Concrete fermera définitivement fin juillet après 8 ans d’existence

Mythique club parisien, Concrete vient d'annoncer sa fermeture définitive avec un communiqué sur Facebook.

Concrete fermera définitivement fin juillet après 8 ans d’existence

Concrete, club emblématique de la capitable, vient d’annoncer sa fermeture définitive via un communiqué sur Facebook.

Concrete, une longue bataille pour racheter le lieu

Surpr!ze, l’agence qui gère Concrete, loue le lieu à la société Bateaux de Paris et d’Île de France (BPIF).

Afin de développer ses activités sur le long terme, l’agence souhaitait racheter le lieu depuis plusieurs années.

Cependant, en mai, Concrete lançait une pétition de soutien — signée par plus de 20 000 personnes — expliquant les « conditions démesurées » demandées par la BPIF pour le rachat du lieu.

Plus qu’un mois pour profiter de Concrete

Financièrement, les gestionnaires de Concrete ne peuvent plus suivre et décident donc de conclure l’histoire de la barge après 8 ans d’existence :

« Concrete est un rêve que nous aurions aimé continuer de construire au Port de la Rapée pendant quelques années encore, mais les raisons que vous connaissez déjà vont nous obliger à stopper l’aventure d’ici peu. »

Il te reste un mois pour venir faire ton pèlerinage à Concrete avant le week-end d’adieu qui se fera en musique et en dansant avec un dernier évènement les 19, 20 et 21 juillet.

La fin d’une époque pour les soirées ?

Je sais que cette nouvelle est décourageante pour beaucoup de personnes.

Beaucoup de clubs sont a minima menacés de fermeture et pire, forcés de cesser leurs activités — il n’y a qu’à lire les articles rangés le mot clé « fermeture » sur le site du magazine Trax.

Concrete fini tout de même son communiqué avec une pointe d’espoir :

« Nous sommes déjà en train de regarder vers l’avenir, afin de revenir plus fort, avec les mêmes valeurs, et mettre notre expérience et notre savoir-faire dans un projet encore plus ambitieux (…) »

Bien sûr, rien n’est fait et ça demande du temps, mais j’espère qu’ils pourront un jour continuer à nous faire profiter d’une programmation musicale de feu dans un nouveau lieu !

À lire aussi : Comment une chaîne YouTube m’a fait aimer l’électro comme jamais

Louise Pétrouchka

Louise Pétrouchka

Louise était presque chauve jusqu'à ses deux ans. C'est peut-être pour ça que Fab a accepté de l'embaucher. Elle s'occupe des podcasts, du community management et de la rubrique musique !

Tous ses articles

Commentaires

Jeannedarkh

@Ursinae @Sillysally : c'est une péniche près de gare d'Austerlitz, en face de la Cité de la Mode et du Musée des Arts ludiques (où il y a le club le Wanderlust).
Dans la Concrète, deux scènes. En haut, à l'extérieur c'est plus souvent dance-hall, en bas plus techno-house. A mon avis, LE truc qui fait l'atout du lieu c'est l'entrée gratuite avant minuit. Sinon, c'est 15 balles. Sur place, c'est entre 8/10€ les bières et cocktails, les softs, je sais pas. Ha, et bon, c'est un club, pas mal de prod en circulation.

Je suis un peu triste, la Concrete c'est sympa. Pis j'avais même pas test les 48h non-stop :tears: Mais y'a pas mal de mecs relous qui fréquentent les lieux, ça peut casser l'ambiance, y'a des endroits plus tranquille ou perso je me sentirai de clubber seule. Pas à la Concrète. J'irai peut-être dire salut à cette petite péniche dont j'ai pas mal foulé le sol ;)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!