True Grit, des frères Coen

« To have true grit », ça veut dire avoir du cran, du vrai. Pour moi, ça se traduit par un culot monstre et une aptitude quasi-inexistante à sentir le danger. Ou alors c’est du courage, une détermination à toute épreuve. Dans les deux cas, faut pas manquer de sang-froid. Ça tombe bien parce que Mattie, elle […]

True Grit, des frères Coen

« To have true grit », ça veut dire avoir du cran, du vrai. Pour moi, ça se traduit par un culot monstre et une aptitude quasi-inexistante à sentir le danger. Ou alors c’est du courage, une détermination à toute épreuve. Dans les deux cas, faut pas manquer de sang-froid. Ça tombe bien parce que Mattie, elle en a à revendre. Du sang-froid, du courage, du cran, du culot, du caractère, de la gouaille, du bagou, tout ce que tu veux. Elle paie pas de mine. Avec sa robe de petite fille, ses tresses de petite fille et son chapeau de cow-boy trop grand on dirait Heidi au Far West, n’empêche qu’en trente secondes elle est capable de te faire vendre ta mère pour pas grand-chose. Et en plus t’auras l’impression que c’est une bonne affaire.

true gridCe que je veux dire, c’est que quand elle a une idée, elle lâche rien. Même si elle a 14 ans, même si elle est toute seule dans une Amérique ravagée par la guerre de Sécession. Du coup, quand elle se met en tête d’engager un Marshall borgne, sans vergogne et un chouilla aviné pour retrouver le meurtrier de son père, tu sais que ce n’est qu’une question de minutes avant qu’il accepte.

Et là tu te retrouves on the road again avec un duo atypique formé d’une gamine vengeresse, insolente, assoiffée de justice et d’un vieux briscard détendu de la gâchette, assoiffé tout court et pas très stable sur ses guiboles. Un duo qui devient un trio, même, lorsqu’un Texas Ranger ramène sa moustache dans le coin.

Chargement du lecteur...

Les frères Coen n’offrent rien de nouveau. C’est le remake d’un film avec John Wayne sorti en 1969. Un western, qui plus est, pas vraiment dans l’air du temps. Du coup, je ne dirai qu’une chose : choppe ton colt, fillette, enfourche ton poney et galope jusqu’à la première salle de ciné. Ce film est une tuerie. Les paysages sont magnifiques, la B.O. est parfaite, les personnages sont attachants, bouleversants, drôles, énervants. Les acteurs sont justes. Hailee Steinfeld, qui joue Mattie, est époustouflante. Du haut de ses 14 ans elle porte le film, sans fausses notes, sans grimaces inutiles, sans écarquillements d’yeux chroniques. Je suis prête à parier mon cheval qu’on la reverra dans pas longtemps et que ce sera pas dans High School Musical 5. Quant à Jeff Bridges, il réalise une prestation autrement plus intéressante que dans TRON, tantôt comique, tantôt émouvante. Matt Damon reste fidèle à lui-même, discret, simple, vrai.

En résumé, True Grit, c’est un film à voir, si possible en V.O. pour profiter de l’accent « pittoresque » du Marshall Cogburn.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Malone.
    Malone., Le 27 février 2011 à 12h43

    Vu que j'adore les Western, il va bien falloir que j'aille le voir. Oh oui.
    Reste juste à savoir quand.

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)