Retours en cours, frontières, racisme… Ce qu’il faut retenir du discours de Macron

Le Président s'est exprimé pour la quatrième fois à la télévision depuis le début de l'épidémie de covid-19. Faustine fait le point sur la situation.

Retours en cours, frontières, racisme… Ce qu’il faut retenir du discours de Macron

Alors que la deuxième phase du déconfinement est lancée, le Président de la République a pris la parole pour la quatrième fois dimanche 14 juin au cours d’une allocution télévisée.

Emmanuel Macron a annoncé plusieurs mesures concernant les retours en cours, l’économie ou encore les frontières européennes.

Si tu n’as pas pu suivre son discours hier soir, reste avec moi, voici ce qu’il faut retenir !

Si tu es au lycée, pas de retour en cours obligatoire pour toi !

Si tu es au lycée, peut-être es-tu revenue en cours, peut-être pas. Si tu travailles toujours depuis chez toi, cette situation pourrait durer jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Le Président a en effet annoncé que les crèches, les écoles et les collèges devraient accueillir obligatoirement les enfants et les élèves à partir du 22 juin… mais pas les lycées !

Discours de Macron : L’Île de France passe en zone verte

Dernier département de France métropolitaine classé orange, l’Île de France passe en zone verte ce lundi 15 juin.

Un changement qui permettra, entre autres, la réouverture totale des cafés, restaurants et bars et une plus forte reprise du travail.

Deux départements restent néanmoins en zone orange : Mayotte et la Guyane.

Macron annonce la réouverture des frontières européennes

Autre bonne nouvelle, les frontières européennes rouvrent à partir d’aujourd’hui ! Il t’est désormais possible de voyager à l’intérieur de l’Union Européenne.

Attention, cependant : si la France a levé l’ensemble des restrictions sur ses frontières européennes, ce n’est pas le cas de tous les pays !

Certains Etats européens maintiennent des restrictions pour les visiteurs venant des pays les plus touchés par l’épidémie de coronavirus, dont la France fait partie.

Pour en savoir plus sur les pays qui pourront ou non t’accueillir dans les semaines à venir, tu peux lire cet article de France Info.

Discours de Macron : le second tour des municipales se tiendra le 28 juin

Après le premier tour des municipales maintenu le 15 mars, la question de la tenue du second tour restait en suspend.

Emmanuel Macron l’a annoncé : la deuxième partie des élections pourra avoir lieu le 28 juin.

Si tu ne comprends rien aux municipales, j’ai écrit un article qui t’explique tout de A à Z !

Discours de Macron : les visites en maison de retraite autorisées

Tu peux dès aujourd’hui rendre visite à tes grands-parents en maison de retraite (EHPAD).

Les visites avaient déjà commencé à reprendre le 12 mai, mais de façon très encadrée, et pas dans tous les établissements.

Macron affirme sa volonté de développer une économie plus verte

Le Président a insisté sur sa volonté d’aller vers une économie plus respectueuse de l’environnement :

« Il nous faut aussi créer des emplois de demain par la reconstruction écologique qui réconcilie production et climat avec un plan de modernisation du pays autour de la rénovation thermique de nos bâtiments, des transports moins polluants, du soutien aux industries vertes ».

Le chef de l’Etat a également dit sa volonté de reconstruire une économie « forte, écologique, souveraine et solidaire » en bâtissant un modèle économique « durable, plus fort » et ne dépendant pas des autres.

Emmanuel Macron s’exprime sur le racisme et les violences policières

Enfin, Emmanuel Macron s’est exprimé sur la question du racisme :

« Nous unir autour du patriotisme républicain est une nécessité. Nous sommes une nation où chacun, quelles que soient ses origines, sa religion, doit trouver sa place. »

Le Président s’est exprimé sur la nécessité de « lutter contre le fait que le nom, l’adresse, la couleur de peau réduisent encore trop souvent dans notre pays les chances que chacun doit avoir » et d’être « intraitables face au racisme, à l’antisémitisme et aux discriminations ».

La ligne du gouvernement quant aux forces de l’ordre ne bouge pas, cependant. Emmanuel Macron a réaffirmé le soutien de l’Etat aux policiers :

« Nous ne bâtirons pas davantage notre avenir dans le désordre. Sans ordre républicain. Il n’y a ni sécurité ni liberté.

Cet ordre, ce sont les policiers et les gendarmes sur notre sol qui l’assurent. Ils sont exposés à des risques quotidiens en notre nom. C’est pourquoi ils méritent le soutien de la puissance publique et la reconnaissance de la nation. »

Si tu veux regarder la totalité du discours du Président en replay, ça se passe ici !

À lire aussi : Les dangers de cette mesure « protégeant » les mineurs du porno

Faustine M

Faustine M


Tous ses articles

Commentaires

Sadala

Clairement, l'argument de l'intérêt historique est biaisé. Une statue c'est avant tout un hommage et je ne vois pas trop l'intérêt pédagogique qu'elles peuvent avoir (sauf cas particulier).

Personne n'a parlé d'effacer quiconque d'un livre d'histoire, d'un musée... Au final, j'ai l'impression que ce qui dérange, inconsciemment ou pas, c'est plus le fait de révéler une facette sombres d'un personnage (ou une période) historique.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!