Live now
Live now
Masquer
revenu-de-base-finlande
Société

Le revenu de base ne sera pas introduit en Finlande

La Finlande ne sera pas le premier pays européen à introduire le revenu de base, une allocation financière minimum garantie à chaque habitant du pays.

Mise à jour du 24 avril 2018

La Finlande ne donnera pas suite à l’expérimentation du revenu universel, entamée en janvier 2017.

Pendant 2 ans, l’organisme de sécurité social finlandais versait une allocation de 560€ à 2000 personnes sans emploi, sans aucune condition de ressources, de moyens.

Elles n’avaient pas à chercher un emploi pour continuer à recevoir l’allocation, et continuaient à la percevoir même si elles trouvaient un travail et touchaient alors un salaire.

Le TIME explique que l’expérimentation ne sera pas reconduite : le gouvernement finlandais abandonne cette idée.

Au lieu de donner à chaque citoyen·ne des moyens minimum (on ne va pas loin avec 560€ selon l’endroit où l’on vit, mais c’est toujours mieux que rien du tout), le gouvernement semble choisir une politique plus « classique » de lutte contre le chômage : la chasse à l’oisiveté…

En effet, le TIME rapporte qu’en décembre 2017, le Parlement finlandais a adopté une mesure obligeant les demandeurs d’emploi à travailler au minimum 18 heures tous les trois mois pour pouvoir prétendre aux allocations chômage.

L’agence gouvernementale responsable de l’expérimentation du revenu universel avait demandé une extension budgétaire pour poursuivre l’expérimentation du système à plus grande échelle.

Cela lui a été refusé. Trop cher et pas assez efficace sont les principales critiques adressées au concept de revenu universel d’existence.

Pour aller plus loin

Si tu veux lire mon avis sur la question, rendez-vous sur cet article : Libérons-nous du « sacro-saint CDI », passons au revenu de base !

En janvier 2017, pendant les primaires du parti socialiste, j’avais interviewé Benoît Hamon, seul candidat à avoir porté l’idée d’un revenu universel d’existence pour tout le monde.

Entretien avec Benoît Hamon : le revenu universel

Le revenu de base expérimenté

Article publié le 8 juillet 2015

Le revenu de base, qu’est-ce que c’est ? Concrètement, c’est une allocation versée à tou·tes les habitant·es d’un pays, pour leur permettre de subvenir à leurs besoins primaires : se nourrir et se loger.

Symboliquement, c’est une remise en cause de la valeur que nous accordons au travail dans notre société.

À lire aussi : Le revenu de base, qu’est-ce que c’est ?

Si nous n’avions pas besoin de travailler pour vivre, est-ce qu’on travaillerait encore ?

De nombreux sondages portent à penser que oui.

En l’absence de contrainte matérielle, les gens ne travailleraient pas moins, mais mieux. On se dirigerait vers des métiers et/ou des activités à plus forte valeur ajoutée pour la société, ou qui ont davantage de sens pour les personnes.

À lire aussi : Le revenu de base présenté en BD par Nepsie

L’adoption du revenu de base au sein d’un pays modifie considérablement le rapport au travail au sein de sa société ! Et la Finlande pourrait bien être le premier pays européen à en faire l’expérience.

libre-et-assoupi-pole-emploi

Le revenu de base, bientôt une réalité en Finlande ?

Un consensus sur la question du revenu de base n’a pas encore été trouvé au sein de la classe politique finlandaise, mais un projet pilote avait reçu l’appui du Premier ministre en 2014.

Il s’était montré favorable à une expérimentation dans les régions très touchées par le chômage.

Le revenu de base doit pouvoir se substituer à toutes les diverses aides déjà existantes.

Le but est bien de donner à chacun les moyens de sa subsistance, sans se mêler de savoir ce que les gens en font ensuite. Un peu comme un RSA universel, qui remplacerait les allocations chômage, logement, parentales, etc., mais aussi les retraites par exemple !

