Live now
Live now
Masquer
Femme en train de lire avec un chat
Règlement de comptes

Claire, 1 771€ par mois : « Côté salaire, je pense que je suis dans la moyenne »

03 fév 2022 34
Combien gagnez-vous par mois ? Comment dépensez-vous cet argent ? Qui paye quoi dans votre couple ? Voici quelques-unes des questions auxquelles nous nous attaquons dans notre rubrique Règlement de comptes !

Parler d’argent, en France, c’est encore tabou. Pourtant, c’est un sujet passionnant, et par certains aspects… féministe ! Dans notre rubrique Règlement de comptes, des personnes en tout genre viennent éplucher leur budget, nous parler de leur organisation financière (en couple ou solo) et de leur rapport à l’argent. Aujourd’hui, c’est Claire qui a accepté de nous ouvrir ses comptes.

  • Prénom : Claire
  • Âge : 28 ans
  • Métier : secrétaire administrative pour une institution d’État
  • Salaire mensuel : 1 771€ par mois
  • Famille : ses trois chats
  • Lieu de vie : un appartement dans la campagne, en périphérie de Paris

Les revenus de Claire

Claire est fonctionnaire d’État ; au sein du corps des secrétaires administratifs, elle occupe un poste d’agent des renseignements en droit du travail. Un métier auquel elle trouve du sens, et qu’elle aime beaucoup :

« J’ai découvert ce poste complètement par hasard, et je suis très épanouie depuis que je l’exerce ! Un poste équivalent dans le secteur privé serait bien mieux payé, mais depuis que j’ai commencé, j’ai vu le pire du monde du travail… et j’ai l’intention de faire ma carrière dans le public.

Par ailleurs, proposer de l’information juridique gratuite, ça m’apporte la satisfaction d’apporter ma contribution à la société et de trouver un sens à mon travail. »

Pour ce poste, elle touche un salaire net, après prélèvement à la source, de 1 771 euros par mois. Elle n’a pas d’autre source de revenus. Interrogée sur la manière dont elle perçoit son salaire, elle explique :

« Pour moi, être bien payée c’est pouvoir vivre sans se priver. Je me suis toujours considérée comme bien payée… jusqu’à ce que la question d’acheter un appartement se présente. Pour l’instant, deux options s’offrent à moi : acheter plus petit que l’appartement dans lequel je vis, ou quitter la région parisienne où se trouvent ma vie et mon travail.

Je dirais donc que mon salaire est correct, et que ma situation financière correspond à mon mode de vie. Je ne suis pas forcément très bien payée, mais je suis dans la moyenne. »

Les dépenses de Claire

Sur ce budget de 1 771 euros mensuels que gère Claire, la dépense principale est le logement. Pour l’appartement de 48 m2 duquel elle est locataire dans les Yvelines, dans une zone plutôt rurale de l’Île de France, elle paie la somme de 420 euros par mois.

Un loyer qu’elle estime plus bas que la moyenne, pour un appartement qu’elle a obtenu grâce à l’institution qui l’emploie et met à dispositions certains logements sociaux ou intermédiaires à destination des fonctionnaires.

« Je vis dans un appartement de 48m² dans une petite ville à la campagne. J’ai eu le logement via mon travail, donc je n’ai pas vraiment eu le choix, mais j’ai beaucoup de chance de l’avoir obtenu après quelques mois.

Je l’aime beaucoup, même s’il a un certains nombres de défauts. Il est notamment classé F énergétiquement… En hiver je chauffe au minimum, et cela ne suffit pas. Beaucoup de personnes dans mon immeuble ne se chauffent pas, car ils n’en ont pas les moyens. »

À cause de cette consommation énergétique, ses factures d’électricité s’élèvent à 55,5 euros par mois. Une moyenne sur l’année due aux mois d’hiver où sa consommation triple

Pour ses courses, elle prévoit un budget de 280 euros mensuels :

« J’inclus dans ce budget la nourriture et la litière de mes trois chats. J’achète tout en supermarché, uniquement de saison, et en tant qu’ancienne végétarienne, je mange très peu de viande (un ou deux plats par semaine maximum). »

reglement_de_compte_claire

S’éduquer financièrement à gérer son épargne

Pour ses abonnements internet et mobile, Claire dépense 47 euros par mois, ainsi que 17,99 euros pour un abonnement Netflix accessible à toute sa famille. Les soins vétérinaires de ses trois chats (vermifuges, vaccins…) engendrent des frais réguliers qui, lissés à l’année, représentent 19 euros mensuels.

