Squeezie réagit avec humour au mépris d’Ardisson

Par  |  | 127 Commentaires

Squeezie a fait l'objet d'une interview assez méprisante de la part de Thierry Ardisson. Il y a réagi avec humour, tandis que l'animateur a choisi une réponse moins élégante...

Squeezie réagit avec humour au mépris d’Ardisson

Mise à jour du 20 novembre 2017

Il y a une semaine, Squeezie était l’invité de Salut les Terriens, l’émission présentée par Thierry Ardisson, et c’était le festival du mépris, du « vieuxconnisme » et de la condescendance (lire ci-dessous).

Quelques jours plus tôt, le youtubeur a profité d’une nouvelle vidéo pour réagir avec humour aux propos d’Ardisson… qui s’est, lui, drapé dans la cape magique du « second degré ».

Squeezie tacle (gentiment) Ardisson dans son Freestyle de l’Autodérision

Squeezie a sorti un morceau musical, le Freestyle de l’Autodérision, dans lequel il s’approprie avec humour des idées reçues à son égard : qu’il ne plaît qu’aux enfants, il a tout pompé sur Cyprien…

Quand soudain, que vois-je, dans la première minute de la vidéo ?

Mais oui, Squeezie s’est bien revêtu du visage de Thierry Ardisson pour parler de cette étiquette de « star des ados » que les médias lui collent malgré lui sur le dos !

Une réaction pas méchante, une petite pique qui rebondit sur l’actualité, c’est plutôt bien joué. Côté Ardisson, bon…

Thierry Ardisson revient sur la polémique autour de Squeezie

Thierry Ardisson a réagi à la polémique autour de son interview de Squeezie dans une séquence de Salut les Terriens qui a été coupée au montage, mais mise en ligne par Jeremstar, comme l’explique L’Express.

Sa réaction, la voici :

L’animateur déplore que « personne n’a compris le deuxième degré », explique qu’il plaisantait sur le fait que lui-même appartient à la caste des « vieux » et qu’il ne comprend pas qu’on puisse gagner sa vie en jouant aux jeux vidéo.

Et Thierry Ardisson de conclure qu’Antoine de Caunes avait été au cœur d’une polémique similaire et s’était finalement excusé…

En termes de torsion du doigt il se passe quoi ? Il faut consulter non ?

Charmant, mature, classe. Wow.

Bon, je vais pas me répéter, mais tu sais Thierry, c’est pas si bizarre de gagner sa vie en jouant aux jeux vidéo pour des gens qui regardent — pas plus chelou que de courir après un ballon sur un gazon pour des gens qui regardent…

Tu sais, le football ? Le truc qui a permis à Canal+ de faire plein de thunes et de t’en filer pas mal ? Voilà. Bah pareil mais avec une manette.

Bisou bisou.

Squeezie, Ardisson et le mépris, un bel exemple de « vieuxconnisme » aigu

 Le 14 novembre 2017

Mardi 14 novembre, je me lève, je te bouscule, tu ne te réveill… ah non merde.

Mardi 14 novembre, je me lève, je me brosse les dents, et je fais défiler ma timeline jusqu’à tomber sur ce tweet de la toujours pertinente Léa Bordier :

Je soupire. Ça attendra mon café. La dernière fois que j’ai regardé Salut les Terriens, Laurent Baffie y remontait la jupe de Nolwenn en scandant « Faut du cul, du cul ».

Ensuite, Thierry Ardisson avait comparé les plaintes au CSA, motivées par cette séquence, à la Collaboration avec les Nazis pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Mais allons-y, écoutez. Pour vous, lecteurs et lectrices, j’ai regardé Squeezie interviewé par Thierry Ardisson.

Squeezie dans Salut les Terriens, un monument de mépris

Squeezie était l’invité de la séquence T’es qui toi et venait faire la promotion de son livre Tourne la page, un recueil ludique comportant des mini-jeux, des quiz, etc.

À lire aussi : Pourquoi les youtubeurs écrivent-ils des livres ?

C’est parti pour 6 minutes de condescendance avec supplément mépris.

Ardisson cherche directement le clash en parlant des youtubeurs qui vont enterrer la télévision — ce à quoi Squeezie répond que non, pas du tout, les deux médias peuvent cohabiter.

Il rappelle que certaines pratiques issues de la télé se retrouvent d’ailleurs sur le Web, comme le rendez-vous « Nouvelle vidéo à telle heure sur ma chaîne » pas si éloigné d’une grille des programmes.

Quand arrive le sujet suivant : les fans d’un youtubeur sauraient… lire ?!

Mais vos fans vous pensez qu’ils vont acheter un livre de vous ? Un livre, pour vos fans, c’est un tapis de souris non ? […]

Et vous l’avez appelé Tourne la page… vous aviez peur que vos fans soient incapables de savoir comment ça fonctionne ?

