The Expendables : Belles gueules et gros bras pour film couillu

C’est avec joie, bonheur et petits crépitements dans la région équatoriale de mon être que je vous annonce la sortie prochaine du film le plus testostéroné de l’année (merci d’homologuer ce terme rapidement). Vous allez vite comprendre.

The Expendables : Belles gueules et gros bras pour film couillu

EDIT du 3 août 2010 :

Pour booster un peu la promo du film, qui sortira dans deux semaines en France, ils ont fait un petit truc rigolo sur la page YouTube de The Expendables. Stallone se retrouve au coeur d’une interview explosive et mon petit coeur frétille de joie et de hâte, vivement le 18 août !

Et en bonus, un extrait du film avec Jason Statham aka l’homme de ma vie, dans une scène à mourir de rire, ne serait-ce que pour le dialogue de début.

Chargement du lecteur...

Le 7 juillet 2010 :

D’abord, le film est réalisé par Sylvester Stallone. Premier indice en rouge et en gras. L’histoire : un groupe de mercenaires est envoyé en Amérique du Sud par la CIA pour aller mettre une branlée à un vilain dictateur qui oppresse son peuple depuis plus de vingt ans. Sylvester Stallone tient le premier rôle, celui de Barney Ross, qui n’est pas super enchanté à l’idée de travailler pour la CIA en allant jouer les justiciers mais lorsqu’il apprend quelles atrocités sont commises sur les enfants du pays, il se fâche tout rouge et accepte la mission.

Jusque là, rien de bien nouveau non plus. Mais pour que vous compreniez bien mon excitation je me vois forcée de vous faire une liste des têtes d’affiche, parce que je n’ai jamais rien vu d’aussi beau. Aux côtés de Stallone, on retrouvera entre autres : Jason Statham, Jet Li, Dolph Lundgren (Ivan Drago dans Rocky IV), Bruce Willis, Mickey Rourke… et même… Arnold Schwarzenegger. Et j’ai bien dit « entre autres », vous risquez de reconnaître pas mal de gueules si vous aimez un peu les films d’action qui explosent de partout. Par contre je vous préviens tout de suite, j’ai posé une option sur Jason Statham.

Le mieux, c’est encore de regarder la bande-annonce :

Chargement du lecteur...

Donc on résume : beaucoup de bruit, beaucoup de balles, beaucoup d’explosions, beaucoup de mâles musclés – et le tout sortira le 18 Août. Si on se lance dans l’analyse du casting, on peut voir ce film comme une cérémonie : Stallone, Willis et les autres vieux adoubent la nouvelle génération et passent ainsi le flambeau à Statham, Li et leurs copains. Il y aura donc un avant et un après The Expendables, bien que les jeunes aient déjà fait leurs preuves, rien n’est officiel tant que les piliers du genre n’ont pas donné leur bénédiction.

J’avoue personnellement avoir un faible pour les films d’action, et je sais que je ne suis pas la seule sur Madmoizelle (fans de Die Hard, je vous ai repérées), mais même celles qui n’en sont pas particulièrement friandes trouverons, j’en suis sûre, une bonne raison d’aller le voir. Rien que pour voir tous ces symboles du genre réunis dans un même film. Après tout, Stallone est quand même celui qui a réussi à remettre Schwarzenegger à sa place : au casting d’un film d’action de base.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Muscat
    Muscat, Le 6 août 2010 à 13h19

    Ça y est, je l'ai vu.
    Hier soir, j'étais à l'avant-première. J'ai fait du charme au vigile pour qu'il me laisse rentrer dans la file de ceux qui avaient fait la queue depuis 9h et des journalistes, ça a marché.
    Résultat: Stallone m'a pris la main et ça je m'en remettrais jamais. Statham, aussi mais je m'en remettrais. Et il m'a signé un autographe.

    Ce film est sans concession, complètement décomplexé, il y a des explosions énormes, de la décapitation et de l'explosage de crâne en règle. Le scénario est minime et on s'en fout. Du grand film d'action.
    Et voir la Sainte Trinité du film d'action réunie dans une église, Schwarzy, Stallone et Willis...ben, j'en aurais presque mouillé ma culotte.

    Et Stallone m'a pris la main... <3

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)