Benoît Hamon nous explique son projet de société autour du revenu universel d’existence
0:00
0:00

Benoît Hamon nous explique son projet de société autour du revenu universel d’existence

Par  |  | Aucun Commentaire

Benoît Hamon a fait du revenu universel d'existence l'axe central de son programme de candidat à l'élection présidentielle. Il nous présente son projet de société dans cet entretien tourné à quelques jours du 1er tour des primaires citoyennes.

— Article initialement publié le 18 janvier 2017

Benoît Hamon est l’un des candidats aux primaires citoyennes, dont le premier tour aura lieu dimanche 22 janvier. Esther t’explique les enjeux et comment aller voter par ici.

L’ancien ministre de l’Économie sociale et solidaire puis de l’Éducation Nationale sous le quinquennat de François Hollande a cristallisé l’attention médiatique autour d’une mesure phare : la mise en place d’un revenu universel d’existence.

L’idée apparaît farfelue, « infinançable », utopiste à de nombreux observateurs et commentateurs politiques (qui ont en commun d’être d’âge mûr, pour le souligner respectueusement).

Tous ? Non : Daniel Cohen, économiste de renom, confirme la logique politique et économique d’un tel projet, dans une interview donnée sur France Inter.

À lire aussi : La politique et nous #3 — Qu’est-ce qu’on attend pour (re)prendre le pouvoir ?

Le revenu universel d’existence, de concept à projet

Mais sur madmoiZelle, ce n’est pas la première fois que le concept d’un revenu de base est exploré. Nepsie l’avait expliqué en BD, Laystary lui avait consacré un Petit Reportage dès 2013.

Plus récemment, la Nuit Originale nous avait permis d’en discuter de vive voix, HugoDécrypte l’a expliqué en 5 minutes. Le Sénat a même voté le principe d’une expérimentation, comme en Finlande où, ça y est, l’expérience est lancée.

Alors, lorsque Benoît Hamon a annoncé vouloir verser un revenu de base aux 18-25 ans, et défini son projet de société autour d’un futur revenu universel d’existence, forcément, j’ai été intriguée.

Le revenu universel est passé, en quelques mois, de concept philosophique en débat, à véritable projet de société.

C’est pourquoi j’ai voulu rencontrer le candidat aux primaires citoyennes, afin de discuter de sa vision du futur, en France. On s’est projeté dans dix ans, à l’horizon 2030, et je lui ai demandé de répondre à mes questions comme s’il était un architecte qui me commente ses plans.

À lire aussi : Pourquoi est-ce que je me suis intéressée à la politique et à l’actu ?

Discussion autour d’un projet de société, à horizon 2030

Peu m’importe, à ce stade de la discussion, de savoir quelle sera la déco, le style des salles de bains, ni comment trouvera-t-on de l’acajou pour les boiseries en cette saison… Les détails de l’édifice et des plans m’intéressent moins que la vision d’ensemble, les grandes étapes du chantier.

Et quel chantier, que celui de transformer la société française, ou plutôt de l’accompagner à travers les transformations qu’elle subit, qui bouleversent nos équilibres et brutalisent les plus vulnérables.

Pendant 40 minutes, nous avons parlé du travail, de l’égalité hommes-femmes, d’écologie, d’éducation, de choix budgétaires et d’engagement politique

Les quelques coupures perceptibles dans le montage de la vidéo correspondent à des blancs, des moments lents qui nuisent au rythme de la conversation déjà longue. Une question redondante a été supprimée et la partie intéressante de la réponse a été compilée à la réponse suivante, portant sur le même sujet : celui du financement.

À lire aussi : Libérons-nous du « sacro-saint CDI », passons au revenu de base !

banner-podcast

Vous pouvez réécouter les podcasts de plusieurs façons :

Ce podcast t'a plu ?
Laisse nous une note sur iTunes et abonne toi à nos podcasts ! (Si tu ne sais pas comment faire, mate le tuto)

Clemence Bodoc

Anciennement Marie.Charlotte, Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.

Tous ses articles

Commentaires
Forum (73) Facebook ()
  • Lacus_Clyne
    Lacus_Clyne, Le 27 janvier 2017 à 22h09

    Fille anormale
    En fait j'ai essayé de créer plus un modèle moyen qu'un exemple pour voir si le.la Français.e moyen.ne peut vivre avec le revenu de base d'Hamon (parce qu'un revenu de base c'est censé subvenir à tes besoins essentiels).
    Dans ce cas je pense qu’il faut mieux utiliser des médianes que les moyennes qui sont faussées à cause de la loi de répartition, car les 10% les plus riches détiennent environ la moitié de la richesse nationale.:fleur:

    Source :
    http://www.leparisien.fr/economie/i...e-ces-dernieres-annees-21-05-2015-4790215.php