« À quoi servent les strings ? » et autres questions (pas si) cons sur la lingerie

Vous aviez des questions à propos de la lingerie, voici les réponses de Juliette à propos des strings, soutifs et autres collants !

« À quoi servent les strings ? » et autres questions (pas si) cons sur la lingerie

Il y a quelques temps, je vous proposais de m’envoyer par mail ou sur le forum vos questions (pas si) cons sur la mode en général. Ces interrogations qui vous taraudent, mais que vous n’avez pas forcément eu l’occasion de poser.

À lire aussi : Posez-nous vos questions (pas si) cons sur la mode!

Après avoir reçu vos petits mots, je m’attelle à vous fournir aujourd’hui une première session d’explications qui vont surtout se centrer sur la lingerie, car c’est un des domaines sur lequel vous avez apparemment beaucoup de questions !

big-guide-choisir-sous-vetements (1)

De l’utilité du string

« À quoi servent les strings, au sens « pratique » de la chose ? », m’ont demandé Lolayne et Charlotte. Les strings ont effectivement une utilité un peu obscure pour pas mal de jeunes femmes, qui se demandent à quoi cela peut bien servir de porter un sous-vêtement qui peut paraître tout à fait inconfortable.

À lire aussi : Le string flamant rose, WTF Mode de toute beauté

Je me dois quand même de préciser que le confort peut être subjectif : tu peux tout à fait trouver incommodant de porter ce genre de bas, là où d’autres vont être d’avis que c’est ce qui leur sied le mieux.

cameron diaz

Tant que tout le monde est à l’aise, moi ça me va

Ma meilleure amie ne porte que des strings, et ça n’est pas juste parce qu’elle se sent sexy avec : c’est parce qu’elle y est habituée, et qu’elle se sent bien dedans, tout simplement !

Sinon, pour le côté pratique de l’objet en question, ce slip à fil sert surtout de sous-vêtement « invisible » : si tu as l’habitude de porter des pantalons moulants et/ou clairs, tu dois savoir que c’est un peu la galère d’éviter la marque de la culotte ou du boxer sur les fesses.

Pour celles qui n’aiment pas voir la trace de leurs sous-vêtement à travers un pantalon, un short ou une jupe moulante, le string reste la meilleure solution !

À lire aussi : Le C-String — WTF Mode

Bien choisir ses sous-vêtements pour éviter les irritations du frifri

Chris avait plusieurs questions, dont celle-ci :

« Quelles matières de sous-vêtements sont à éviter pour ne pas risquer des désagrément au niveau des muqueuses du frifri ? »

big-vulvenerabilite-vulve-prend-cher

C’est très vrai que la lingerie, cette enfoirée, crée des irritations au niveau des muqueuses, voire des mycoses et même des infections urinaires ! Si tu as le minou fragile, la plupart des gynécos te recommanderont de changer de sous-vêtements, et de ne pas porter de vêtements trop serrés.

De fait, je te conseille plutôt de porter du coton plutôt que le polyamide.

Les soutiens-gorge avec et sans armatures : pourquoi donc ?

Si tu regardes un peu ce qui se trame chez les différentes marques de lingerie, tu as sûrement dû remarquer qu’il existait des soutiens-gorge avec armatures, et d’autres sans.

À lire aussi : Où trouver le bon soutien-gorge ?

Les armatures ou « baleines » sont ces petites bandes la plupart du temps faites de plastique qui sont placés sous le tissu du bonnet du soutif, pensées pour maintenir les nichons.

Chris se demandait d’ailleurs « Pourquoi certains soutifs sont sans armatures et d’autres avec ? » et « À quoi servent les soutifs en dentelle et sans armatures, vu qu’ils ne cachent pas les tétons, et ne soutiennent (presque) rien ? ».

lady-gaga-soutif

Là ça soutient.

Les soutiens-gorge sans armatures sont pour celles qui ne supportent pas d’avoir ces lanières de plastoc assez oppressantes contre la cage thoracique, et y préfèrent le confort d’une simple bande de tissu.

Ils sont aussi cool pour les poitrines menues, qui n’ont pas forcément besoin d’un maintien très costaud !

À lire aussi : Le soutien-gorge est-il vraiment utile ?

Et pour ce qui est des soutiens-gorge en dentelle qui ne cachent et soutiennent rien… eh bien c’est pour faire joli, tout simplement ! C’est comme ma guirlande de flamants roses, elle sert à rien, mais elle embellit drôlement mon salon !

