Robin Thicke et Pharrell Williams perdent leur procès pour plagiat contre Marvin Gaye

Robin Thicke et Pharrell Williams viennent de perdre un procès pour plagiat concernant Blurred Lines, face à la famille de Marvin Gaye.

Deux ans après son succès interplanétaire, Blurred Lines n’a pas fini de faire parler d’elle. Après les scandales autour des paroles et du clip bien sexistes comme il faut, Robin Thicke et Pharrell Williams viennent de perdre un procès pour plagiat !

Les deux auteurs avaient porté plainte en août 2013 contre la famille de Marvin Gaye, laquelle les accusait de copier le titre Got to Give it up, interprété en 1977 par le roi de la soul. Ils souhaitaient alors protéger leur intégrité musicale et leur composition face aux accusations de copie.

Mais leur plainte s’est retournée contre eux, puisque le tribunal de Los Angeles a reconnu le plagiat au bénéfice de la famille Gaye. Les jurés se sont portés avec attention sur les notes de la chanson de Marvin Gaye qui sont, il est vrai, très semblables à celles de Blurred Lines. Robin Thicke et Pharrell Williams s’en sont défendus au nom de l’héritage de la soul et des ressemblances récurrentes au sein de ce genre musical. Encore raté.

Les dommages vont s’élever pour les deux auteurs de Blurred Lines à plus de 7 millions de dollars, calculés en fonction des revenus issus du tube de l’été 2013 (estimés au total à 16,5 millions de dollars). La famille Gaye participe ainsi à la protection du patrimoine du chanteur, abattu par son père à l’âge de 44 ans, en 1984.

À lire aussi : « Blurred Lines » : on inverse les rôles

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • CelesteCrow
    CelesteCrow, Le 12 mars 2015 à 10h45

    La chanson est nulle, l'homme détestable. Pour autant, je trouve que l'accusation de plagiat n'est pas si fondée que cela. Oui, il existe des similarités. C'est vrai, c'est carrément inspiré. Mais il n'y a pas de reprise directe du texte, ou même de " passages " de Marvin. On peut trouver des centaines de chansons, musiques, très très proches entre elles. Pour autant, on ne dit pas que se sont des plagiats. Et au vu du comportement de la famille du dit Marvin, je ne crois pas que l'accusation fut portée pour laver le " nom " du musicien, mais encore une fois, juste pour récupérer un bon pactole.

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)