Les stars des années 2000, que sont-elles devenues ? #2

Juliette a de nouveau enquêté afin de savoir ce que sont devenues certaines des stars des années 2000, qui avaient (presque) disparu. Venez donc prendre des nouvelles de WhatFor et de Jena Lee !

Les stars des années 2000, que sont-elles devenues ? #2

Il y a des moments dans la vie où il faut poser les vraies questions. Si la plus importante reste tout de même « Tu finis pas tes frites ? », il y en a d’autres qui méritent elles aussi leur petit lot d’attention.

Avec le retour récent de Tragédie, c’est le moment de se demander une seconde fois ce que deviennent les stars de la chanson des années 2000, qui ont cartonné dans les charts et les magazine people pendant plusieurs mois, voire années… avant de disparaître de la circulation.

À lire aussi : Tragédie est de retour avec « Oui ou Non »

Alors, depuis le dernier papier où l’on prenait des nouvelles de nos célébrités préférées des années 2000, de nouveaux questionnements ont dû vous venir à l’esprit. Les WhatFor ont-ils ouvert un camping naturiste à Gif-sur-Yvette ? Leslie et Amine sont-ils mariés depuis Sobri ? Jena Lee a-t-elle enfin rencontré son US Boy, son rêve de french girl ?

Des réponses à ces questions très importantes et bien plus (enfin peut-être pas tant que ça, je sais pas trop encore) arrivent dans la suite de cet article.

Les WhatFor, a.k.a les Quadricolor

Rappelez-vous : en 2002, Bruno Vandelli était tout excité à l’idée d’avoir trouvé un nom au nouveau groupe formé grâce à l’émission Popstar 2, diffusée sur M6 en 2002.

Le chorégraphe se montrait effectivement très enthousiaste d’annoncer à Valéry Zeitoun (le producteur du programme) qu’il voulait appeler le quatuor de chanteurs en baggys délavés et débardeurs blancs les « Quadricolor », en l’honneur des… quatre couleurs primaires.

La réaction de Zeitoun reste inégalable.

Au delà de la drôlerie de la confusion chromatique de ce cher Bruno (parce qu’il n’y a que trois couleurs primaires : le cyan, le magenta et le jaune), nous assistions à la naissance d’un des groupes dont la durée de vie sera aussi courte qu’intense.

Car, une fois sorti de l’émission le quatuor formé par Monia, Cyril, Nicolas et Erika (qui portera finalement le nom de WhatFor) aura une durée de vie assez limitée dans le monde de la chanson française, et surtout dans le top 50.

Si leur premier titre, Plus Haut, est un succès et reste classé, le soufflé va vite retomber : le second single, L’amour n’a pas de loi, sera un véritable flop et désintéressera définitivement le public du groupe, lequel devra annuler ses concerts… Et se séparera en juin 2003, soit 6 mois après s’être formé. Aïe.

Je ne ferai pas de parallèle entre le nom de leur single et leur courte carrière : ce serait tirer sur l’ambulance.

Mais que sont donc devenus les quatre membres, après leur célébrité-éclair ?

Si on a revu Monia s’engueuler avec pas mal de monde dans Les Anges de la Téléréalité en 2011, on n’a plus tellement de nouvelles d’elle depuis. 

Cyril (le blond de la bande) et Erika ont essayé, en 2004, alors qu’ils étaient encore en couple, de percer dans le monde de la musique en formant un duo appelé Everton… sans succès. Désormais séparés, ils continuent, chacun de leur côté, à mener une carrière dans la musique.

Erika fait partie d’un groupe électro qui a lui aussi du mal à percer, et Cyril travaille maintenant dans l’ombre, mais rencontre beaucoup plus de réussite au niveau professionnel : il a été chargé de la direction musicale de la tournée du Soldat Rose en 2011, et conseille aussi le chanteur Grégoire.

Nicolas, le dernier membre du groupe, a quant à lui décidé de retourner à ses premières amours : le théâtre et les comédies musicales. Il a notamment joué dans une pièce appelée Grossesse Nerveuse avec Anémone. Et pour l’anecdote, sachez que Nicolas est le cousin germain de Thomas Vitiello, qui a participé à Secret Story 4 en ayant pour secret « Je suis né hermaphrodite ».

Leslie, qui est et qui restera

Restons dans les années 2000 pour se rappeler de notre première rencontre avec Leslie, cette jeune fille fraîche et pétillante, dont je voulais être la meilleure amie pendant nos années collège. En 2001, donc, nous la découvrions dans l’émission Graine de Star, où elle se fait remarquer alors qu’elle a seulement 17 ans.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la jeune femme va rencontrer un franc succès, de ses premiers singles Je suis et je resterai et Le bon choix jusqu’à son album L’amour en vol sorti en 2006, qui soulèvera un peu moins les foules que les deux premiers. En gros c’était bien mais pas top.

Au-delà de sa carrière solo, on connaît surtout Leslie pour ses featurings avec d’autres artistes de la génération Raï’n’B Fever comme le groupe Magic System ou le chanteur Amine.

