Les créatrices toujours obligées de se censurer sur YouTube

La youtubeuse et vulgarisatrice archéologique Charlie Danger doit choisir entre sa monétisation et sa visibilité, et son envie de dévoiler son corps dans le cadre d'un projet artistique. Un an après #MonCorpsSurYouTube, rien n'a changé...

Les créatrices toujours obligées de se censurer sur YouTube

Les tétons de meufs ne sont toujours pas les bienvenus sur Instagram et YouTube, ce qui pénalise régulièrement les créatrices de contenus.

Vulgarisatrice archéologique à l’origine des passionnantes Revues du Monde, Charlie Danger prépare un nouveau projet pour sa chaîne YouTube et un petit problème éthique se pose à elle…

Charlie Danger ne veut pas censurer ses seins sur YouTube

Alors qu’elle a déjà conceptualisé un générique pour ce nouveau format, elle se trouve aujourd’hui face à un dilemme et a décidé d’ouvrir un débat à ce sujet sur Twitter.

Je vous résume l’affaire : la vidéo contiendra des références artistiques et notamment des tableaux sur lesquels les dames ont pas trop de soutifs.

Pour achever ce montage en beauté, Charlie Danger aimerait reproduire et incarner l’une de ses œuvres, et donc apparaître 1 ou 2 secondes à l’écran torse nu.

Seulement ce choix artistique ne colle pas des masses avec la politique de YouTube qui démonétise à la pelle les contenus touchant de près ou de loin aux corps des femmes.

Conséquence pour leurs auteures : des vidéos sur lesquelles elles ne se rémunèrent pas et qui sont désavantagées par l’algorithme en termes de visibilité.

#MonCorpsSurYouTube, c’est pour quand ?

Charlie Danger précise dans son thread que son futur projet n’aura absolument pas trait à la sexualité mais qu’elle tient particulièrement à cette mise en scène pour clore son générique, sans pouvoir en dévoiler plus.

Elle se retrouve donc coincée entre maintenir son idée initiale et être censurée ou la modifier (donc s’auto-censurer) pour respecter les codes de la plateforme… 

Ce n’est pas la première fois que la youtubeuse se voit obligée de défendre le droit des femmes à disposer de leur corps.

Il y a presque un an jour pour jour, des clichés d’elle seins nus sur Instagram l’avaient confrontée à des commentaires insultants ou qui remettaient en cause ses compétences professionnelles.

L’association les Internettes dénonce depuis un an les difficultés rencontrées par les créatrices avec le hashtag #MonCorpsSurYouTube, mais rien ne semble avoir vraiment avancé depuis.

Et toi, tu penses qu’elle devrait renoncer ou aller au bout de son idée ? 

À lire aussi : Pourquoi les femmes doivent à tout prix cacher leurs seins ?

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

Neyane

Punaise mais ils ont toujours pas changé ça...
A part mettre la vidéo sur un site moins susceptible sur le sujet (genre Vimeo), je vois pas, mais la vidéo sera moins vu, même en redirigeant le gens depuis sa chaîne YT.
C'est à elle de décider. Elle peut tenter le "pile ou face de la révélation", aka tirer sa décision à pile ou face et voir selon sa réaction sur le résultat ce qu'elle a le plus envie de faire, risques ou pas. Courage à elle en tout cas!
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!