Prince, icône pop et mode, en 7 tenues incontournables

Pour rendre hommage au surdoué de la scène américaine, Juliette revient sur sept des tenues les plus incontournables du non moins iconique Prince.

Prince, icône pop et mode, en 7 tenues incontournables

Prince, le chanteur iconique de Purple Rain, I Wanna Be Your Lover et Kiss (entre autres, bien sûr), nous a quitté•es à l’âge de cinquante-sept ans.

À lire aussi : Prince est mort

Et en trente-sept ans de carrière, l’artiste a su marquer son temps, grâce à sa musique bien évidemment, mais aussi grâce au personnage qu’il a créé et à son sens de la mode.

Véritable icône pop, Prince a su régaler son public de rythmes chauds et insolents comme de tenues toujours plus folles en cultivant un style fort, moderne, androgyne, et surtout novateur.

Entre ses éléments fétiches — le violet, les jabots ou les bottes à talons — et ses extravagances qui étaient, finalement, la norme pour lui, il est temps de revenir sur sept de ses tenues les plus incontournables. Et croyez-moi, ça n’a pas été simple de choisir.

À lire aussi : Prince en 35 ans de coiffures iconiques

Ce top 7 est donc totalement subjectif.

Chemise à jabot, veste de motard et pantalon violet dans son film Purple Rain (1984)

tenue-1-purple-rain

En 1984, le cinéaste Albert Magnoli réalisait en étroite collaboration avec Prince le film musical Purple Rain, mettant en scène le chanteur et musicien dans le rôle de « The Kid », un artiste brillant qui doit arriver à jongler entre son caractère introverti, ses problèmes familiaux et sa vie professionnelle très prenante.

Prince a beaucoup travaillé sur ce projet et en signera le titre phare, Purple Rain, qui lui vaudra un Oscar de la meilleure musique originale en 1985.

C’est dans cette œuvre qu’on l’on verra la tenue symbolique de Prince : chemise à jabot, veste de motarde courte (c’est très années 80 tout ça) et pantalon violet à large boutonnière.

Accompagné de sa guitare iconique, en costume bleu et orange au concert du Superbowl de 2007

#RIP Prince. You have inspired a generation, a true icon will be missed. #longlivepurplerain

A photo posted by Joan Smalls (@joansmalls) on

Plus récemment, Prince a assuré le show de la mi-temps du Superbowl.

Il y a sept ans donc, l’artiste foulait le stade de football américain, accompagné de sa guitare violette si unique, reprenant son sigle et sa couleur, en arborant un costume bleu électrique souligné par une chemise orange.

Prince et les tons vifs, ça a toujours été une grande histoire d’amour.

En haut féminin et casquette de policier pour la promotion du « LoveSexy Tour » de 1988

De 1988 à 1989, Prince entame son « LoveSexy Tour » aux États-Unis, en Europe et en Asie, pour la sortie de son album LoveSexy.

Pour promouvoir cette grande tournée internationale, il posera pour une affiche où il mettra en avant le style androgyne si cher à son cœur à coups de casquette de policier, de top décolleté et de maquillage assumé.

À lire aussi : Le maquillage pour hommes, une (r)évolution que j’attends toujours

Afro, lunettes à trois verres et costume doré sur la pochette de Art Official Age (2014)

prince-album

Il y a seulement deux ans, Prince sortait un nouvel album : Art Official Age. 

Évidemment, à cinquante-cinq ans, le chanteur et musicien multi-instrumental n’a pas pris une ride, et surtout, ne s’est pas assagi. Sur cette pochette, il arbore sans sourciller des lunettes à trois verres, une afro parfaite et un costume doré, pour changer un peu du violet.

En pardessus violet pailleté à capuche, à la cérémonie des Oscars de 1985

Comme je te le disais plus haut, en 1985, Prince a reçu un Oscar pour la composition et interprétation du titre Purple Rain, bande-originale du film du même nom, sorti l’année passée.

Il n’a bien sûr pas sorti le simple costard-cravate-noir que tous les autres ont pu mettre à cette soirée-là, très peu pour lui. Non, il est venu chercher son prix habillé comme la diva qu’il mérite d’être : en léger pardessus violet à paillettes, capuche sur la tête (ça rime, moi aussi je peux avoir un Oscar ?), de façon tout à fait po-po-posey.

Dans un ensemble lamé orange, aux Grammy Awards de 2015

Prince a évidemment reçu beaucoup de prix dans sa vie. Dernièrement, il a décroché le Grammy Award de l’album de l’année, en 2015. En récupérant son trophée, le chanteur surdoué s’est pointé en ensemble lamé orange, sautoirs (chapelets ?) autour du cou.

La cérémonie se passant juste après les différents événements de Ferguson et en pleine montée du mouvement militant « Black Lives Matter », Prince déclarera simplement « Like books and black lives, albums still matter ». Boom.

En trench brillant violet et cuissardes à talons dans le clip de 1999 (1982)

Enfin, last but not least, je ne me sentais pas de faire un top 7 des tenues les plus stylées (classement tout à fait subjectif) de Prince sans parler de celle qu’il portait avec panache dans le super clip de 1999.

En cette année 1982, encore au début de sa carrière mais déjà célèbre, Mr. Nelson s’affichait avec un look qui résume presque tous les autres : du jabot, du brillant, de la couleur vive, du maquillage, et surtout des bottes à talons.

À cette époque déjà, il s’était trouvé stylistiquement et arborait des éléments que l’on retrouvera sur lui, sur scène et dans ses placards toute sa vie, qu’elle soit intime ou professionnelle.

J’aurais très bien pu aussi vous parler de sa célèbre casquette rouge à chaîne de 1993, ou encore de son poncho blanc de 1985, ou même de son gilet sans manches entièrement brodé de perles de 2013, car Prince a porté autant de tenues magnifiques qu’il a créé de tubes tout au long de sa carrière. Chapeau, monsieur.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Candide L'Ingénue
    Candide L'Ingénue, Le 19 juin 2016 à 18h50

    Prince, c'était plus qu'une icône, il a été canonisé de son vivant: c'est un dieu.
    Côté mode, j'ai adoré la tenue qu'il portait pour le clip de When Doves Cry (à voir absolument) et toutes les tenues de l'époque Lovesexy (1988/89)...Et bien sûr une mention spéciale pour son slip en cuir arboré lors du Dirty Mind tour, sans rien au dessus bien sûr.


    P.S: il y a une erreur dans l'article. Quand Prince a dit "Like books and black lives, albums still matter", il parlait des lives au sens du "direct", des concerts enregistrés, et non pas le pluriel de "life". En effet, Prince a fait l'objet de nombreux enregistrements de ses concerts, tout au long de sa carrière, qui ont été diffusés sans son autorisation, illégalement quoi, c'est ça les "black lives" = black parce que non autorisés par le principal intéressé.


    P.S bis: oui je suis une grosse fan en deuil :-(

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)