Et si on avait une Présidente traitée comme le sont les femmes à Hollywood ?

Par  |  | 1 Commentaire

Quand on imagine une femme au pouvoir, on pense à Marine Le Pen... Swann Périssé nous propose des alternatives bien plus divertissantes

Et si on avait une Présidente traitée comme le sont les femmes à Hollywood ?

À quelques heures seulement du premier tour de l’élection présidentielle 2017, je ne suis pas sereine. Confidence pour confidence, j’ai extrêmement peur de voir Marine Le Pen, pire candidate pour les droits des femmes, se qualifier pour le deuxième tour.

J’ai peur de voir la candidate du Front National opposée à François Fillon, pas vraiment un lot de consolation rassurant. En effet, le représentant du parti Les Républicains est très proche de Sens Commun, l’émanation politique de La Manif Pour Tous… 

Et comme Marine Le Pen et François Fillon ont tous deux annoncé vouloir abroger le délit d’entrave numérique à l’IVG s’ils étaient élus, vraiment, je suis moyennement enthousiaste à l’idée d’une telle affiche.

À lire aussi : Les « Femmes avec Marine », ou l’arnaque féministe de Le Pen

Même si je sais que rien n’est joué, que c’est à nous, citoyen•nes, d’aller aux urnes pour décider du deuxième tour de cette élection, ça ne m’empêche pas d’être un peu paumée et surtout un peu flippée.

Mais ça, c’était avant que Swann Périssé ne m’arrache un éclat de rire, en imaginant une femme au pouvoir… à partir de la manière dont on représente généralement les femmes et leur corps dans la pub, dans la fiction, etc.

Quand on imagine une femme au pouvoir, par Swann Périssé

Swann Périssé avait déjà réussi à me faire rire lorsqu’elle avait parodié une journaliste interrogeant les candidat•es à l’élection présidentielle sur la question des droits des femmes.

Avec cette nouvelle vidéo, l’auteure-comédienne pointe le ridicule des représentations sexistes stéréotypées. On réalise alors à quel point la nudité est sur-utilisée pour vendre toutes sortes de produits, des montres aux sacs à mains (quel est le rapport ? Je ne sais pas).

Mais elle égratigne aussi les clichés éculés du cinéma hollywoodien, notamment celui de l’héroïne badass nécessairement sexy (comme s’il fallait faire un 34 et demi pour défoncer des méchants).

Finalement, je suis pas super-pressée de voir une femme devenir présidente de la République (je préfère attendre que ce soit pas Marine Le Pen, hein, si j’ai le choix. Jette-moi la pierre si tu veux). Mais je me suis bien marrée à imaginer Elsa à l’Elysée…

À lire aussi : Swann Périssé fête ses 50 000 abonnés et la YouTube money !

7 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Clemence Bodoc

Anciennement Marie.Charlotte, Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (1) Facebook ()
  • Lounala
    Lounala, Le 21 avril 2017 à 19h12

    "Si tu as pas un soulier de verre (vaire ?) à 20 ans c'est que tu as raté ta vie ! " haha pas mal celle là c'est tout à fait ça^^

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!