Si la jeune femme a sorti deux autres albums, respectivement en 2010 et en 2013, qui se sont fait discrets dans les charts, elle est aussi un peu revenue sur le devant de la scène en participant en 2012 à Génération Goldman, où elle a chanté avec le groupe Ivyrise une reprise de Je te donne.

Leslie, qui a fêté en début d’année ses 30 ans, ne se concentre pas trop sur sa carrière en ce moment, car elle a récemment accouché de son premier enfant, un petit garçon, qu’elle a eu avec Djamel Fezari alias DJ Kore, avec lequel elle est en couple depuis 10 ans.

Amine, le prince de la Raï’n’B Fever

On ne peut pas parler de Leslie sans mentionner le chanteur Amine, l’autre interprète d’un des titres les plus connus de cette décennie, Sobri.

L’artiste, qui a d’ailleurs impulsé le Raï’n’B Fever avec le duo de DJs Kore & Scalp, a connu lui aussi un grand succès pendant les années 2000, surtout pendant les grandes heures de ce mouvement musical ! Avec des titres comme J’voulais et Sobri (dont on parlait un peu plus haut), Amine est aussi connu pour ses interventions sur les oeuvres d’autres chanteurs du mouvement, comme sur Gomez et Dubois et Just married, deux chansons sur lesquelles il entonnait les refrains.

Depuis 2006 et le flop de Sobri 2 (qui a dit « tu m’étonnes » ?), Amine (qui est, de base, diplômé de dessin d’animation) (le savions-tu) a tenté un retour timide dans les charts en mai 2015 avec la chanson Señorita, qui ne l’a malheureusement pas propulsé au rang de superstar.

Ce qui est joli dans cette histoire, c’est que depuis leur collaboration, Leslie et Amine restent très amis, et se voient apparemment souvent, comme le chanteur l’a déclaré au magazine Charts In France !

Koxie, qui dénonçait le harcèlement de rue avant l’heure

Avançons un peu dans le temps pour se donner rendez-vous en 2007, année à laquelle nous découvrions Koxie, une chanteuse de 28 ans, qui s’est fait connaître avec le titre Garçon.

Dans cette chanson au style musical plus que discutable, la jeune femme nous faisait part d’un problème qui prenait de plus en plus d’ampleur à l’époque, avant d’exploser de nos jours : le harcèlement de rue. Et si la composition comme les paroles n’étaient franchement pas terribles, on ne peut pas dire que cela partait d’une mauvaise intention, puisqu’elle y dénonçait les paroles plus que malveillantes et humiliantes de certains hommes que l’on peut rencontrer dans la vie de tous les jours, quand on leur fait l’affront d’être une femme !

Après ce succès très bref, Koxie a sorti un second single, Ma meilleure amie, qui a n’a pas franchement marché et ne s’est pas hissée en haut du Top 50 en 2008.

Depuis, celle qui s’appelle en réalité Laure Cohen a laissé son micro de chanteuse au vestiaire pour poursuivre sa carrière sur Virgin Radio, station sur laquelle elle co-anime (avec Camille Combal) le programme du matin, Virgin Tonic, depuis 2014.

Jena Lee, qui rêve de son US Boy

Pour finir ce revival spécial années 2000 qui se présente de façon chronologique (c’est bien fait, dites), on va se déplacer encore un peu plus loin, direction 2009, pour se rappeler de notre première rencontre avec Jena Lee.

La jeune femme de 22 ans débarque sur la scène musicale française avec un nouveau genre de musique dont elle est l’instigatrice : le emo-r’n’b. Oui, oui. Son premier titre, J’aimerais tellement, s’impose en tête des classements de ventes de singles en France pendant 11 semaines, ce qui n’est pas rien, ma bonne dame.

La chanteuse devient très populaire auprès des collégien•ne•s et des aficionados du style emo, et sortira deux albums. Plusieurs autres de ses chansons connaîtront elles aussi du succès, comme U.S Boy  et Du style ; elle a même fait un featuring avec le rappeur Orelsan sur le titre Je rêve en enfer !

Mais depuis 2011, la jeune femme se fait discrète dans le monde de la musique. Elle a, en effet, voulu faire une pause après la réussite (très) mitigée de son deuxième album, et s’est détachée d’Universal, sa maison de disque à l’époque, afin de lancer son propre label, Dirty J.

Pour l’instant, Jena Lee n’a pas encore réussi à mener à bien son projet, ni à sortir l’album sur lequel elle a travaillé avec Gia Martinelli — une de ses amies, elle aussi dans la musique. Elle continue néanmoins sa carrière de chanteuse, en écrivant des textes pour d’autres artistes.

Elle a aussi interprété le générique de la série Sous le Soleil de Saint-Tropez. On a tous besoin de manger, vous savez.

Et toi, de quelle star des années 2000 tu aimerai avoir des nouvelles ?

À lire aussi : Les Elles 2 (les L5 sauf qu’à deux) reprennent « Chandelier » de Sia

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Olaflor
    Olaflor, Le 11 septembre 2015 à 12h59

    Ahhhhh mais j'aimais trop le duo Leslie Amine!!! Je l'écoutais avec ma meilleure amie de l'époque!!! haaaaaannn !!!!

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)