À lire aussi : J’ai décidé de ne pas travailler – Témoignage

Reste à décider du montant que doit avoir ce revenu, afin qu’il puisse véritablement influencer la sécurité matérielle des Finlandais·es, tout en restant supportable pour les finances publiques du pays.

Et pour le moment, les estimations vont du simple au double, ainsi que le rapporte Express.be :

« Selon l’Alliance de gauche, il devrait s’établir à 620€ par mois ; les Ecologistes sont plus minimalistes, avec un montant de 440€.

Quant aux Libéraux, ce sont les plus généreux, et le député libéral Björn Wahlroos évoque une fourchette de 850 à 1 000€ par mois.

Selon David Cord, chroniqueur au Helsinki Times, le revenu de base devrait atteindre 1 166€ pour éliminer la pauvreté. »

À 440€, on est sur le même ordre de grandeur que notre RSA, mais à 1 166, on est presque au SMIC mensuel net français !

[Mise à jour] Comme le souligne @_Batou_ sur Twitter, « éliminer la pauvreté » est loin d’être un objectif atteignable, à moins de redéfinir la pauvreté !

tweet-batou-revenu-de-base-1tweet-batou-revenu-de-base-2

Que penses-tu de ce projet ? Voudrais-tu qu’il existe un revenu de base en France ? À qui l’attribuerais-tu (à partir de quel âge, et/ou jusqu’à quel âge) ? Quel métier ou quelle(s) activité(s) exercerais-tu si tu n’avais pas besoin de travailler pour vivre ?

À lire aussi : Libre et Assoupi, une comédie sur l’oisiveté et la valeur du travail

Les Commentaires
24

Avatar de skippy01
24 avril 2018 à 23h12
skippy01
Il faut toutefois préciser que le revenu de base est très loin de faire l'unanimité, y compris dans les milieux altermondialistes, certains membres de l'association Attac y sont franchement opposés, ça me paraît donc un peu naïf de penser que c'est une panacée.

Donc est-ce vraiment une mauvaise nouvelle ?
0
Voir les 24 commentaires

Plus de contenus Société

Cinéma
baldwin-hutchins-ver

Après le drame sur le tournage de Rust, la polémique concernant les armes à feu prend de l’ampleur

Eva Levy

25 oct 2021

3
Féminisme
eva-thomas

Rencontre avec Éva Thomas, courageuse pionnière de la lutte contre l’inceste

Sophie Benard

25 oct 2021

2
Histoire
Photographie de l'artiste française Claude Cahun

Qui était Claude Cahun, photographe et résistante lesbienne, à l’honneur dans le Google Doodle du jour ?

Féminisme
alexandra-richard-photo

Violences conjugales : la justice confirme la condamnation d’Alexandra Richard et rejette la légitime défense

Maëlle Le Corre

25 oct 2021

8
Parentalité
jesuisviril-paternite

Pourquoi le hashtag #jesuisviril, censé valoriser les pères investis, fait grincer des dents

Chloé Genovesi

25 oct 2021

18
Société
dinah marche blanche suicide 1 – capture rmc

Hommage à Dinah, victime de harcèlement scolaire lesbophobe et raciste

Féminisme
That Guy campagne

Cette campagne contre les violences sexuelles faite par et pour les hommes est-elle efficace ?

Eva Levy

25 oct 2021

3
Féminisme
Étudiante harcelée à l'école

Une étudiante sur 20 victime de violences sexuelles : les facs et grandes écoles sous le feu des projecteurs

Actu mondiale
Kim-Kardashian-et-le-sarcophage-pillé

Comment Kim Kardashian a aidé à retrouver un sarcophage pillé (c’est très réel)

Anthony Vincent

22 oct 2021

Actu mondiale
keep-abortion-lega-vert

Grande nouvelle : l’avortement vient d’être légalisé au Bénin !

Eva Levy

22 oct 2021

2

La société s'écrit au féminin