« Player Two » : un père, un fils, une Xbox… et pas mal de larmes

Player Two est possiblement la vidéo la plus triste que vous verrez aujourd'hui. Elle souligne aussi le rapport intime qui lie de plus en plus de personnes de notre génération aux jeux vidéo.

Notre génération a grandi à une époque où les jeux vidéo devenaient grand public. On est donc nombreux•ses à avoir des souvenirs d’enfance ou d’adolescence liés à la Gameboy, la NES, la Gamecube

Ces histoires sont plus ou moins touchantes. Par exemple, moi, je passais des heures à regarder un de mes potes jouer à Pokémon parce que mes parents ne voulaient pas que j’aie une console. Ça vous touche ? Non. Par contre, cette histoire-là risque sûrement de vous émouvoir.

Petite explication pour ceux et celles qui ne maîtriseraient pas bien l’anglais. Ce jeune homme avait l’habitude de jouer à la Xbox avec son père quand il était tout petit. Malheureusement, son papa est mort quand il avait six ans.

À lire aussi : « Les Châteaux de sable », un film poétique sur l’amour et le deuil

Une dizaine d’années plus tard, il retrouve la fameuse Xbox au fond d’un carton et recommence à jouer. Et là, surprise : le « fantôme » du papa apparaît sur l’écran. Il décide alors de faire la course avec lui, mais juste avant de franchir la ligne d’arrivée, il s’arrête. Pour ne pas le faire disparaître.

Si vous n’êtes pas familier•e des jeux de courses, sachez que le principe du fantôme est assez courant. On le retrouve dans pratiquement tous les jeux de ce type, même dans Mario Kart.

À lire aussi : « Super Impossible Road », le jeu de course qui vous fera suer

Quand on fait une course contre la montre, la voiture avec laquelle on a fait le record actuel apparaît en transparence, permettant souvent de faire une course contre soi-même. Mais ici, le terme de fantôme prend tout son sens.

L’histoire racontée est vraie : elle provient d’un commentaire à la suite d’une vidéo YouTube intitulée Can Video Games Be A Spiritual Experience?. D’ailleurs, vous pouvez toujours aller le lire, puisque c’est le commentaire le plus liké.

Pour ma part, j’ai trouvé ça extrêmement triste quand j’ai compris le concept. Mais la fin et le sourire du garçon sont plutôt mignons… Peut-être que le message c’est que ce qui reste à la fin, ce sont les bons souvenirs ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Chou_ch
    Chou_ch, Le 23 avril 2016 à 12h16

    Déjà que j'ai la larme facile... Là, ça me rappelle mon père et mon frère qui jouaient à des jeux de course de motos sur cette même Xbox... Mon père n'est pas mort, mais ça donne un sentiment bizarre à cette vidéo. ❤️

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)