Sa taxe audiovisuelle lui coûte 138 euros par an, soit 11,5 euros chaque mois. Enfin, sa mutuelle lui coûte 20 euros chaque mois, et elle dépense 55 euros pour ses déplacement (abonnement aux transports en commun, en partie remboursé par son employeur, et quelques rares pleins d’essence).

Mis bout à bout, ces frais fixes représentent environ 926 euros, soit un tout petit peu plus de la moitié du salaire de Claire. Un budget qui, une fois déduit, lui laisse de quoi épargner environ 400 euros par mois.

En premier lieu, 57 euros lui servent à payer une complémentaire retraite :

« J’ai souscris à une complémentaire retraite, sur laquelle je verse actuellement 57€ par mois. J’espère pouvoir augmenter ces mensualisations à l’avenir. »

Elle constitue aussi d’une épargne sur un livret A, qu’elle essaie de garder disponible pour les grosses dépenses et en cas de besoin :

« 280 euros vont sur mon livret A et composent une épargne qui doit être disponible immédiatement. Elle va me servir à payer les assurances annuelles pour mon logement et ma voiture, soit 547,6 euros, mon abonnement annuel Amazon (49 euros), les impôts… Cela va servir aussi à des dépenses prévues et imprévues. Cette année, par exemple je dois faire stériliser mon chat dans quelques mois. L’année dernière, j’ai repris quelques heures de conduite.

Je pioche aussi dans cette épargne quand je dépense plus certains mois, pour les fêtes de fin d’année par exemple, ou bien quand je pars en Allemagne voir ma grand-mère. J’évite d’y toucher un maximum, et je préfère cependant intégrer le plus possible mes dépenses dans mon budget mensuel. »

Enfin, elle place chaque mois 75 euros sur un PEL, une épargne non disponible. Un mode de fonctionnement qui ne la satisfait pas complètement, et qu’elle a envie de changer en s’éduquant sur la question de la gestion d’argent :

« J’ai une assurance vie qui a été ouverte il y a des années par mes parents, mais le versement dessus est payant. Pour le moment je suis pas hyper satisfaite de cette situation. Je suis donc en train de m’éduquer financièrement via le forum, les podcasts et d’autres sources pour améliorer la gestion de mon épargne. »

Le rapport à l’argent de Claire

Si pour elle, l’éducation financière est aussi importante, c’est aussi parce que son rapport à l’argent a été marqué par celui de ses parents :

« Je n’ai jamais été à découvert. Par contre mon père était très endetté et ne cessait de prendre des crédits, sans rien dire. À sa mort, ma mère s’est retrouvée dans des difficultés financières qu’elle a eu du mal à relever.

Cela m’a énormément marquée et j’ai depuis un rapport assez compliqué à l’argent, j’ai toujours l’impression de trop dépenser d’argent et de l’autre côté, j’ai réuni assez d’argent pour avoir environ deux ans de salaire. Je n’ai jamais eu d’éducation financière à proprement parler et je pense que mes parents eux-mêmes n’en ont jamais eu. Je crois que je suis la première génération à me pencher sérieusement sur la question des finances et pas juste établir un budget. »

« Je n’aime pas avoir des loisirs coûteux »

Quand elle a assuré ses dépenses fixes et son épargne, il reste à Claire 315 euros par mois pour ses loisirs. Cette somme, elle en dépense une bonne partie dans des craquages réguliers, à savoir… des livres :

« J’achète beaucoup trop de livres. Je suis pourtant abonnée à une médiathèque, mais j’ai quand même tendance à acheter un livre après l’avoir emprunté si je l’adore.

J’achète mes romans d’occasion, et beaucoup de mangas neufs : je peux facilement dépenser 100 euros en mangas en un mois. Le problème, c’est que j’achète plus que je ne lis, et j’accumule.

Je vais avoir surtout tendance à craquer quand je ne suis pas en forme, que j’ai passé une mauvaise journée, c’est vraiment un achat impulsif. Donc limiter et contrôler ce budget me permettrait d’aller contre cette tendance. »

Pour le reste, elle estime cultiver des loisirs peu coûteux :

« Je vis à côté d’une forêt où je passe mon temps à me balader en écoutant des podcasts. Parfois je prend ma voiture pour des randonnées à la journée. Je joue beaucoup aux jeux vidéo — que j’achète surtout en occasion ou en promo. Je m’efforce à me limiter à une journée par semaine, car je peux y jouer non-stop pendant 24 heures sans problème ! Je regarde énormément de films et de séries avec mes abonnements, je lis…

