« Putain de nanas » met à l’honneur le rugby féminin et ses valeurs

Dans une série documentaire, France TV Slash propose une immersion dans le LMRCV, l'équipe féminine de rugby. Au programme : esprit d'équipe, entraînements.

« Putain de nanas » met à l’honneur le rugby féminin et ses valeurs

Si tu pratiques toi-même ou fréquentes des personnes qui pratiquent le sport d’équipe, tu en conviendras avec moi, c’est la meilleure des écoles pour apprendre les qualités humaines.

France TV Slash a consacré une série de documentaires sur l’équipe féminine de rugby du club de Lille, et c’est un claque !

L’équipe féminine de rugby de Lille (LMRCV), « des putain de nanas »

À ce jour, France TV Slash a diffusé quatre épisodes de sa série Putain de nanas.

Celle-ci propose de s’immiscer au cœur de la pratique du sport et surtout des réflexions des joueuses.

Entre des images de leurs entraînements, des archives de leurs matchs, mais aussi des séquences de leurs sessions de muscu, les jeunes femmes se confient sur ce que représente le rugby à leurs yeux.

L’équipe de rugby, c’est avant tout une famille pour les jeunes femmes. Il est impressionnant, émouvant, et très inspirant de voir leur esprit de solidarité se cristalliser à l’écran.

Je suis particulièrement impressionnée de constater à quel point, spontanément, l’esprit individualiste disparaît complètement au profit de l’esprit collectif.

C’est plus que jamais l’union qui mène à la victoire, et la défaite n’est jamais l’affaire d’une seule personne.

Deux séquences sont particulièrement fortes dans le premier épisode : celui où les joueuses remettent tour à tour leur maillot à l’une de leur coéquipière tout en lui formulant un message, des encouragements, des pensées (à 6:45).

Puis le discours de motivation d’avant-match de la capitaine m’a flanqué une bonne dose de frissons (8:50) :

Le rugby, c’est aussi un dépassement de soi constant, c’est l’apprentissage de la douleur, ce sont des valeurs de courage, de détermination et de dévotion.

Nul doute que ce documentaire porte le nom idéal, celui du surnom des joueuses, Putain de nanas, car ce sont des guerrières, des jeunes femmes fortes, qui ont beaucoup à nous apprendre sur la volonté et le vivre ensemble.

À lire aussi : J’ai testé pour vous… être entraîneuse de rugby

Galveston, en salles le 10 octobre, présenté par Kalindi !

Lucie Kosmala


Tous ses articles

Commentaires
  • Okipik
    Okipik, Le 5 juin 2018 à 22h36

    Cette série est tellement juste, elle montre la beauté du rugby, le courage, la dureté aussi !
    Si on pouvait montrer cette série dans les écoles, le nombre de licenciées s'envolerait !
    Force et honneur les filles.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!