Norman se remémore « l’Internet de l’époque » en chanson

Un Norman moustachu, coiffé et fringué façon années 50 raconte « l'Internet de l'époque » dans une chanson douce sur le temps où on téléchargeait des films pendant 3 semaines et on avait que 2h de forfait internet.

Norman se remémore « l’Internet de l’époque » en chanson

Si vous avez eu la chance de voir Norman en dédicace ou sur scène (et notamment son spectacle que j’ai pu apprécier juste avant le début de sa tournée l’année passée et qui est VRAIMENT très très bien !), il ne vous aura sans doute pas échappé un petit détail pas anodin : la tranche d’âge de son public est extrêmement large, puisqu’il y a bien sûr des jeunes adultes, mais aussi pléthore d’ados entre 10 et 14 ans.

Et l’air de rien, à 28 ans, Norman est déjà un « vieux » de l’Internet, surtout pour les plus jeunes de ces ados, qui n’ont jamais connu le modem 56K — pour ma part, je suis carrément un dinosaure puisque quand j’ai découvert le web en 1995, on en était aux 14K et ça a été la folie le jour où j’ai eu un modem 28K (bonjour c’est Papy Fab).

Cette chanson leur est sans doute destinée, histoire de laisser une trace, mais aussi avec une once de nostalgie, pour tous ces vieux vingtenaires qui ont dragué sur Caramail et fait des recherches sur Lycos à l’époque où Google n’existait même pas encore et Youtube n’était même pas encore une idée.

Ce clip, fort bien réalisé, regroupe aussi quelques talents de l’Internet que vous reconnaîtrez sans doute — notamment Natoo, PV Nova et Waxx, Cyprien, Jhon Rachid, Kemar et Les Franglaises. Une vidéo qu’elle est vraiment très cool !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 48 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Letes Nuv
    Letes Nuv, Le 10 juin 2015 à 16h27

    @Mathildeheg J'ai répondu à ton questionnaire (je sais ce que c'est que de chercher des répondants, et je suis obligée d'être solidaire rien que pour ça ! ^^ ) et j'en ai profité pour répondre à celui sur Cyprien :)

Lire l'intégralité des 48 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)