une pathologie qui affecte les personnes dotées d’un utérus et provoque des douleurs aiguës, particulièrement pendant les règles, pouvant dans les cas les plus graves conduire à des opérations chirurgicales.

Elle est pourtant encore méconnue du grand public : ses symptômes, son diagnostic et son traitement sont parfois difficilement accessibles.

Ce projet photo vise à mettre en lumière ce que ressentent les personnes atteintes d’endométriose.

La douleur de l’endométriose devient visible

Andrea Baines est une make-up artist de 34 ans qui souffre d’endométriose.

Accompagnée de la photographe Emma Wilson, elle a mis ses talents au service d’une série de photos qui rend visible sa maladie.

Elle a créé grâce au maquillage des plaies au bas de son ventre, représentant l’intensité de la douleur qu’elle ressent — comme si son abdomen était lacéré, poignardé, comprimé.

Andrea Baines par Emma Wilson

Andrea en est à sa 3ème opération chirurgicale causée par l’endométriose, qui a endommagé des tissus au niveau de ses organes internes.

Elle parle de sa douleur et de son flux menstruel au magazine Tyla :

« Ça m’affecte au niveau émotionnel, parce que je me sens coupable d’être aussi épuisée, et c’est embarrassant de saigner autant.

Le fait que [la maladie] soit invisible est difficile à gérer, parce que les gens pensent qu’on va bien.

Je voulais que l’image soit choquante, pour qu’elle attire l’œil, et qu’elle résonne chez les femmes qui souffrent elles aussi. »

Sensibiliser à l’endométriose, c’est important

Plusieurs personnalités ont pris la parole pour sensibiliser au sujet de l’endométriose.

L’actrice Lena Dunham (Girls) a parlé du fait qu’elle a dû se faire retirer l’utérus, tout comme la youtubeuse Manon Pssot qui s’est livrée en vidéo.

Une autre photo devenue virale, marquante, montrait les cicatrices causées par l’endométriose.

L’association ENDOmind est entièrement dédiée aux personnes souffrant de cette maladie, et a notamment mis en ligne le 1er annuaire des spécialistes de l’endométriose.

Pour que les patientes ne restent pas seules avec leur douleur, ce genre d’initiative est d’utilité publique !

À lire aussi : Découvre et soutiens cette enquête superbement illustrée sur l’endométriose

Mymy Haegel

Mymy Haegel

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle. Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

Polaire

@KitsuneTW Ca n'est plus le cas depuis quelques années, mais j'ai longtemps eu des règles douloureuses : j'avais une envie un peu bizarre de me creuser le ventre avec une cuillère pour enlever l'utérus, la douleur. Du coup je me retrouve dans ce que tu dis.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!