Live now
Live now
Masquer
cape-invisibilite-harry-potter-armee-americaine-180×124
Cinéma

La cape d’invisibilité développée par l’US Army

Une cape d’invisibilité serait actuellement en train d’être développée par l’armée américaine.

Fan d’Harry Potter ou apprentie stalker, je sens que je vais te faire plaisir : la cape d’invisibilité pourrait un jour exister EN VRAI grâce à un système qui détournerait la lumière autour d’elle pour la renvoyer.

L’armée américaine serait actuellement en train de travailler avec une entreprise canadienne, HyperStealth, pour créer une cape qui permettrait aux soldats de lancer une attaque surprise (ou quand ils jouent à cache-cache, c’est selon). Grâce à une technologie sur laquelle peu d’informations sont communiquées sur le site de la société, la cape, garantie sans batterie ni caméra, détournerait la lumière autour d’elle pour la renvoyer.

Guy Cramer, président de la société qui serait en train de créer cette petite révolution dans l’armée sur laquelle HyperSlealth travaillerait depuis une dizaine d’années, estime que ce projet pourrait également s’appliquer aux tanks, aux sous-marins ou aux avions. Il explique les bienfaits d’une telle invention technologique dans une citation au Huffington Post

:

« À moins de vous cogner aux soldats, vous ne vous apercevrez pas de leur présence. L’effet psychologique sur l’ennemi est énorme, assure-t-il. Impossible de savoir quand et comment l’armée invisible va attaquer, si vous êtes encerclés ou non… »

Ce projet pourrait littéralement révolutionner les combats, et je te laisse décider de ce que tu as envie d’en penser. Personnellement, ça m’angoisse un peu. Mais imaginons un peu à quoi ressemblerait le monde après une commercialisation en masse de la cape au point qu’elle prendrait une place dans notre quotidien. Évidemment, il y aurait des avantages non négligeables : on pourrait troller des gens dans les transports en commun (on me voit, on me voit plus, on me voit un peu on me voit on me voit plus), faire des surprises spectaculaires aux potes qui ne se doutent pas qu’on organise leur anniversaire, entrer au cinéma sans payer, éviter ses voisins les lendemains de soirée bruyante, voire même se balader nu-e dans la rue.

Toutefois, imaginez un peu le sentiment d’insécurité : on ne pourrait plus bitcher sans craindre que la personne que l’on critique est derrière nous, on serait à l’affût du moindre bruit de peur que quelqu’un ne surgisse par magie pour nous faire une petite frayeur et diffuser notre panique sur YouTube. Les flippées dans mon genre vivraient probablement très mal le fait de savoir que quelqu’un s’est peut-être introduit chez elles avec un cutter et un sourire pervers. Des gens pourraient même s’infiltrer aux toilettes pour nous regarder faire ce qu’on doit y faire. Diantre. J’en sue.

Et toi, t’en penses quoi ?


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

13
Avatar de Vekahere
14 décembre 2012 à 15h12
Vekahere
Mais une fois que le gars a enlevé sa cape il la retrouve plus si quelqu'un la déplace, ous'il oublie où il l'a foutue si ?

C'est la scène des panneaux d'invisibilité dans Kaamelott mais n'empèche que c'est trop vrai ! T'as pas l'air cul si tu la paumes...

J'ai pas regardé les articles que vous avez posté mais y a quelques années ça marchait mais que pour un certain angle de vue (donc un peu comme les panneaux justement).

Après, niveau militaire, c'est un peu de la bullshit, les gens en face auront des lunettes qui détectent la chaleur humaine et basta... D'ailleurs, si les trucs du type google glass se développent bien, et en parallèle cette cape aussi (i.e accessible au pécore de base), ce serait pas très dur de les coupler (les google glass) avec un détecteur de chaleur, qui permettra de tracer les masses "chaudes" (humaine) sur la vision du réel (du coup ce serait stylé, tu pourrais voir qu'un type est là alors qu'il veut pas qu'on sache qu'il est là. Frais).
Enfin, à moins que la "cape d'invisibilité" empêche ce genre de trick ?
0
Voir les 13 commentaires

Plus de contenus Cinéma

Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Humanoid Native
Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9
Booksmart
Culture

Netflix : les 7 meilleurs films lesbiens à voir et à revoir

Source : Madmoizelle
Culture

Violences sexuelles dans le cinéma : « Les actrices qui parlent acceptent de sacrifier leur carrière »

Tom Felton // Source : WB
Culture

Série Harry Potter : le conseil insolite de Tom Felton (Malefoy) aux futurs acteurs

Après Anatomie d’une chute, 6 films qui prouvent que le cinéma français est le meilleur du monde
Culture

Après Anatomie d’une chute, 6 films qui prouvent que le cinéma français est le meilleur du monde

2
M3gan
Culture

Dans le top 10 films et séries Netflix cette semaine, on regarde quoi ce week-end ?

Dune // Source : WB
Culture

Dune 3 est déjà en préparation (mais ne sera pas le prochain film de Villeneuve)

Johnny Depp et Maïwenn // Source : Why Not Productions
Culture

Festival de Cannes : les agresseurs présumés sont toujours les bienvenus

La pop culture s'écrit au féminin