9 BD écrites et/ou illustrées par des femmes à (re)découvrir

Les femmes qui font de la bande dessinée sont à l'honneur dans cette sélection d'ouvrages à ajouter à ta BDthèque !

9 BD écrites et/ou illustrées par des femmes à (re)découvrir

Entre le 24 et le 30 août 2020, pour toute commande passée sur Bubble livrée à domicile de plus de 60€, un ex-libris collector de Claire Fauvel est offert !

Publié au mois de mars 2020 à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes 

En partenariat avec Bubble (notre Manifeste)

Tu n’es pas sans savoir que le 8 mars, c’est la Journée internationale des droits des femmes, un évènement mondial qui est souvent une bonne occasion de mettre les femmes sur le devant de la scène.

Et aujourd’hui, je viens te parler plus précisément des femmes dans la BD, car Bubble les met à l’honneur !

Bubble, la solution parfaite pour les fans de BD

Bubble est un site Web (et une appli) au concept idéal pour quiconque ingurgite, comme toi peut-être, des kilomètres de bande dessinée chaque année.

Comment t’y repérer parmi les très nombreuses sorties, te rappeler de où tu t’étais arrêtée dans One Punch Man ou te souvenir de ce fameux tome de Nana qui manque à ta collection ?

Comment organiser facilement les albums, sagas et autres romans graphiques que tu as déjà lus, et ceux qui te font de l’œil ?

Comment réunir ta BDthèque en ligne, avec pourquoi pas des avis sur les ouvrages qui t’ont plu comme sur ceux qui t’ont déçue ?

Comment découvrir les BD dont tout le monde parle, avoir des idées de titres qui te plairaient et trouver ton prochain coup de cœur ?

Bubble est là pour t’aider à faire tout ça !

Et tu peux même commander directement tes bandes dessinées dessus. Détail non négligeables, les commandes sont gérées par des librairies françaises indépendantes et spécialisées en BD.

La plateforme a aussi un aspect communautaire puisque tu pourras participer à des tops générés par les utilisateurs et utilisatrices, partager tes avis, tes listes…

Bref, Bubble s’impose comme un indispensable pour celles et ceux qui aiment la BD d’un amour fou !

Teste Bubble !

Crée un compte sur Bubble et commence à remplir ta BDthèque !

L’appli est aussi disponible gratuitement sur iOS et sur Google Play.

Bubble met les autrices de BD à l’honneur

Dans le milieu de la BD comme ailleurs, les femmes sont injustement sous-représentées — cf. la polémique qui agite régulièrement le festival d’Angoulême

Pourtant, elles n’ont pas moins de talent et ne méritent pas moins de notoriété que leurs homologues masculins. Et puis, le savais-tu ? Il y a un peu plus de lectrices que de lecteurs de BD (52% contre 48%) !

Tout au long du mois de mars, Bubble a donc décidé de mettre en avant les autrices de bande dessinée, et ce de diverses façons :

  • En consacrant tout un article aux BD d’autrices qui sortent en 2020
  • Et en dédiant un autre papier aux BD féministes
  • ET SURTOUT en t’offrant un magnifique ex-libris inédit signé Claire Fauvel (pour toute commande supérieure à 60€ passée entre le 16 et le 31 mars 2020) ! Ne traîne pas, il n’y en aura pas pour tout le monde…

9 BD écrites par des femmes à (re)découvrir

J’ai voulu profiter de cette chouette mise en lumière pour te parler de 9 bandes dessinées écrites et/ou illustrées par des femmes, à ajouter à ta bibliothèque !

N’hésite pas à enrichir la liste dans les commentaires ♥

Aya de Yopougon, de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie

Aya de Yopougon est une charmante BD qui m’a accompagnée pendant des années (la saga compte 6 tomes).

Elle te plongera dans la Côte d’Ivoire des années 70, aux côtés d’Aya, une jeune femme pleine d’ambition, qui tente de les concilier avec ses problématiques personnelles : la famille, les amis, la culture…

C’est passionnant et ça donne des envies de voyage !

Poulet aux prunes, de Marjane Satrape

Marjane Satrapi, c’est bien sûr le chef-d’œuvre Persepolis… mais pas seulement !

Dans ce roman graphique, elle t’emmène à Téhéran, à la fin des années 50, aux côtés de Nasser-Ali Khan, un musicien virtuose, inconsolable depuis que sa femme a brisé son tar — son violon.

Sans aucune demi-mesure, l’homme décide d’attendre LA MORT du fond de son lit. L’occasion de découvrir son passé sous le trait parfois drôle, toujours touchant, de Marjane Satrapi.

Tu pourras continuer ta découverte avec l’adaptation de Poulet aux prunes, sortie au cinéma en 2011 !

Premières fois, chapeautée par Sybilline

Attention, alerte BD réservée aux adultes !

