Est-ce que tu te douches trop souvent ?

Peut-être qu'on se fait plus de mal que de bien en se lavant chaque jour. Serait-il temps de revoir nos habitudes d'hygiène ?

Est-ce que tu te douches trop souvent ?

Publié le 6 janvier 2018

Fin décembre, je vous parlais d’une étude américaine qui parlait de la fréquence à laquelle les gens changent leurs draps de lit.

Un article qui a déchaîné les passions pour le linge propre ou, au contraire, les odes à la flemme de changer ses draps.

I feel everyone, here. J’adore quand mes draps sont propres et sortent d’une bonne lessive des familles… tout comme j’ai grave la flemme de laver mes draps toutes les semaines — PAS LE TIME.

Les commentaires que cet article a suscités ont pas mal tourné sur la fréquence à laquelle vous vous douchez (et s’il vaut mieux se laver le matin ou le soir — un débat auquel je ne m’attendais pas).

Comme tu es arrivé•e sur cet article, je suppose que tu te doutes des questions qu’on va aborder puisque tu as lu le titre. Et si tu n’as pas lu que ça, je t’en félicite.

LA SUITE VA VOUS SURPRENDRE…

Une douche par jour, une question d’habitude ?

Quand j’étais petite, je repoussais la douche ou le bain autant que possible. Mes parents m’appelaient Mimi Cracra — ce qui n’a pas de sens, puisque contrairement à ce que son nom indique, c’est une petite fille qui adore l’eau.

Puis, en grandissant, j’ai changé d’avis sur la douche et j’ai pris l’habitude de me laver une fois par jour. Sauf qu’aujourd’hui, je tombe sur un article de Bustle dont le titre me dit : Trop de douches, c’est mauvais pour ton corps.

« Qu’est-ce que quoi, encore ?! » vous allez me dire.

En même temps, à bien y réfléchir, je ne me suis jamais vraiment posé la question de pourquoi je me lavais tous les jours. C’est juste devenu un réflexe de mon quotidien, une habitude.

Parfois, ça m’arrive d’avoir la flemme, de ne pas me laver pendant tout un week-end, ou pendant plusieurs jours quand je fous vraiment rien pendant mes vacances. En gros : tant que je n’ai pas de vie sociale, ça passe.

Est-ce que je me douche seulement pour des questions esthétiques ?

Puis arrive le moment où il faut ressortir et je fais un effort pour me réintégrer à la société. Alors, est-ce que se doucher est une action sociale ?

Il semblerait. En tout cas, c’est ce que pense la docteure Elaine Larson, experte en maladies infectieuses, professeure et chercheuse à l’université de Columbia. Elle explique au Time :

« Je pense qu’on se douche principalement pour des questions d’esthétique. Les gens pensent qu’ils se douchent pour l’hygiène ou pour être plus propre, mais bactériologiquement, ce n’est pas le cas. »

En gros, on se doucherait pour ne pas puer et déranger les personnes qui nous entourent au quotidien.

Elaine Larson ne remet pas au cause le fait de se laver les mains régulièrement pour éviter les maladies, mais dans son étude, elle parle de l’effet parfois à risque des produits « anti-bactériens » — notamment de l’action du triclosan, un perturbateur endoctrinien.

Le Dr. C. Brandon Mitchell, assistant professeur en dermatologie à l’université George Washington, dans le même article sur le Time, dit :

« Votre corps est une machine bien huilée. Une douche par jour n’est pas nécessaire. »

Il ajoute que le lavage peut débarrasser votre peau de ses huiles naturelles et perturber les bactéries qui aident le système immunitaire. Selon lui, se doucher une fois ou deux par semaine, c’est amplement suffisant.

Elaine Larson ajoute que tant qu’on se lave les mains et qu’on change régulièrement de vêtements — qui collectent chaque jour beaucoup de cellules mortes et de crasse qui s’accumulent sur ta peau — ça ne devrait causer aucun souci de santé.

Il faudrait arrêter de se doucher ?

Si trop de douches tuent les bonnes bactéries qui te maintiennent en bonne santé, faut-il que j’arrête de me doucher ?

Pas sûre de m’y faire, déjà que je n’arrive pas à passer plus de cinq jours sans me laver les cheveux — et c’est déjà un effort.

Katherine Anshenburg, l’auteure de The Dirt On Clean, explique dans son ouvrage que la mode des bains a eu des hauts et des bas.