Collants opaques, voiles, résilles… Lesquels choisir ?

Tessa me demandait par mail « Quand mettre un collant opaque, ou un plus fin ? Ou comment porter un bas résille sans être vulgaire ? », tandis que Hibourisson demandait sur le forum « Pourquoi Cristina dit-elle que les collants couleur chair sont interdits ? ».

C’est vrai que la question des collants font toujours débat (sans mauvais jeu de mot) au sein des spécialistes de la mode !

À lire aussi : Ces enseignements que je tiens de Cristina Cordula

Cristina dit que les collants voiles, qu’ils soient chair ou noirs, sont complètement interdits. Mais tou•tes les stylistes ne seront pas forcément d’accord ; Mme Cordula, aussi sympathique soit-elle, ne détient pas la vérité absolue !

Je ne suis pas une grande fan des collants couleur chair, mais si tu as envie d’en porter et que tu trouves ça pratique, tu n’as pas à te priver ! Dans ce cas, opte plutôt pour un modèle non brillant et très fin (20 deniers ou en dessous), qui n’est pas trop foncé ou clair par rapport à ta carnation — pour ne pas avoir trop de différence entre la couleur de ton visage et celle de tes jambes.

spider-man

Les super-héros, eux, sont dans la team opaque

Pour ce qui est de choisir entre collants opaque ou fin, malheureusement, il n’y a pas de science exacte… Il faudra que tu fasses ton choix en fonction de ta tenue, de ton niveau de frilosité, et de ton envie de montrer plus ou moins tes jambes !

Au sujet des bas résille : sache que la vulgarité, c’est très subjectif. Mais si tu as peur d’être « vulgaire », c’est mieux si tu les choisir avec des petites alvéoles, pas trop espacées.

À lire aussi : La vulgarité, qu’est-ce que c’est ?

Enfin, Célonie me demandait, entre autres « Mais comment je peux faire pour ne pas claquer un SMIC en collants ? ». C’est vrai que ce budget monte très haut, vu à quelle vitesse ceux-ci se filent comme des petites enflures.

Il y a plusieurs astuces de grand-mère : tu peux les mettre au frigo une nuit, dans un sac de congélation, afin qu’ils soient plus résistants. Si tu as plus de temps, tu peux carrément les mettre, 24h avant de les porter, au congélateur. 

À lire aussi : Cinq astuces de grand mère vraiment efficaces

Tu grelotteras des jambes en les enfilant, mais le froid les rendra nettement plus résistants, et ils se fileront moins vite ! Sinon, tu peux aussi les repasser avant de les porter. Ils seront un peu moins costauds qu’avec la technique du froid, mais c’est également efficace.

froid au cul

Tu seras un peu comme ça mais c’est pour la bonne cause.

Enfin, si tes collants se sont déjà un peu filés, tu peux stopper cette infamie et éviter la rainure sur le long de ta gambette en mettant un peu de vernis à ongles (transparent, de préférence) sur le début du trou, afin qu’il ne s’allonge pas comme le tarba qu’il est.

Si tu as d’autres questions sur la lingerie, n’hésite pas à la poster dans les commentaires !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 70 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Iris Chase
    Iris Chase, Le 14 mars 2016 à 23h30

    Misara
    Sinon, il y a les modèles manches longues de chez Princesse Tamtam ! J'ai passé l'hiver avec les miens ! Comme je mets pas mal de robes sans manches ou de salopettes, ils sont par-faits ! Ils tiennent chaud et adieu le pli et l'épaisseur des tops normaux ! Body, collant et robe et zou, une tenue habillée et ultra méga confortable !
    C'est exactement ça je porte mes bodys princesse tam-tam Unqlo sous mes robes, pour tenir chaud et pour faire un sous-vetement car je ne veux pas laver mes robes tous les jours, surtout pas celles qui exigent le pressing, car c'est hors de prix. Comme ça le body fait une paroi entre ton corps et le vêtement et empêche la transpiration et les odeurs corporelles de se transférer sur la robe. En fait c'est un peu le principe du sous-vêyement au départ, avant je pense d'avoir une fonction aussi esthétique (pensez à l'époque où les lave-lings n'existaient pas). Pour cet été et les robes à manches courtes ou sans manche, je vais acheter des bodys à bretelles tout simples, j'en ai vus chez H&M.:)

Lire l'intégralité des 70 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)