Je n’aime pas voyager, ni avoir des loisirs qui pourraient avoir un coût régulier. Le seul loisir qui m’a coûté de l’argent longtemps ces dernières années ce sont des cours de guitare en ligne accessibles à vie que j’ai payés 40 euros par mois pendant un an. Quand j’avais des amies en région parisienne je sortais plus souvent, mais depuis qu’elles sont toutes parties je sors moins souvent. »

L’envie d’acheter, sans pouvoir

Si elle aime beaucoup son appartement, Claire aimerait pouvoir devenir propriétaire, et la location est un facteur de stress pour elle :

« La situation de locataire m’inquiète. J’ai l’impression qu’à tout moment, on pourrait me demander de quitter cet appartement. Je stresse aussi quand je vois le lino de mauvaise qualité s’abîmer… bref, même si je me suis créé un vrai cocon, je n’arrive pas à me sentir totalement chez moi. Devenir propriétaire est pour moi quelque chose de très important. 

Sauf que le jour où je me suis renseignée sur l’emprunt pour un achat immobilier, je me suis rendu compte que soit je devrais acheter plus petit que l’appartement dans lequel je vis actuellement, soit je quittais la région parisienne. Tous mes amis ont quitté la région pour cette même raison, mais moi c’est là où je vis, et où je veux vivre.  

Je pense qu’il me faudrait entre 300 et 400 euros de plus par mois pour acheter ce que je vise. Je vais faire en sorte d’augmenter mon salaire en changeant de métier, et en passant en catégorie A. Même si, avec le gel du point d’indice, on ne cesse de perdre du pouvoir d’achat. »

Merci beaucoup à Claire d’avoir répondu à nos questions !

Envie de participer à la rubrique ?

Pour participer à la rubrique, écrivez-nous à l’adresse : jaifaitca[at]madmoizelle.com en indiquant en objet « Règlement de comptes » et en vous présentant en quelques lignes.

Si jamais vous souhaitez commenter cet article, rappelez-vous qu’une vraie personne est susceptible de vous lire, merci donc de faire preuve de bienveillance et d’éviter les jugements.

Image en une : © Paige Cody / Unsplash

Les Commentaires
34

Avatar de cutejuju
14 mars 2022 à 17h36
cutejuju
@esky c'est une super bonne nouvelle, je pensais qu'il fallait un apport conséquent à hauteur de 30%.
0
Voir les 34 commentaires

Plus de contenus Règlement de comptes

Règlement de comptes
petr-sidorov-pM5L47IlTWU-unsplash

Martha, 1 269 euros par mois, « Je ne cherche pas absolument à gagner plus »

Camille Abbey

12 mai 2022

15
Série télé
Sponsorisé

Comment reconstituer le Paris des années 80 ? La cheffe des décors d’Oussekine nous explique

Humanoid Native
Règlement de comptes
femme en train de faire des étirements

Caroline, auto-entrepreneuse, 2 994€/mois « Je vis plus confortablement que quand j’étais salariée »

Aïda Djoupa

05 mai 2022

15
Règlement de comptes
pexels-anna-tarazevich-6711838

Aurélie, son mec et leur fils, 5 440€ par mois : « Nous nous sentons assez privilégiés »

Camille Abbey

28 avr 2022

47
Règlement de comptes
reglement_de_comptes

Julia, 1 636€ par mois : « L’inflation m’inquiète beaucoup »

Aïda Djoupa

21 avr 2022

11
Règlement de comptes
pexels-nataliya-vaitkevich-5412028

Alexina et son mec, 2520€ pour deux : « Nous estimons avoir un niveau de vie très confortable »

Camille Abbey

14 avr 2022

6
Règlement de comptes
rdc_pauline_frontaliere

Pauline, frontalière, 3 250€ par mois : « Je ne veux surtout pas dépendre d’un homme »

Aïda Djoupa

07 avr 2022

11
Règlement de comptes
brooke-cagle-WHWYBmtn3_0-unsplash

Julia, son mec et leurs 2 enfants, 3562€/mois : « On ne part pas trop en week-end »

Camille Abbey

31 mar 2022

14
Règlement de comptes
madmoizelle-orange-bank-reglement-de-compte
Sponsorisé

Farah et son fils, 2922€/mois : « J’aurais aimé être propriétaire, j’ai loupé le coche »

Règlement de comptes
femme sur un lit devant un ordinateur

Léa, 2 677€ par mois : « J’ai encore du mal à utiliser mon argent pour me faire plaisir »

Aïda Djoupa

17 mar 2022

20
Règlement de comptes
reglement-de-compte-orange-bank-madmoizelle
Sponsorisé

Léna, 1237€ par mois : « Pour une étudiante, mon train de vie est au-dessus de la moyenne »

Témoignages

1 2 3 4 5 6 7 8 9