The Trick to Life (The Hoosiers)

Ca y est, c’est certain, les Hoosiers feront parler d’eux en 2008. Reste à savoir si l’écho se prolongera longtemps… En effet, le phénomène est courant : trois anglais à slims et aux cheveux en pagaille, qui jouent de la guitare sans prétention mais avec un sourire ravageur. En 2007, on avait eu les Fratellis, […]

The Trick to Life (The Hoosiers)

Ca y est, c’est certain, les Hoosiers feront parler d’eux en 2008. Reste à savoir si l’écho se prolongera longtemps… En effet, le phénomène est courant : trois anglais à slims et aux cheveux en pagaille, qui jouent de la guitare sans prétention mais avec un sourire ravageur. En 2007, on avait eu les Fratellis, et maintenant qu’est ce qu’il en reste ? De vagues regards attendris jetés sur leur CD qu’on aura tant aimé.

Vous avez dit « Pop bizarre ? » …

Les Hoosiers, c’est un peu du Keane joyeux, une sorte de positivisme musical, de la « pop bizarre » comme le dit le groupe lui même. « Pop bizarre » ? En entendant Worried about Ray, matraqué à la radio, ce n’est pas ce qu’on pourrait penser. C’est sympa, mais sans plus, hein. J’ai eu cependant un coup de foudre pour le slim rouge d’Irwin, le chanteur, et j’ai acheté l’album sur un coup de tête.

Et bien croyez moi les amis, c’est bien de la « pop bizarre ». Dès la première écoute, tu ne peux que rester le sourire aux lèvres. Surprenant. Le CD est furieusement attachant et délicieusement homogène malgré ce que certains pensent.

Dans The Trick to Life, il y a définitivement deux catégories de chansons. Les folles : Goodbye Mr. A, aux accents de super héros déjantés, Worried about Ray, Killer, dans laquelle Irwin te prévient qu’un tueur arrive chez toi, Cops and Robbers, où il est là aussi question de criminels mais de façon beaucoup plus fun (le clip est génial), et The Trick to Life, LA meilleure piste de l’album selon moi, une perle qui ferait presque oublier qu’on vit dans un monde si cruuuuel.

Une chanson douce, que me chantait… The Hoosiers

La pop bizarre, il en faut aussi pour les lovers, l’album compte donc ses chansons plus douces. A retenir, Run Rabbit Run, plainte désespérée pour un lapin qui doit s’enfuir, Clinging up for Life, magnifique, dans laquelle la voix d’Irwin flirte avec celle de Jeff Buckley sur Hallelujah (osons la comparaison) et Money to be made, qui contient une piste cachée qui fout des frissons, comme le happy ending d’un film tragi-comique.

Mes chers Hoosiers, j’ai envie d’applaudir, je crois que je vous aime.

The Hoosiers « Worried About Ray »
Trois minutes passées en compagnie des sympathiques Hoosiers avec leur single Worried About Ray, que tu as sans aucun doute entendu à la radio ces dernières semaines.
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Cherrypop
    Cherrypop, Le 2 juin 2008 à 13h05

    Mademoiselle Laurette
    Ils devaient faire la première partie de Mika au parc des princes en juillet aux cotés de Dionysos et Yelle mais sont remplacés par Panic at the disco.
    oui j'ai vu sa ... sa ne me dérange pas trop vu que j'adule panic at the disco mais bon ... c'est dommage quand même !!

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)