Les tendances des Golden Globes 2013

Robes de cocktail, tenues de princesses et glamour à l'américaine, la cérémonie des Golden Globes c'est un peu un mini défilé de tenues qui font rêver mais que personne ne porte dans la vraie vie. Perrine vous décrypte les tendances repérées sur le tapis rouge hier soir.

Des filles en or
Quitte à marcher aux côtés des stars les plus riches talentueuses de la planète, autant miser sur la robe à dorures. Ben oui, il faut quand même rappeler que vous n’êtes pas n’importe qui non plus. En blanc ou en noir, ça sent le luxe à plein nez. Les amatrices du total look noir le préfèrent en détail subtil alors que les partisanes de la robe blanche en veulent plus. Michelle Dockery semble même avoir fait fondre quelques piécettes pour la réalisation de sa robe, ce qui visiblement, devient une pratique courante.

En dentelles
Quoi de plus chic, de plus raffiné et de plus féminin que la dentelle ? (à part Liza Monet peut-être). Vintage pour Francesca Eastwood et Helena Bonham Carter qui semble tout droit sortie de l’imagination de son réalisateur de mari (Tim Burton), très sage pour Amanda Peet et Tina Fey qui a animé la cérémonie comme jamais, la dentelle fait tourner les têtes avec les bombes latines Eva Longoria et Jennifer Lopez qui dévoilent leur corps de déesses (I’m your Venuuus).

L’élégance simple
La sobriété a également du bon. Julia Roberts, Adèle et Julianne Moore jouent la carte de l’élégance simple toutes de noir vêtues. Radieuses sans paillettes ni froufrous, il semblerait qu’elles aient suivi les conseils de Coco Chanel qui disait qu’une femme peu habillée est une femme bien habillée (dans le sens épuré du terme hein. Je ne suis pas sûre qu’elle aurait apprécié Zahia tant que ça).

Bleu lagon
Des envies d’eau claire et de sable fin peut-être ? Les vacances ont l’air de se faire désirer. Pas facile à porter pourtant ce bleu aquatique, au milieu de tout ce rouge. Pourtant, il a illuminé les peaux mates de Rosario Dawson et Olivia Munn ainsi que le minois de Jessica Chastain qui a prouvé que son teint clair s’accordait parfaitement aux couleurs du Pacifique.

Red Carpet
Des robes bustiers vermillon à foison et des drapés écarlates en veux tu en voilà ! Zooey Deschanel et Jennifer Lawrence (qui rafle absolument tous les prix) se la jouent princesses des coquelicots dans leurs robes bustiers volumineuses. Celle qui a du voir rouge c’est Marion Cotillard, snobée par les Oscars et grillée pour le Golden Globe de la meilleure actrice dramatique par Jessica Chastain.

Sirènes
LA robe de cérémonie par excellence, c’est celle-ci. Combinez la robe sirène à des talons de treize et vous obtenez une discipline olympique des plus complexes. Cette fameuse robe qui te moule le corps comme une saucisse de Morteau sous vide s’évase au niveau des mollet, ce qui te permet de faire des petits pas de pingouin tout à fait ridicules  raffinés. De couleur pastel ou satinée, il y avait de la sirène à la pelle cette année.

Virginales
La tendance « je suis belle et fragile, je sens bon et ma peau est si douce » a envahit le tapis de la cérémonie. Anne Hataway, très crédible dans son ensemble « plus épuré tu meurs » a l’air d’un piou-piou sensible. Par contre, Megan, le petit look Sainte Nitouche dans ta robe rose pâle bustier, j’y crois pas une seconde.

Broderies
S’il faut « briller » pour se faire remarquer, autant littéralement scintiller de mille feux, des poignets à la culotte. Pierres précieuses, broderies de perles et paillettes à gogo, tout est bon pour attirer la lumière et faire de l’ombre à sa copine. Catherine Zeta Jones, Isla Fisher et Kerry Washington ont toutes choisi une base nude (chair) histoire ne pas en faire trop. Et c’est pas plus mal, hein.

Big up