Je pense qu’il n’est pas trop aventureux de dire que le XXIème siècle est une période où l’hygiène détient une certaine hype. Je dirais même plus, elle fait le buzz.

Katherine Anshenburg écrit :

« La publicité et le savon ont grandi ensemble. »

Bien sûr, la notion d’hygiène n’est pas l’invention des grands méchants du marketing, mais c’est intéressant de regarder la manière dont ils ont vendus leurs produits.

Plutôt que de t’inciter à les acheter pour te faire du bien, te sentir mieux… ils ont accentués le fait que socialement, il ne valait mieux pas puer de la bouche ou des dessous de bras.

Bonjour la culpabilité !

Les hommes peuvent aussi être d’horribles commères !
Regardons la vérité en face à propos des odeurs persistantes sous les bras

Le genre de publicités qui met très à l’aise, n’est-ce pas ? Finalement, c’est moins cash aujourd’hui, mais on nous dit la même chose : merci de ne pas sentir l’oignon !

À l’heure actuelle, Rafi Letzer, journaliste pour Business Insider explique qu’il n’y pas vraiment d’études scientifiques qui s’attardent sur la fréquence à laquelle il faut se doucher.

« C’est difficile de rassembler une masse assez importante de sujets volontaires pour se passer de douches sur une longue période de temps afin de mener une étude sérieuse et contrôlée. »

Est-ce que c’est si mauvais de se doucher tous les jours ? Est-ce que notre santé y gagnerait vraiment si on se lavait moins ? Le saura-t-on vraiment un jour ?

Pour l’instant, ce sont plutôt des tests personnels qui voient le jour, comme James Hamblin, journaliste pour The Atlantic, qui a simplement arrêté de se laver. Il a même écrit un article à ce propos, il raconte :

« Au départ, j’étais une bête huileuse et puante. »

Avant d’ajouter :

« Après un moment, ton écosystème atteint un état stable et tu ne sens plus mauvais. Bon, tu ne sens pas l’eau de rose ou le déodorant Axe (…) tu sens juste comme une personne. »

Bon, comme je le disais plus haut, je ne tenterai pas d’arrêter complètement de me laver, personnellement.

Le dermatologue C. Brandon Mitchell que je citais plus haut arrive à une conclusion qui fait un compromis. D’après lui, tu n’es pas obligée de laver et frotter toutes les parties de ton corps avec du savon.

Il faut simplement laver les endroits qui émettent le plus d’odeurs, c’est à dire les aisselles, les parties génitales (à rincer à grandes eaux, toi-même tu sais qu’on évite de mettre du savon sur sa vulve) ou encore les pieds. Bref, tout ça mérite peut-être d’être un peu frotté, mais surtout beaucoup rincé.

Tu peux donc laisser le reste de ton corps tranquille.

Alors, qui est motivé•e pour arrêter de se doucher pour la science ? Histoire d’enfin savoir si on se lave trop ?

À lire aussi : Tu te laves sûrement mal les cheveux (et c’est un pro qui le dit)

COMMENT AVOIR UN TEINT PARFAIT ?

Louise Pétrouchka

Louise était presque chauve jusqu'à ses deux ans. C'est peut-être pour ça que Fab a accepté de l'embaucher. Elle s'occupe des podcasts et de la rubrique musique !

Tous ses articles

Commentaires
  • 123pourquoi
    123pourquoi, Le 23 août 2018 à 0h22

    @ChamalowGluant Ah j'ai le même soucis que toi... Une vraie plaie dans la vie. Surtout que je fais un peu une fixette sur l'odeur des alliacés que j'identifie inconsciemment a une odeur de danger (oignon, ail, poireau) et je sens évidemment dès qu'une personne en a mangé (dans la journée voir la veille) ce qui me met extrêmement mal à l'aise :gonk::gonk::gonk::gonk:

    Et comme toi j'arrive à sentir quand une fille a ses règles ou ovule :twisted:
    Pour l'ovulation je définirais ça comme une odeur assez saisissante, qui prend un peu au fond de la gorge. Le terme âcre me parle aussi.

    Ce qui m'énerve un peu c'est que c'est une hypersensibilité à certaines odeurs, pas toutes. Donc je ne peux même pas profiter de mon "talent" sur commande. Impossible de discriminer l'origine de deux gousses de vanille par exemple (peut-être que ça s'apprend ?). En l'état ça me gène sans me servir. Si c'est aussi ton cas je compatis ! :calin:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!