Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Cinéma

Comme des Frères, un road-trip réussi

Comme des Frères, le premier film d’Hugo Gelin, qui sort aujourd’hui, 21 novembre 2012, est une belle réussite.

C’est l’histoire de trois mecs, qui n’ont en commun qu’une seule personne : Charlie, leur pote, qui a succombé à une maladie.

Ils s’étaient promis quelques semaines avant sa mort de se barrer en Corse, dans la maison de Charlie, voyage forcément compromis par sa mort. C’était sans compter sur une carte postale, sorte de dernière volonté, qui invite les trois hommes à y aller tout de même.

Ni une ni deux, sans réellement réfléchir plus loin, Maxime (Pierre Niney), Élie (Nicolas Duvauchelle) et Boris (François-Xavier Demaison) se barrent en direction de l’Île de Beauté, dans un road-trip qui va leur permettre de faire connaissance… et même de devenir potes.

commedesfreres-620

A priori, le synopsis peut effrayer : un road-movie, français, avec trois mecs dedans, en hommage à une personne décédée. Tous les ingrédients sont réunis pour faire un film qui se roule langoureusement dans le pathos et les clichés.

Mais c’était sans compter sur la maîtrise d’Hugo Gelin qui réussit un vrai beau film pour son premier long-métrage, sur des dialogues affutés, drôles et percutants et sur l’alchimie entre les trois acteurs principaux, devenus potes dans la vraie vie, le genre de paramètre impossible à mettre en scène artificiellement à l’écran.

Ces trois acteurs, d’ailleurs, ont des vies parallèles — Parallel Lives de Revolver revient d’ailleurs deux fois dans le film, ceci est un signe, jouent chacun dans un registre bien distinct. Exercice casse-gueule de les mettre au diapason et de les faire se découvrir petit à petit sans tomber dans la facilité, mais Hugo Gelin y arrive à merveille.

La réussite de Comme des Frères tient aussi à ses nombreux flash-backs, qui permettent petit à petit d’éclairer la relation dans le temps de ces trois personnages et de Charlie. Drôlement intéressant de voir comment ces gars se sont rencontrés alors qu’ils deviennent des potes au fur et à mesure que le film progresse.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xry0md_comme-des-freres-teaser-1_shortfilms[/dailymotion]

Enfin, saluons la performance particulièrement jouissive de Pierre Niney, tout simplement parfait dans son rôle de benjamin – et de candide – de la bande. Grosse kiffouze et gros coup de coeur pour son personnage.

Comme souvent, difficile d’en dire plus sans vous spoiler, mais sachez juste qu’à mon humble avis, Comme Des Frères est une vraie belle réussite, la preuve, on y pleure et on y rit de bon coeur, chialade et rigolade, étant selon moi les deux mamelles du film réussi. Un magnifique hommage à un certain « Jocelyn », un ami d’Hugo Gelin, « décédé à l’âge de 30 ans il y a deux ans ». Chapeau.

— Comme Des Frères, sortie le 21 novembre


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

10
Avatar de Petrolette
4 décembre 2012 à 13h12
Petrolette
C'est vraiment un très très beau film, pas cliché pour deux sous et très bien interprété ! Ca s'enchaine tellement bien qu'on se retrouve à pleurer tout en riant, et j'en suis sortie en souriant très fort !
0
Voir les 10 commentaires

Plus de contenus Cinéma

netflix-selection-films-feministes
Cinéma

Les 7 meilleurs films et séries féministes à voir sur Netflix

3
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Cinéma

Cinéma : ce qui pourrait bientôt changer dans les tournages où il y a des enfants

image
Culture

Dominique Boutonnat : une affaire d’agression sexuelle glaçante ignorée par le gouvernement

2
capture d'écran youtube
Cinéma

« Noire n’est pas mon métier » : le jour où 16 actrices noires ont fait entendre leur voix au festival de Cannes

Source : Focus Features
Culture

Judi Dench vous conseille d’arrêter d’aller au cinéma et au théâtre « si vous avez besoin de trigger warning »

15
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-14T095549.571
Culture

Cannes 2024 : les 5 films repérés par la rédac qu’on a hâte de voir

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-13T115839.731
Culture

Pourquoi les Iphones permettent-ils de deviner qui est le tueur dans les films ?

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-10T171207.893
Culture

Cannes 2024 : le jour où la Palme d’or a été remise à trois personnes en même temps

Zendaya dans Challengers // Source : WB
Culture

Pourquoi tout le monde est passé à côté de Challengers

1
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-10T102720.136
Culture

Accusations #MeToo : comment réagira le Festival de Cannes ?

La pop culture s'écrit au féminin