Live now
Live now
Masquer
Source : Vlada Karpovich / Pexels
Règlement de comptes

Diane, 1 649 € par mois : « Ma mère pense que j’économise trop »

Combien est-on payée en apprentissage ? Est-il possible de constituer une épargne pendant ses études ? Voici quelques-unes des questions auxquelles nous nous attaquons dans Règlement de comptes !

Parler d’argent, en France, c’est encore tabou. Pourtant, c’est un sujet passionnant… et féministe, par certains aspects ! Dans Règlement de comptes, des personnes en tout genre épluchent leur budget, nous parlent de leur organisation financière en couple ou en solo, et de leur rapport à l’argent. Aujourd’hui, Diane a accepté d’éplucher ses comptes.

  • Prénom : Diane
  • Âge : 23 ans
  • Métier : alternante en conduite de travaux
  • Salaire net : 1 329 € (pas de prélèvement à la source)
  • Lieu de vue : une chambre étudiante à Paris
  • Vit seule

Les revenus de Diane

Diane est étudiante en troisième année de licence professionnelle et alternante. Elle travaille dans la conduite de travaux dans une entreprise spécialisée dans la restauration des monuments historiques. À ce poste, elle gagne 1 329 € par mois.

« Je suis rémunérée au dessus du taux légal pour un alternant de mon âge et de mon niveau d’études. Par rapport aux étudiants je me considère donc bien au dessus de la moyenne, toutefois mon salaire est très bas pour un salarié vivant à Paris. »

Les ressources moyennes des etudiants en France

Pour se loger, elle a droit à des allocations logement à hauteur de 320 € mensuels. En tout, elle gère donc un budget de 1 649 €.

Le rapport à l’argent de Diane

L’étudiante explique considérer l’argent comme « garant de sa liberté ». Très économe, elle a établi un budget mensuel assez strict pour pouvoir économiser autant que possible.

« En finançant seule mes études et en ayant une épargne de secours, je me sens libre de me réorienter, de changer d’emploi… J’ai pensé mon budget pour pouvoir épargner au maximum sans avoir l’impression de me priver. »

RDC_Diane_Revenus
Les revenus mensuels net de Diane

Si elle tend à dépenser le moins possible, c’est aussi pour des raisons politiques. Sa gestion de budgétaire est en effet liée à ses convictions écologistes :

« J’aimerais tendre vers la décroissance. Si je peux, dans quelques années, j’aimerais retourner à la campagne et aspirer à une presque autonomie alimentaire. Pour moi, cela passe aussi par la frugalité et le fait de réussir à sortir d’un mode de vie ultra consommateur. »

Les dépenses de Diane

Diane vit dans une petite chambre de 11 m2 en plein centre de Paris, dans le quartier du Marais. Elle est locataire depuis 5 ans, et paye un loyer de 450 € mensuels.

« Mon logement est très petit mais je m’y sens bien car j’ai pu refaire la décoration à mon goût. La petite surface est compensée par un agencement très bien pensé, j’ai la salle de bain et les toilettes à l’intérieur (ce qui n’est pas gagné pour tous les logements étudiants parisiens).

Il est très bien placé, dans une rue calme, mais dans un quartier très animé, et je peux presque tout faire à pieds étant en plein centre de Paris. »

RDC_Diane_Depenses

Les charges communes, l’eau et son assurance habitation sont inclus dans son loyer. Elle paie aussi 35 € de facture d’électricité, et 55 € par mois d’abonnements qui comprennent son accès à internet, son forfait de téléphone et un abonnement au journal Le Monde.

Ses frais fixes comptent aussi 3 € de frais bancaires, et une vingtaine d’euros pour son abonnement aux transports en commun. Une fois ces charges fixes déduites, il lui reste un budget d’environ 1 080 € pour ses courses, ses déplacements, ses loisirs et son épargne.

« Je n’ai pas de craquages, mon budget est calculé »

Côté courses, elle estime dépenser environ 100 € par mois dans un petit supermarché en bas de chez elle : « Ce n’est pas l’enseigne la moins chère, mais c’est la plus pratique ». Elle explique porter une grande attention au prix des produits qu’elle achète, et que son régime alimentaire végétarien lui coûte peu cher.

Son budget loisirs est divisé en deux. En premier lieu, elle consacre 170 € à ses activités régulières : une séance d’équitation par mois, un abonnement au cinéma et des sorties hebdomadaires au restaurant avec ses amis.

« Ce budget est très important pour moi. La plupart de mes autres loisirs sont gratuits : j’emprunte des livres en bibliothèque, je visite des musées. »

Elle a aussi un budget séparé pour le train, qui s’élève à 150 € par mois, pour aller à la campagne un week-end sur deux. Elle n’a pas compté de dépenses pour les vêtements dans son budget.