Premières fois compile dix récits érotiques imaginés par Sybilline puis illustrés par de talentueux auteurs et de talentueuses autrices.

Toutes ces expériences sexuelles sont racontées du point de vue des femmes… et risquent de te donner chaud !

Moi, ce que j’aime, c’est les monstres, d’Emil Ferris

Cette BD est un énorme ouvrage dont chaque page, ou presque, te donnera envie de l’encadrer.

D’un stylo-bille nerveux, Emil Ferris tisse une histoire impossible à résumer, l’histoire d’une fillette passionnée de monstres, d’une enfance atypique, d’une ville tentaculaire…

Ça ne s’explique pas, mais ça se dévore. Encore et encore.

Château l’Attente, de Linda Medley

Encore un immense coup de cœur ici !

Château l’Attente réinvente de façon délicieuse les contes de fées traditionnels, en mettant à l’honneur les misfits des royaumes enchantés : femmes à barbes, jeunes trolls…

La misogynie de certains archétypes, comme les preux chevaliers, est tournée en dérision et je te promets de nombreux éclats de rire devant cette BD.

Thornhill, de Pam Smy

Thornhill annonce la couleur : ce gros roman graphique est d’un noir d’encre, jusqu’à la tranche de ses pages.

C’est une histoire d’adolescentes, celle d’Ella qui emménage en face de l’orphelinat Thornhill, désaffecté et réputé hanté, mais aussi celle de Mary, qui a vécu à Thornhill.

C’est une histoire de violence, de harcèlement, de douleur, qui pose une question : jusqu’où peut-on aller lorsqu’on a désespérément besoin d’une amie ?

La ligue des super féministes, de Mirion Malle

Mirion Malle signe des BD engagées et percutantes de son trait reconnaissable entre mille.

Dans La ligue des super féministes, elle propose une introduction à la lutte contre le patriarcat, tout en positif, en humour et en pédagogie !

C’est le livre à offrir à ta petite sœur pour faire son éducation… et à lui piquer parce qu’au fond, il n’y a pas d’âge pour lire du Mirion Malle.

Le féminisme (La petite bédéthèque des savoirs), d’Anne-Charlotte Husson et Thomas Mathieu

On continue dans la pédagogie féministe avec ce super ouvrage signé Anne-Charlotte Husson et Thomas Mathieu (du Projet Crocodiles) !

Pourquoi Virginie Despentes est-elle si connue ? C’est quoi l’intersectionnalité ? Comment définir le slut-shaming ? Et autres questions qui trouveront leur réponse dans cette parution à mettre entre toutes les mains.

Fullmetal Alchemist, d’Hiromu Arakawa

J’ai appris très tard que derrière Fullmetal Alchemist (FMA pour les intimes) se cachait une femme, Hiromu Arakawa.

D’ailleurs, elle s’appelle Hiromi, et a modifié son prénom pour éviter que des lecteurs ne soient rebutés à l’idée de lire un manga « de meuf »…

Les potentiels misogynes perdent au change : Fullmetal Alchemist est, en un mot comme en cent, un bijou qui mérite totalement son statut d’icône du genre.

Tu pourras faire durer le plaisir en regardant les deux anime adaptant Fullmetal Alchemist : ils sont dispo sur Netflix !

Et voilà pour ma sélection de BD signées par des autrices. Enrichis-la à foison, et tente donc Bubble, c’est gratuit !

Télécharge Bubble !

Bubble est disponible gratuitement sur iOS et sur Google Play !


Mymy Haegel

Mymy Haegel

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle. Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

NanaCoubo

J'ai surtout cliqué parce que j'ai vu FMA x). Je ne savais même pas que c'était fait pas une femme, je connaissais déjà et j'avais déjà été marquée par deux scènes du premier animé
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Et lorsque je me suis enfin mise à regarder Brotherhood... quelle claque mon dieu ! Je regrette de m'y être mise tard. Les femmes dans ce manga sont tellement badass, il n'y a même pas de Tsundere, elles sont proportionnellement bien faites, elles ne sont pas stéréotypées et... elles servent toutes à quelques choses (Et la personne qui me dit que Winry ne sert à rien, je lui lance une clé à molette dans la tronche naméo !). C'est devenu mon deuxième manga préféré sérieusement (et je savais que ça allait arriver c'est ça le pire !). Et il m'a bien mise dans tout mes états surtout avec Hohenheim à la fin ♥.

Sinon, j'ai aussi vu du Marjane Satrapi c'est trop bien ça ! Justement, je la connaissais déjà via son film Persepolis (que je considère comme l'un des meilleurs films d'animations que j'ai jamais vu) et aussi de sa BD du même nom. Je connaissais déjà de nom Poulet au prunes mais jamais eu l'occasion de les lire. C'est dans ma liste (pareil pour Aya ^^)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!