Live now
Live now
Masquer
deodorant-aluminium-rapport-cssc
Hygiène

L’aluminium dans les cosmétiques est sans danger, c’est prouvé

Après des années de polémique et de méfiance envers l’aluminium dans les cosmétiques, le Comité Scientifique pour la Sécurité des Consommateurs a prouvé l’absence de risques liés à cet ingrédient.

Voilà de nombreuses années que ça n’est plus un secret pour personne : l’aluminum, présent dans bon nombre de cosmétiques comme le déodorant ou le dentifrice, est considéré comme un ingrédient controversé.

Il était en effet suspecté de représenter un risque pour la santé de l’humain après plusieurs études effectuées sur des animaux, en particulier sur peau lésée (ou rasée) par laquelle il serait plus absorbé (selon une évaluation de l’AFSSAPS de 2011).

L’aluminium dans les cosmétiques étudié par le CSSC

Cet ingrédient a très récemment été l’objet d’une étude du CSSC, le Comité Scientifique pour la Sécurité des Consommateurs.

Ce dernier, composé de 17 membres experts en toxicologie et chimie, émet régulièrement des avis scientifiques au sujet de produits de consommation non-alimentaire (cosmétiques, jouets, vêtements…) et des risques qu’ils comportent pour la santé et la sécurité.

Leur avis concernant l’aluminium dans les cosmétiques a été rendu début mars, tu peux le retrouver en cliquant ici (par contre je préfère te prévenir, c’est 61 pages d’article scientifique en anglais).

Si tu n’as pas envie de tout te taper à lire, sache que la Fédération des Entreprises de la Beauté (FEBEA) en a proposé le résumé que tu peux lire ici.

L’aluminium dans les cosmétiques prouvé sans risque pour la santé

Les résultats de la première étude du CSSC (datant de 2014) ne permettaient pas de conclure quoi que ce soit concernant les risques liés à l’aluminium en cas d’absorption cutanée.

C’est pourquoi leur nouvelle étude a pour but d’apporter davantage de données à ce sujet, afin d’évaluer les risques liés l’aluminium dans les déodorants, dentifrices et rouges à lèvres (les 3 types de cosmétiques qui en contiennent le plus) pour la santé.

Celle-ci leur a permis de conclure que l’aluminium ne présentait pas de risque pour la santé quelle que soit la voie d’exposition (orale, cutanée, respiratoire).

Même dans les anti-transpirants, il n’est pas absorbé par la peau, même fraîchement rasée.

Il faut savoir que les risques ont été étudiés avec une marge de sécurité très importante : les quantités d’aluminium jugées sans risques par le CSSC sont 2000 fois supérieures à celles trouvées habituellement dans les cosmétiques.

Concernant le lien entre aluminium et cancer du sein, voici ce que le résumé de la FEBEA rapporte :

« De plus toutes les dernières évaluations et bibliographies réalisées jusqu’en 2017 par d’autres comités scientifiques ont été passées en revue et confirment que l’aluminium des produits cosmétiques ne joue aucun rôle dans le cancer du sein. »

Cette étude met donc fin aux nombreuses controverses et rumeurs au sujet de cet ingrédient qui a suscité tant de méfiance au cours des 10 dernières années.

J’attends tes réactions en commentaires !

À lire aussi : Cure de sébum et coronavirus, un combo dangereux ?

Les Commentaires
8

Avatar de EvaEva
19 avril 2020 à 22h03
EvaEva
Le truc c'est que la supposée dangerosité de l'aluminium dans les cosmétiques a été extrapolée à partir d'études qui ne prouvaient rien. S'en est suivi un emballement médiatique puis la mention "sans aluminium " comme argument marketing basé sur du vent et en jouant sur la peur des consommateurs pour vendre. Ce n'est pas le seul exemple et c'est typiquement le genre de manipulation qui me pose problème.
Certes, l'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence, mais ça n'autorise pas à avancer n'importe quoi sans preuve justement.
Il y a des sels d'aluminium dans l'eau du robinet (et des micro-plastiques dans celle en bouteille), donc sous les aisselles franchement... je m'en tape.
1
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Hygiène

Hygiène
emma-watson-deodorant-naturel-aurelia

On vous dit tout sur le déodorant naturel et vegan dont Emma Waston ne peut plus se passer

Hygiène
cosmetique-cbd-greeneo
Sponsorisé

Cosmétiques au CBD : pourquoi on devrait se laisser tenter

Hygiène
ok2

Déodorant challenge : pourquoi ce nouveau défi TikTok commence à inquiéter ?

Barbara Olivieri

27 juin 2022

11
Beauté
transpiration-causes-solutions

Transpiration : nos astuces pour survivre à la chaleur en toute dignité

Hygiène
ok-2

Le secteur de la beauté a augmenté ses prix de 7% mais quels sont les produits les plus touchés ?

Barbara Olivieri

30 mai 2022

Hygiène
vulve-hygiene-intime-recommandations

Prendre soin de sa vulve : ce que les spécialistes recommandent

Santé
ok-2

Allergies au pollen : les masques peuvent aider à se protéger, mais à quelle condition ?

Barbara Olivieri

20 mai 2022

Hygiène
fava-protections-hygièniques-responsable
Sponsorisé

J’ai testé Fava, et ça a changé mes règles

Hygiène
meilleur-shampoing-solide-bio

Ce shampoing solide a été élu meilleur produit bio de 2022

Beauté
poil-rasage-epilation-repousse

Non, le rasage et l’épilation ne modifient pas le poil (même si on a l’impression du contraire)

La beauté s'écrit au féminin