L’épargne de Diane

Une fois ces dépenses soustraites de son budget, il lui reste 650 € par mois. Elle garde 50 € sur son compte « en cas de visite chez le médecin ou de dépense imprévue » et épargne 600 € sur un livret A.

Cette somme va rejoindre une épargne qu’elle appelle « de secours » qu’elle a constituée seule grâce à ses emplois étudiants et son alternance. Aujourd’hui, elle compte environ 20 000 € qui lui serviront entre autres à subvenir en partie à ses besoins dans les années à venir.

« Je ne pourrai pas continuer en alternance en master. Je travaillerai les week-ends, mais mon salaire va fortement diminuer, donc une partie de ces économies me servira de complément de revenu. »

Elle explique avoir tout prévu pour que son épargne de secours ne descende pas sous la barre de 20 000 €. Une organisation financière rigoureuse, qui lui vaut parfois des remarques de la part de sa mère :

« Mes parents sont de classe moyenne et ont rapport très sain à l’argent. Toutefois, ma mère trouve que j’économise trop : elle me fait parfois part de sa peur que je ne profite pas assez de mon argent, que je ne me fasse pas assez plaisir… Elle me trouve assez stressée par cela. Je comprends ce qui peut lui donner cette impression, mais je ne suis pas d’accord avec elle — cela dit, ce n’est jamais un sujet de conflits, seulement de discussions.

Elle insiste aussi souvent pour participer à mes dépenses quotidiennes d’étudiante, mais je refuse, car je perdrai ma liberté de pouvoir changer de cursus ou d’arrêter mes études si l’envie m’en prenait. Je m’en voudrais qu’ils aient dépensé de l’argent pour un diplôme que je n’obtiendrais pas ! »

À l’avenir, elle aimerait pouvoir voyager (mais ne prendra pas l’avion pour des voyages inférieurs à un mois, pour des raisons écologiques), et obtenir son diplôme.

Merci à Diane de nous avoir ouvert ses comptes !

Règlement de comptes

Pour participer à Règlement de comptes, envoyez-nous un mail à l’adresse [email protected] en ajoutant une brève présentation de vous. Nous vous répondrons avec la marche à suivre !

Témoignez sur Madmoizelle

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

17
Avatar de nka
10 avril 2023 à 22h04
nka
J'ai été apprentie payée 1200e par mois. J'avais mon loyer, avec APL puis sans APL après un déménagement... Zéro aide de mes parents (c'est moi qui les aidait). J'économisais 200e par mois, parfois 250. Je me retrouve dans ce témoignage. J'avais une petite angoisse, celle d'être dans la merde financière je l'avoue, jusqu'à avoir un filet de sécurité...
Et aujourd'hui j'économise toujours 200e-300e par mois alors que je suis en CDI avec beaucoup plus de pouvoir d'achat. Comment faisais-je ? (mais trouées bonjouuuur)
2
Voir les 17 commentaires

Plus de contenus Règlement de comptes

RDC_MANON_FACEBOOK
Règlement de comptes

Manon, 1874 € par mois : « Depuis que je suis séparée, je profite beaucoup plus de mon argent »

4
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source :  franckreporter de Getty Images Signature
Règlement de comptes

Lili, mère solo, 2 017€ mensuels : « on fait des sacrifices tous les jours »

34
Source : Brooke Cagle / Unsplash
Argent

Marianne, militaire à 2 329 € par mois : « Devenir propriétaire n’est pas dans mes projets »

6
Source : Canva
Règlement de comptes

Katia, entre 560 et 1 680 € par mois : « Je paie pratiquement tout car mon copain n’a pas de revenu régulier »

4
Source : FatCamera / Getty Images Signature
Règlement de comptes

June, enseignante à 2 287 € mensuels : « Si je gère bien, je peux économiser 500 € par mois »

Source :  David-Prado / Getty Images Pro
Règlement de comptes

Lola, 2 244 € par mois et en reconversion : « J’ai dépensé environ 3 000 € en coiffure cette année  »

2
Source : Alena Ozerova
Règlement de comptes

Aria et son conjoint, 4 296 € par mois : « Nous avons fait le choix d’épargner un maximum »

2
Source : dragana991 / Getty Images
Règlement de comptes

Lucie, 4 363 € à deux par mois : « Gagnant plus que mon mari, ça me semble naturel de prendre en charge des frais supplémentaires »

9
Source : Daria Trofimova / Unsplash
Règlement de comptes

Nadège, ex-surendettée à 1 766 € par mois : « Je devais tout calculer au centime près »

4
Source : RossHelen / Canva
Règlement de comptes

Anaïs, frontalière, 4 567 € par mois : « Mes revenus ont triplé depuis que je travaille en Suisse »

15

La vie s'écrit au féminin