Haha mdr trop original de parler de ces abrutis de jeunes vissés à leurs ordis qui ne savent pas lire.

Avec humilité, Squeezie admet, plus tard dans l’émission, que oui, il est un peu scotché à ses écrans et n’a pas développé de goût certain pour la lecture. C’est précisément la raison pour laquelle il sort un ouvrage ludique, qui lui plairait à lui.

Mais bon, c’est plus marrant de se moquer, hein.

À lire aussi : Vous ne lisez pas (ou pas « assez ») ? Aucune raison d’avoir honte !

Sujet suivant : quel génie, ce Squeezie, qui gagne sa vie en se filmant pendant qu’il joue aux jeux vidéo ! De la voix d’Ardisson dégouline un flot de sel, d’amertume, d’irrespect.

C’est devenu un métier, donc, en 2017, de regarder des jeux vidéo et de les commenter. Est-ce que manger des pizzas c’est devenu un métier ?

Je sais pas, Thierry, poser des questions de merde sans se renseigner c’est bien devenu un métier, donc tout arrive tu sais.

À lire aussi : Twitch, ce monde merveilleux à découvrir

Et Laurent Baffie, sans honte aucune, de déclarer :

On en a vu des branleurs dans l’émission mais celui-là il est magnifique !

Asséner ça alors qu’on est payé TRÈS CHER pour déblatérer des conneries en portant une perruque moisie de Karl Lagerfeld, ça dénote d’une absence totale de recul sur soi-même qui mériterait quasiment un examen médical.

Bon, vous connaissez le topo : YouTube c’est pour les débiles, regarder des gens jouer aux jeux vidéo c’est débile, Squeezie est une arnaque et ses fans sont cons, le classique.

À lire aussi : Squeezie s’engage contre le harcèlement, qu’il soit en ligne ou IRL

Je savoure quand même la réplique finale de Squeezie, très loin de se laisser démonter :

— Eh ben, la télé c’est peut-être ringard mais on a pas encore trouvé mieux pour donner envie aux gens de lire un livre, hein ?
— Si. Une vidéo YouTube.

Les youtubeurs VS la télé, un combat éreintant

En 2015, déjà, Miquette publiait sur madmoiZelle Les youtubeurs, le mépris des médias et le concept de « vrai métier », une mise au point rappelant que oui, être youtubeur, c’est bosser, en fait.

C’est souvent être auteur, comédien, cadreur, réalisateur, preneur de son, monteur, et tout ça sans une équipe derrière, en solo.

Le traitement navrant de la carrière de Natoo par l’équipe d’On est pas couchés, sur France 2, montrait il y a deux ans déjà cette fracture emplie de condescendance séparant les « anciens » professionnels du divertissement des « nouveaux ».

Miquette écrivait :

Pourrait-on arrêter de hiérarchiser les médias ? Internet n’est ni une mode, ni un lot de consolation, Internet est d’ores et déjà un média à part entière, quoi qu’en dise la bande à Ruquier.

En 2017, l’émission 66 minutes consacrait un reportage au salon Vidéo City Paris.

La voix-off abondait de mépris et de jugement envers EnjoyPhoenix, ce qui nous avait menées à publier En 2017, EnjoyPhœnix n’a toujours pas le droit d’être une businesswoman.

Et aujourd’hui, c’est Squeezie qui fait les frais de ce « vieuxconnisme » navrant, venant de cadors du divertissement qui semblent n’avoir que très peu de curiosité pour ce qui se passe sur l’Internet.

C’est plutôt étonnant quand on se souvient du Ardisson des années 80, plutôt du genre à ruer dans les brancards et à faire souffler un vent de modernité sur son milieu…

Dommage, les mecs, vu que le Web, c’est l’avenir. Mais bon, c’est pas grave : on le créera sans vous.

À lire aussi : « Comment ne pas devenir un vieux con ? » avec Navie et Sophie-Marie Larrouy

7 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu’elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (127) Facebook ()
  • Shay'n
    Shay'n, Le 21 novembre 2017 à 13h55

    Je pense qu'à ce niveau, Ardisson s'est cru intouchable parce que c'est un vieux de la vieille à la télévision.
    J'ai personnellement bien aimé la vidéo de Squeezie, qui répond avec intelligence et dérision aux propos soi-disant "humoristiques" de ce mec. (Je me doutais qu'il en sortirait une !)
    Ardisson s'est ridiculisé et il pourra prétendre autant qu'il veut que c'était simplement du second degré, personne ne le croira.
    Déjà revoit ce qu'est le second degré !
    Par contre le sarcasme et la condescendance à ce niveau-là, ce n'est plus du tout du second degré.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!