Le 8 mars à 15h40, rassemblons-nous contre l’inégalité salariale


Lors de la journée internationale des droits des femmes, le 8 mars à 15h40, un appel à la mobilisation est lancé dans toute la France pour dénoncer l'inégalité des salaires entre femmes et hommes.

Le 8 mars à 15h40, rassemblons-nous contre l’inégalité salariale

Le 8 mars est une date importante pour toutes les femmes. Non, il ne s’agit pas de la journée de la meuf, de la femme, de la gonzesse.

Le 8 mars, c’est la journée internationale des droits des femmes, et de la lutte contre les discriminations entre les femmes et les hommes.

#8mars15h40 pour dénoncer l’inégalité salariale

Le 8 mars 2019, un rassemblement est organisé dans toute la France pour dénoncer une inégalité qui persiste entre les femmes et les hommes : l’écart des salaires.

Baptisé « 8 mars 15h40, l’heure des comptes », cet événement est la suite logique de la mobilisation qui a eu lieu en Islande en 2016 et en France en novembre 2016, lancée par Les Glorieuses.

À l’époque déjà, les femmes travailleuses étaient encouragées à stopper le travail en pleine après-midi pour dénoncer l’inégalité salariale entre leurs homologues masculins et elles.

Une grève contre les inégalités salariales

Mais cette année, la mobilisation a pris une nouvelle ampleur : un préavis de grève a été posé par les différents groupes et collectifs à l’origine du mouvement qui se déroulera le 8 mars 2019.

Les femmes (et tous les autres) qui le souhaitent auront le droit légitime de quitter leur poste à 15h40 le 8 mars, sans risquer de remontrances de la part de leur hiérarchie.

Un préavis de grève c'est quoi ?

En France, le droit de grève est inscrit dans le Code du Travail. Comme l’explique le Ministère du Travail :

« Cesser le travail pour défendre des revendications professionnelles est un droit reconnu à tout salarié. »

La grève est donc un arrêt total du travail et « ne peut justifier ni sanction, ni licenciement » mais peut engendrer une perte de salaire.

La préavis de grève est une annonce à l’employeur qu’une cessation d’activité est à prévoir. Mais il n’est pas obligatoire selon certaines conditions.

Procédure de la grève en France

« La grève est un droit individuel mais qui s’exerce collectivement » peut-on lire sur le site du gouvernement.

Dans le secteur privé, il est possible d’annoncer une grève uniquement si elle est accompagnée d’une volonté collective au sein de l’entreprise et de revendications professionnelles claires adressées à l’employeur.

En revanche, il est possible de lancer une grève sans préavis dans le privé mais pas dans la fonction publique par exemple.

Dans le secteur public, un préavis de grève n’est obligatoire que dans certaines circonstances, pour les enseignants par exemple. Plus de renseignements par ici !

Le soutien de la grève du 8 mars 15h40

Sur l’événement Facebook « 8 mars 15h40 l’heure des comptes », la liste des organisations qui soutiennent le mouvement est longue.

Nombre de syndicats ont rejoint la cause : la CGT (Confédération générale du travail), la FSU (Fédération syndicale unitaire), ainsi que le syndicat étudiant l’UNEF et celui des lycéens l’UNL.

Des associations et organisations féministes figurent évidemment dans la liste : la CADAC, Osez le Féminisme, le Groupe F, le Planning Familial, CQFD Lesbiennes féministes et bien d’autres.

La mobilisation a lieu en France mais a pour vocation de représenter les femmes du monde entier.

Pourquoi arrêter le travail à 15h40 le 8 mars ?

Pourquoi 15h40 ? Parce que l’écart de salaires entre les femmes et les hommes subsiste.

Rapporté à une journée, ce fossé signifierait que le travail d’une femme devient gratuit à partir de 15h40. Dans le manifeste de #8mars15h40, il est rappelé que :

« Le salaire [des femmes] est inférieur de 26% à celui des hommes. »

Cette discrimination économique a un réel impact négatif sur la situation des femmes.

Comme le souligne #8mars15h40, les femmes représentent 52% de la population mondiale. Certaines occupent des postes similaires aux hommes, certaines doivent accomplir 20h de tâches ménagères hebdomadaires en plus de leur travail.

Les femmes signent le plus souvent des contrats dits « précaires » c’est-à-dire qui n’assurent pas une stabilité financière et économique sur le long terme (CDD, intérim, mi-temps, temps partiels).

Selon un rapport sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, en 2012, 80% des contrats à temps partiel sont occupés par des femmes.

Tu es peut-être encore au lycée ou en études supérieurs, mais sache que tu fais partie de ces 52% de femmes. C’est toi, qui plus tard, devra subir cette écart entre les salaires… Sauf si on arrive à faire changer les choses !

Où faire grève contre l’inégalité salariale le 8 mars à 15h40 ?

La mobilisation aura lieu à Paris, sur la Place de la République, mais aussi à Toulouse, à Bordeaux, à Grenoble ainsi qu’à Nancy.

D’autres rassemblements seraient à prévoir dans le reste du territoire français, y compris Outre-Mer.

Pour trouver le rassemblement près de chez toi, tu peux te rendre sur le site 8mars15h40.fr.

JulietteGee

JulietteGee


Tous ses articles

Commentaires

The Trve Freyja

@artemis07 : pour répondre à ta question, le salaire des fonctionnaires est extrêmement encadré et rigoureusement ÉGAL pour toutes les personnes appartenant au même échelon de la même catégorie. La question de l'égalité salariale est même intrinsèque à la fonction publique (mais personne ne le souligne jamais lorsqu'un papier sort sur les inégalités de revenus). Étant financés par le trésor public, les salaires, contrairement à l'opacité qui règne dans certains milieux professionnels, sont transparents (c'est à dire consultables par tout le monde) grâce à ce que l'on appelle des grilles indiciaires ('l’indice est marqué sur le bulletin de paye et évolue en fonction de ton ancienneté et si tu passes des concours, bien sûr, ou "examens réservés" pour de l'avancement). D'autre part, quand tu as eu ton premier concours d'entrée (car tu peux en passer d'autres en interne ensuite, cf. infra), tu es de facto à temps plein. Si jamais des fonctionnaires sont à temps partiel, c'est sur leur demande, et cela ne peut sa faire dès la première année (ce qui te garanti un revenu complet). En effet, les postes à pourvoir pour les lauréats de concours fraîchement admis sont à temps plein

Nota bene : je ne suis pas moi-même titulaire mais contractuelle, mais la transparence des salaires vaut aussi pour moi comme je suis sur le même indice que mes collègues - hommes comme femmes.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!