« Rainbow Days », un manga qui s’aventure dans le quotidien tout joyeux de quatre lycéens (+ concours !)

Découvrez l'univers de Rainbow Days avec ses personnages hauts en couleurs et tout choupinets, et tentez de remporter le deuxième tome de la série !

« Rainbow Days », un manga qui s’aventure dans le quotidien tout joyeux de quatre lycéens (+ concours !)

— Cet article a été écrit dans le cadre d’un partenariat avec Kazé Manga.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

La mangaka Minami Mizuno prend le contrepied des shojos habituels avec leurs potins de filles pour se concentrer sur le point de vue d’un groupe de quatre garçons, meilleurs amis au lycée.

Le premier tome de Rainbow Days est sorti le 3 février de cette année chez Kazé Manga, et pour la sortie du tome 2 le 13 avril, madmoiZelle vous propose un jeu concours pour repartir avec les deux volumes !

À lire aussi : Le manga : petit guide à la découverte du genre

rainbow-days-manga2

NIJIIRO DAYS ©2011 by Minami Mizuno/SHUEISHA Inc.

Le shojo lycéen classique

Leur objectif n’est pas de travailler sans relâche pour réussir leurs études, mais plutôt de profiter de leur jeunesse en rencontrant des filles. Entre Natsuki le romantique et timide, le playboy Tomoya, le sadique Keiichi et l’otaku Tsuyoshi, les journées au lycée sont remplies d’imprévus et de situations pleines d’humour.

À lire aussi : BD, manga, fantasy… Ode à la « sous-littérature »

Mais l’amitié est au cœur de ce shojo, et quand Natsuki se fait berner par une jeune fille, ses amis seront là pour l’aider et pour l’encourager à passer à autre chose. Le ton se maintient sur une ligne optimiste, pour créer un guide au long de ces années pas toujours faciles.

rainbow-days-manga3

NIJIIRO DAYS ©2011 by Minami Mizuno/SHUEISHA Inc.

Les quatre lurons sont bien différents, de Tomoya, dragueur invétéré, à Keiichi qui privilégie des relations un peu dominatrices, en passant par Tsuyoshi l’otaku un peu trop réservé et le romantique Natsuki qui peine à se trouver une copine.

Prendre le shojo à contrepied avec un héros masculin

Très rapidement, le/la lecteur•trice se rend compte que Natsuki se fait mener en bateau par sa copine qui n’en a qu’après son argent.

À lire aussi : Trois mangas « pour filles » qui changent

Et c’est là que commence véritablement l’histoire de ces quatre amis qui grandissent dans leur lycée et s’épanouissent, comme tout•e ado, sur le plan scolaire mais aussi émotionnel, en faisant face à leurs peurs.

Plein de petites choses qui vont vous faire sourire car ils sont quand même bien choux, et leurs anecdotes sont touchantes : on a aussi vécu leurs premiers émois.

rainbow-days-manga4

NIJIIRO DAYS ©2011 by Minami Mizuno/SHUEISHA Inc.

À ces quatre jeunes se greffent des personnages féminins : Yuki, la copine de Tsuyo, le nouvel intérêt romantique de Natsuki appelé Anna, et la meilleure amie de cette dernière, Mari, qui déteste les garçons et passe son temps à crier à tout va.

Le calme d’Anna compense le tempérament plus agressif de Mari, et elles complètent très bien le groupe des quatre garçons dans le vent.

Une série qui s’adresse à tous•tes

Bonjour la jeunesse dans ce manga rempli d’humour ! Les caractères se révèlent avec beaucoup de charme et de désinvolture, et chacun•e trouvera un•e petit•e préféré•e qu’il•elle affectionnera probablement plus.

À lire aussi : Aya Oda, auteure du shōjo Room Paradise — Interview

Saupoudrez-y un peu de bonne humeur et vous obtiendrez un tome de Rainbow Days !

En fait, le fait que le personnage principal soit masculin m’a un peu rappelé Otomen. À vrai dire, plusieurs points m’y ont fait penser : la mise en scène d’un garçon romantique, qui a des potes un peu poussifs, une copine pas du tout niaise, avec un graphisme vraiment similaire.

big-nouveaux-mangas-decouvrir

Un quotidien vif et amusant

La mangaka dessine avec un style très kawaii clairement ancré shojo, avec des corps bien élancés et allongés, des traits fins et réguliers, mais aussi des trames bien soignées qui respirent le mignonnet, avec des petits cœurs ou des étoiles.

Une lecture très agréable accompagnera votre découverte de ce manga un peu banal sur son thème, mais qui devient très vite attachant en tant que conte de la vie quotidienne.

À lire aussi : Ce que la culture japonaise m’a appris

La culture nippone y reste bien sûr très exposée avec ses rituels de la Saint-Valentin et de Noël et les clubs d’activités qui donnent toujours trop envie (étrangement, pas le comité de ménage, mais bon).

Un petit bonus final sympathique

À lire aussi : Le manga Sherlock débarque en France !

Le premier tome couvre leur fin de seconde, et le tome deux commence directement en première. Le temps passe vite, mais c’est pour mieux consolider les liens entre les protagonistes.

Chaque tome contient également deux histoires courtes à la fin

Chaque tome contient également deux histoires courtes à la fin, qui ne sont jamais vraiment développées mais qui peuvent par exemple parler d’un personnage que l’on a croisé dans le manga. Et c’est chouette de sortir un peu de l’intrigue principale ou d’avoir des apartés.

Au Japon, dix tomes sont disponibles pour le moment, et ce n’est pas fini !

À lire aussi : Le « yaoi » et son édition en France — Entretien avec Guillaume Kapp, de Taïfu Comics

Une version animée existe également et a été diffusée sur la plate-forme de simulcast ADN (Anime Digital Network), sur laquelle tu peux visionner gratuitement le premier épisode !


Source : Rainbow Days Épisode 01 en VOSTFR sur ADN

Pour vous permettre de découvrir Rainbow Days, les éditions Kazé et madmoiZelle vous proposent de gagner 10 packs avec les tomes 1 & 2  ! Pour tenter votre chance, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous grâce à l’indice dans le preview du premier chapitre.

— Fin du concours & tirage au sort le 21 avril à 12h.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • HeyJo
    HeyJo, Le 14 avril 2016 à 14h59

    Je viens de regarder le 1er épisode et de lire la preview! C'est vraiment sympa comme manga :) Dans l'anime, certaines situations et façon de réagir me font penser à des scènes de Fruits Basket!!!
    C'est vraiment bien que l'histoire tourne autour de 4 étudiants masculins cette fois.

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)