L’antenne du Planning Familial du Nord rouvre ses portes !

En avril dernier, une antenne du Planning Familial du Nord a été contrainte de fermer, faute de financements suffisants. Mais bonne nouvelle : grâce à une pétition et au soutien qu'elle a reçu, l'antenne de Fourmies sera de nouveau ouverte, et ce dès demain !

L’antenne du Planning Familial du Nord rouvre ses portes !

Mis à jour le 30 juin 2016 — Bonne nouvelle, la permanence du Planning Familial de Fourmies va rouvrir ses portes dès demain !

Le collectif s’est exprimé sur la page de la pétition sur Change pour relayer l’information et remercier les institutions et les personnes qui l’ont soutenu :

« L’appel pour la réouverture a été entendu. En effet, nous avons reçu des financements de la part de la Direction départementale de la cohésion sociale, de la commune de Fourmies et de la communauté de communes Sud-Avesnois. Ces derniers permettront au Planning Familial de poursuivre son action menée depuis plus de trois ans sur ce territoire. »

Article initialement publié le 6 avril 2016 — Le Planning Familial, c’est cette association militant pour l’accès à l’information et à la contraception. C’est un réseau national, décliné par régions.

Les associations présentes dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur avaient déjà eu chaud aux comptes cet hiver, lors des élections régionales de décembre. En effet, Marion Maréchal-Le Pen, candidate à la présidence de région, s’était prononcée contre le versement de subventions à ces associations, qu’elle juge « politisées », leur reprochant de « banaliser l’avortement ».

big-planning-familial-fn-contre-subvention

Cette fois-ci, c’est dans le Nord, à Fourmies, qu’une permanence du Planning Familial a été contrainte de fermer, faute de moyens. Pour interpeller les pouvoirs publics, un collectif de soutien a lancé une pétition sur Change.org.

Signez la pétition en soutien au Planning Familial de Fourmies, fermé faute de moyens

« La fermeture de cette antenne due à l’arrêt brutal des subventions de la Politique de la Ville (mairie de Fourmies et Etat) remet en cause ce lieu de proximité indispensable

Depuis deux ans, notre recherche active de co-financements n’a pas abouti.

Cette permanence doit ré-ouvrir sur le quartier de l’Espérance. Nous en appelons à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale, à l’Agence Régionale de Santé, à l’Etat à travers la Préfecture, et aux collectivités territoriales du Sud-Avesnois,…

Pour la réouverture immédiate de la Permanence de Fourmies

Signez et faites signer… »

planning-familial

planning-familial-fourmies

8 500€ par an, pour une permanence hebdomadaire

Ce sont seulement 8 500€ par an que réclame le Planning familial du Nord, pour pouvoir maintenir l’ouverture de son antenne dans la ville de Fourmies. Il s’agit d’une journée de permanence par semaine, mais c’est une présence nécessaire, comme l’explique Lucie Vidal, directrice du Planning de Lille :

« Le département du Nord pourrait financer l’antenne, c’est de sa compétence. Ils ne trouvent pas de médecin pour venir travailler à Fourmies ! C’est un désert médical… »

Un manque de volonté politique au soutien de l’action du Planning

Pour Lucie Vidal :

« Les élus, les collectivités ne se mobilisent pas pour financer cette permanence sur un territoire enclavé, où les femmes comme les hommes ont besoin d’un accès à l’information et à la contraception. »

Selon Véronique Sehier, la co-présidente de l’association nationale du Planning Familial :

« Il manque des moyens financiers mais aussi humains ! Le Conseil Départemental du Nord est compétent sur la mise en place de centres de planification : il y a une volonté, mais ça ne fonctionne pas.

Il faut pouvoir assurer l’éducation à la sexualité et à l’égalité dans les établissements scolaires, et pour ça, il faut des moyens financiers, mais aussi de la formation pour les personnels intervenants.

Pour ce qui est de la sensibilisation dans les lycées, c’est aussi une compétence du conseil régional ! Plusieurs niveaux d’autorités publiques sont concernés, il faut que les gens se mettent ensemble autour de la table, et définissent leur volonté de faire bouger les choses. »

Et pour « faire bouger les choses », rien de mieux qu’interpeller directement les élu•es concerné•es.

big-politique-pouvoir-peuple

Aux pouvoirs publics compétents…

Très chèr•es élu•es des territoires de Fourmies, de l’Avesnois, du Nord, de l’État : il y a quelques mois à peine, en décembre, vous nous avez demandé, à nous, citoyen•nes français•es, de venir aux urnes pour empêcher l’arrivée au pouvoir du Front National.

Comme par exemple vous, monsieur Pauvros, qui vous trouvez être le député de la 3ème circonscription du Nord, dans laquelle se trouve la ville de Fourmies.

« Plus que jamais mobilisé au service des Nordistes », tweetiez-vous lors du deuxième tour des élections régionales. Ça tombe bien, les Nordistes ont besoin de vous.

Vous êtes un élu de la République, vous avez le pouvoir de porter le cas du Planning Familial de Fourmies à l’attention de vos collègues, et notamment ceux qui étaient très prompts, lors des débats sur le déremboursement de l’IVG en France, à soutenir l’éducation sexuelle et l’accès à l’information sur la contraception. N’est-ce pas, monsieur Poisson.

big-ivg-debat-detresse

À lire aussi : IVG : Le délai de réflexion ne sera plus obligatoire

Mesdames et messieurs les membres du Conseil général du Nord, et plus particulièrement de la commission de lutte contre les exclusions, enfance, famille, prévention santé, personnes âgées, personnes en situation de handicap, jeunesse : les missions du Planning Familial entrent directement dans votre champ de compétences ! Soutenez-le effectivement !

Enfin, madame la ministre de la Santé, Marisol Touraine, madame la ministre des Droits des Femmes, Laurence Rossignol, monsieur le ministre en charge de la Ville, Patrick Kanner : les droits à la contraception et à l’avortement doivent être concrétisés par un accès pratique réel.

Quand une antenne associative est contrainte de fermer parce que les pouvoirs publics ne sont pas capable de trouver 8 500€, ni de coordonner une politique de santé et d’éducation à la sexualité dans des territoires qui en ont cruellement besoin, on se pose de sérieuses questions sur l’importance que vous accordez réellement à la défense des droits des femmes.

« 100% socialiste » ! Sur Twitter, il y a de la volonté. Mais dans les faits ?

Que faire ?

Tu veux agir ?

NB : on a dit « interpeller » et pas « insulter ». Ce sont des décideurs, nos représentant•es, pas « nos ennemi•es ». Et quand bien même, on n’insulte pas les gens.

big-planning-familial-temoignages

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mcmm
    Mcmm, Le 21 avril 2016 à 10h26

    Hello,
    pour info j'ai reçu une réponse de M. Pauvros.
    On dirait qu'il est en train de voir ce qu'il peut faire :

    Spoiler: la réponse

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)