Le nombre de fumeuses baisse plus que le nombre de fumeurs

Santé Publique France dévoile les nouveaux chiffres du tabac 2019, et ils montrent une baisse significative de la cigarette chez les femmes !

Le nombre de fumeuses baisse plus que le nombre de fumeurs

Santé Publique France a dévoilé ce mardi 26 mai les nouveaux chiffres de la consommation de tabac en France, et les femmes font figure de « bonnes élèves » !

Le nombre de fumeuses en baisse en 2019 !

En effet, si le nombre de fumeurs et de fumeuses confondus est en baisse depuis 2014 (de 28,5% 24% en 2019), il n’y a pas eu de baisse significative entre 2018 et 2019 SAUF chez les femmes.

Le nombre de fumeuses au quotidien est passé de 22,9% à 20,7%, et celui des fumeuses occasionnelles de 28,9% à 26,5%.

Le bulletin de Santé Publique France montre que les consommateurs de tabac restent majoritairement des hommes (54%).

Selon la tabacologue Marie Van Schueren interviewée par France Info, la baisse du nombre de fumeuses s’expliquerait en partie par les plans nationaux et les campagnes de ces dernières années qui ciblent mieux les femmes, notamment les jeunes femmes.

Elle cite par exemple le « mois sans tabac ».

C’est déprimant, mais il est toujours utile de rappeler quelques chiffres : Santé publique France estime à 75 000 le nombre de décès causés par la cigarette par an en France, et à 250 000 le nombre d’hospitalisations pour maladies cardiovasculaires (soit 21% dues au tabac).

Oui, ça fait beaucoup.

Confinement = hausse du tabagisme ?

Mais je me pose une autre question : quid de l’année 2020, marquée par cette situation exceptionnelle et bouleversant nos habitudes que constitue le confinement ?

Pour ma part le fait de rentrer chez mes parents et la fermeture des cafés et des bars m’aura empêchée de fumer LA MOINDRE clope.

Testé et approuvé : si tu cherches à arrêter de fumer, vivre chez des parents anti-tabac sans droit de sortie s’avère être la MEILLEURE des solutions.

Sauf que pour celles qui ne se trouvent pas dans cette situation très particulière, il semble que l’arrêt de la clope ne soit pas forcément à l’ordre du jour.

Certains addictologues s’inquiétaient en effet de la recrudescence des addictions pendant le confinement, comme indiqué dans cet article de 20 Minutes.

Un sondage Odoxa révélé par 20 Minutes en avril montrait que les Français consommaient plus de produits psychoactifs qu’à l’accoutumée.

Reste à savoir quels seront les résultats officiels quand une étude plus large aura pu être menée !

D’autres, comme ma belle collègue Virginie, ont décidé de profiter du confinement pour arrêter de fumer. Tu peux retrouver son journal de bord en cliquant ici !

Et toi, la crise du coronavirus a-t-elle changé quelque chose à ta consommation de tabac ?

À lire aussi : Réouverture des restaus et bars : voici les règles que tu devras respecter !

Faustine M

Faustine M


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!