Live now
Live now
Masquer
ok-1
Santé

Allergies au pollen : les masques peuvent aider à se protéger, mais à quelle condition ?

20 mai 2022
Avec le réchauffement climatique et la pollution, les allergies au pollen tendent à durer plus longtemps et à s’intensifier. Comment se protéger ? En portant un masque ! 

Nez qui coule, gorge qui gratte, démangeaisons cutanées, yeux rouges… Selon les chiffres du Ministère des Solidarités et de la Santé, 20% des enfants à partir de 9 ans et 30% des adultes sont allergiques au pollen en France. Un phénomène qui s’explique simplement : la chaleur arrive de plus en plus tôt, la pollution à l’ozone flambe et la période de pollinisation est rallongée. Mais que faire face à cette période où les allergies sont « importantes et précoces » d’après les dires de l’allergologue Jérôme Lesniak rapportés par BFMTV ? Porter un masque peut aider, c’est en tout cas ce qu’explique à Ouest France le Professeur Frédéric de Blay, président de la Fédération française d’allergologie (FFAL), et chef du service d’allergologie, d’asthmatologie et de pathologie respiratoire des Hôpitaux universitaires de Strasbourg (Bas-Rhin) : 

« S’ils portent le masque, les patients qui sont allergiques au pollen ont effectivement moins de symptômes, de rhinites ou même d’asthme. On a d’ailleurs fait une étude à Strasbourg, dans une chambre d’exposition allergénique au pollen dans laquelle on a testé des masques. On a montré que les patients qui ont de l’asthme au pollen de bouleau peuvent rester plus longtemps dans la chambre lorsqu’ils portent un masque. Donc les masques les protègent des symptômes. Idem pour la rhinite allergique. Alors c’est variable, bien sûr, d’une personne à une autre. 100 % des allergies ne sont pas forcément protégées par les masques mais pour un certain nombre d’entre elles, oui, le masque réduit ou améliore les réactions allergiques. »

ok-pollen
@pexels

Mais tous les masques ont-ils la même efficacité ? 

Qu’ils soient chirurgicaux, en tissus ou FFP2… « Tous les masques sont bon à prendre » selon Jérôme Lesniak. Et pour cause, ces derniers ont tous un niveau de filtration suffisant par rapport à la taille du pollen, ce qui peut grandement aider à limiter le contact avec ce dernier. Le docteur Nhân Pham-Thi allergologue, pneumologue et pédiatre est d’accord avec cette théorie, il explique quant à lui à Franceinfotv :

 « Le masque peut servir de filtre externe pour diminuer l’inhalation de ces particules qui sont invisibles que sont les pollens et ça limite l’accumulation dans les voies aériennes (…) ça peut être très important pour diminuer la quantité de pollen ». 

Si tous les masques permettent donc de créer une barrière physique entre le pollen et les voies respiratoires, le FFP2 reste encore plus efficace car « il contre les pollens qui font entre 40 à 60 microns de diamètre » d’après Jérôme Lesniak. 

Mais est-ce suffisant ? 

Pour certains oui, pour d’autres non. En réalité, tout dépend de votre niveau de sensibilité au pollen. Mais il faut savoir qu’il est possible de coupler ce geste préventif à d’autres habitudes du quotidien. Pour commencer, vous pouvez porter des lunettes de vue ou de soleil, qui pourront faire rempart contre les particules de pollen qui ont tendance à venir dans les yeux. 

Autre piste exposée par Jerôme Lesniak : « Prendre une douche et se rincer les cheveux pour éviter de déposer les pollens sur son oreiller et de les respirer toute la nuit, rincer son nez avec du sérum physiologique ou de l’eau salée, aérer les pièces très tôt le matin et tard le soir pour éviter qu’il y ait d’autres irritants qui rentrent dans le logement ». 

Nous voilà renseignées.

À lire aussi : Allergies au pollen : le réchauffement climatique joue-t-il un rôle dans la dégradation des symptômes ?

Crédits de l’image de une : @Anna Shvets provenant de Pexels

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Santé

Santé
café-thé-matcha-smoothie-tisane-hydratation-corps-santé-femme-

Café, thé, smoothie… Que boire au petit-déjeuner pour s’hydrater et se réveiller au mieux ?

Marie Chéreau

02 juil 2022

4
Guide d'achat

On a testé 32 culottes de règles pour vous aider à choisir celle qui vous ira

Humanoid Native
Grossesse
femme-enceinte-medicament

Topiramate : l’ANSM alerte les femmes enceintes sur de possibles risques

Manon Portanier

30 juin 2022

5
Hygiène
ok2

Déodorant challenge : pourquoi ce nouveau défi TikTok commence à inquiéter ?

Barbara Olivieri

27 juin 2022

11
Santé
Chats Mad-chat-hypoallergénique-allergie-

Allergique au chat ? Voici les solutions pour en adopter quand même

Marie Chéreau

18 juin 2022

12
Santé
cancer-de-la-peau-crème-solaire-femme-homme-peau-soleil-été-France-chapeau-mer-

Le nombre de cancer de la peau a triplé en 40 ans, il est temps de démolir les idées reçues

Marie Chéreau

17 juin 2022

35
Santé
chaleur-canicule-santé-mentale-france-psychologie-femme-feminisme-ecoanxiété-stress-agressivité-santépublique

Les fortes chaleurs mettent à mal la santé mentale, notamment celle des femmes

Marie Chéreau

16 juin 2022

8
Actu en France
nguy-n-hi-p-unsplash-don du sang mode d’emploi

Don du sang, mode d’emploi : tout ce qu’il faut savoir avant de donner son sang

Azeleen

14 juin 2022

122
Santé
justin-bieber

Syndrome de Ramsay Hunt : quelle est cette maladie rare dont Justin Bieber souffre ?

Barbara Olivieri

14 juin 2022

2
Santé
santé-sommeil-sciences-

Faire des grasses mat’ serait aussi éprouvant pour notre santé qu’un aller-retour Paris-New-York

Marie Chéreau

13 juin 2022

17
Santé
orthorexie-pshychologie-santé-tca-

L’orthorexie, cette pratique alimentaire qui flirte avec les TCA

Marie Chéreau

12 juin 2022

2

La vie s'écrit au féminin