Hauskaa Vappua : joyeuse « nuit de Walpurgis » ! – Carte postale de Finlande

Vappu, c'est une fête finlandaise qui célèbre le printemps dans la joie, la bonne humeur et un peu d'ébriété. Si vous avez l'occasion d'y aller, c'est à ne pas manquer !

Hauskaa Vappua : joyeuse « nuit de Walpurgis » ! – Carte postale de Finlande

La fête de Vappu est l’une des célébrations les plus importantes de Finlande qui voit une métamorphose spectaculaire : la population finlandaise, d’habitude exemplaire, se tranforme l’instant d’une journée en une furieuse et sympathique bande de fêtards. Sur fond de fête chrétienne à laquelle on a ajouté sans complexe des traditions païennes, allons célébrer le printemps !

Le printemps est généralement perçu comme un soulagement en France, alors vous pouvez sans problème vous imaginer qu’en Finlande, après des mois de paysages enneigés, l’arrivée du beau temps ne soit pas loin de provoquer une hystérie collective ! Les premiers flocons tombent en octobre, le sol se couvre de blanc de manière durable courant novembre et la fonte ne se produit qu’en avril. Vappu, célébré dans la journée et la nuit du 30 avril, arrive donc après une période difficile, la transition entre l’hiver et le début de la belle saison étant particulièrement pénible : trottoirs très glissants recouverts de flaques de neige gris-marron-moche, risque de se prendre un bloc de glace en pleine poire en passant sous un toit… Alors après des mois de morosité ce soir ça va être la fête !

Sainte Walburge chez les païens

À la base, le Vappu est une fête des plus sulfureuses. Très couramment célébrée par les populations d’Europe Centrale et d’Europe du Nord dès le Moyen Âge, elle tombe six mois après Halloween/Samain et là où cette dernière marquait le passage vers la saison « sombre », Vappu célèbre le retour de la saison fertile. Des rituels étaient pratiqués à base de chants, danses et feux afin de chasser les mauvais esprits et de faire abonder le grain. Forcément lorsque ces contrées furent évangélisées cette fête ne fut guère appréciée par les autorités religieuses en vigueur et elle ne tarda pas à être assimilée au sabbat et donc formellement interdite, ce qui n’arrêta pas vraiment les populations qui continuèrent leurs petites cérémonies.

Quant à la Sainte portant le doux prénom de Walburge, elle était une missionnaire saxonne du VIIIème siècle ayant des liens de parenté avec Saint Boniface (qui se fit massacrer par des païens) et descendant d’une branche royale du Kent. Non contente d’être considérée comme une des premières écrivaines anglaise, elle était également bien badass puisque de ses reliques s’écoulait une huile qui avait des propriétés curatives.

Quel est le rapport entre une sainte catholique et des cérmonies folkloriques ? Rien, si ce n’est la date de canonisation de Walburge, le 1er mai. Elle ne tarda pas d’ailleurs a être assimilée a une ancienne divinité du grain représentée par des petites poupées faites à partir d’épis et c’est ainsi que deux traditions religieuses s’associèrent joyeusement.

Vappu de nos jours

Contrairement à beaucoup de pays occidentaux, en Finlande cette célébration du premier mai n’a pas grand chose à voir avec le travail. Même s’il y a quelques discours politiques (et religieux), Vappu est avant tout la fête de la jeunesse et des étudiants et on voit les têtes se couvrir des casquettes blanches obtenues en fin de lycée. La tradition veut qu’une statue de femme nue nommée Havis Amanda (et surnommée au début du siècle dernier par certaines femmes la « putain française commune » de par son caractère scandaleux…cocorico ?) soit nettoyée et coiffée de ce fameux couvre-chef.

On y consomme des quantités astronomiques d’alcool, notamment du sima, une boisson épicée et très sucrée s’apparentant vaguement à de l’hydromel, et on y mange des munkki, des beignets natures enrobés de sucre.

Les parcs se retrouvent littéralement envahis par des jeunes gens qui mangent et boivent à même le sol. Ils sont parfois déguisés et certains lâchent des ballons très colorés. L’ambiance est vraiment très amicale et joyeuse et tranche singulièrement avec l’extrême réserve habituelle des Finlandais-es. Pendant cette journée le pays entier se laisse aller et ne pense qu’à une chose : s’amuser.

Que penses-tu de ces fêtes traditionnelles ? Y a-t-il des célébrations étrangères que tu aimerais « importer » en France ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 15 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Green-0uille
    Green-0uille, Le 2 mai 2013 à 17h09

    Hyvaa Vappu, à Lappeenranta cette fête dure 2 semaines. Autant vous dire qu'ici l'arrivée du printemps on la fête comme il se doit :)

Lire l'intégralité des 15 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)