Women in Film France, un appel à tous les cinéastes de l’Hexagone !

Par  |  | Aucun Commentaire

Vous aimez le cinéma et travaillez dans ce secteur ? Vous voulez promouvoir les femmes dans ce milieu ? Lucile vous parle de l'organisation Women in Film France !

Women in Film France, un appel à tous les cinéastes de l’Hexagone !
Edit : l’appellation officielle de Women in Film France est désormais « Women in Film France — la Fédération des Femmes du Cinéma, de la Télévision et des nouveaux médias » !

Women in Film France, autrement appelée WIF France, est une organisation qui vise à promouvoir les femmes des industries du cinéma, de la télévision et des nouveaux médias.

Lucile, une madmoiZelle membre de l’association, vous présente en quelques mots les missions et l’origine de WIF France pour prouver que oui, il y a des femmes dans le cinéma, à tous les niveaux.

Les Women in Film, des organisations conjuguées à l’international

Le réseau Women in Film a traversé les frontières du monde entier, depuis son berceau de création à Los Angeles jusqu’à la France. J’ai eu la chance de partir à New York pendant seize mois pour étudier le cinéma outre-Atlantique.

C’est là que j’ai découvert New York Women in Film & Television, la branche de l’organisation pour la côte Est des États-Unis.

Je postule pour devenir stagiaire en montage chez NYWIFT et, quelques semaines plus tard, j’entre enfin au cœur de l’action. Entre deux restaurations de vidéos d’archive, je participe à la mise en place de très nombreux événements qui ont pour vocation de réunir et de former les femmes cinéastes de tous les horizons.

De la conférence pour apprendre à exporter son film à l’étranger, aux sessions d’écriture de scénario en groupe, en passant par des soirées networking autour d’un cocktail exotique, tout est fait pour permettre à ces femmes (et ces hommes !) d’apprivoiser l’industrie du cinéma et de la télévision.

À lire aussi : Women in Motion, un événement pour les femmes du cinéma à Cannes

Pourquoi a-t-on besoin des Women in Film ?

Depuis quelque temps, les infographies et autres articles de presse qui mettent en lumière les inégalités hommes/femmes à Hollywood se multiplient. Et ces disparités ne datent pas d’aujourd’hui…

En 1939, pour Autant en emporte le vent, Vivien Leigh a été payée 25 000 $ pour ses 125 jours de tournage dans le rôle de Scarlett O’Hara, alors que sa co-star masculine Clark Gable reçut 120 000 $ pour ses 71 jours de tournage dans celui de Rhett Butler.

Aujourd’hui, ce sont des personnalités comme Jennifer Lawrence, Amy Adams et plein d’autres actrices qui montent au créneau pour parler de cette véritable différence.

À lire aussi : Les inégalités des sexes à Hollywood en une infographie

scarlett-ohara

Frankly my dear, I don’t give a damn…

Alors, bien-sûr, les choses tendent à évoluer. Mais malgré leur combat pour l’égalité, ô combien bénéfique, ceux et celles qui ne s’appellent pas (encore) Jennifer Lawrence ou Juliette Binoche peuvent difficilement se dresser contre le sexisme persistant de ce petit monde très fermé, en témoigne ce Tumblr saisissant.

Le réseau Women in Film devient alors une lucarne d’espoir pour tou•tes ceux et celles qui veulent fabriquer des films, et s’engager dans cette lutte de tous les jours.

Et Women in Film France, dans tout ça ?

Women in Film France est née en 2011. Elle calque ses objectifs sur ceux de ses consœurs du monde entier pour défendre, informer, réunir et supporter celles et ceux qui font le cinéma français.

La création de divers ateliers et conférences bat son plein chez Women in Film France, et nous vous invitons à venir nous rencontrer lors de nos soirées de meet-up dont les dates sont précisées sur notre page Facebook.

L’organisation était par exemple de la partie lors du W(e)Talk Event, l’événement inspirant et positif dédié à l’empouvoirement au féminin pluriel. La présidente de l’association, Cynthia-Laure Etom, y était ambassadrice aux côtés de Clémence Bodoc ! C’était le 21 mai 2016 à la Bellevilloise.

En juin dernier, Women in Film France était aussi présente lors d’une conférence sur le digital avec Storycode Paris.

women-in-film-association

Notre présidente y a notamment parlé de de la place des femmes dans le domaine du digital et des chiffres de l’étude 2015 qui répertorie l’ensemble des films sortis en France cette année-là et (co)réalisés par des femmes.

Pour ne rien rater de nos événements, je vous incite à venir visiter notre site Internet et notre page Facebook pour suivre toutes nos actualités !

Cinéastes de tous les horizons, nous vous attendons !

À lire aussi : Les premières femmes qui… — Spécial cinéma


Aki

Aki était un panda dans une vie antérieure. Elle a découvert les séries et les films un peu tard mais s'est bien rattrapée depuis et œuvre désormais chez madmoiZelle dans ces rubriques. Fana de comédies musicales et de Joss Whedon, elle partage aussi la passion globale de la rédac pour la nourriture.

Tous ses articles

Aucun commentaire

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!